MAIF et CAMIF unissent leurs forces au service du Good !

À partir de janvier 2022, MAIF devient actionnaire majoritaire de CAMIF (à hauteur de 82%) pour renforcer les capacités de développement de cette dernière et poursuivre sa dynamique de croissance. C’est le rapprochement de deux entreprises historiquement engagées en faveur d’un impact positif et du bien commun, au service d’une consommation plus responsable et durable. 

Pour les observateurs du Good, c’est une union qui fait éminemment sens. Deux entreprises à mission, deux dirigeants engagés qui portent haut et fort leurs convictions (Emery Jacquillat – Camif –  est à la tête de la Communauté des Entreprises à Mission, Pascal Demurger – Maif – a notamment publié en 2019 “L’entreprise du XXIe siècle sera politique ou ne sera plus”), arrivés à la tête de leurs entreprises au lendemain de la crise de 2008. Sans oublier un même ancrage niortais.

Mais avant tout, deux entreprises qui partagent les mêmes valeurs et des objectifs communs : viser la neutralité carbone, proposer à leurs clients ou sociétaires des solutions de consommation durable, inciter le passage à l’action de leurs écosystèmes. Ainsi l’engagement des deux marques pour une consommation plus locale : Maif a lancé en septembre dernier la plateforme Bien ou Bien avec Ulule, qui regroupe 100 créateurs Made In France / Made in Europe engagés. De son côté Camif a annoncé cet été retirer de son catalogue tous les produits fabriqués en dehors de l’UE, et réalise déjà 77% de son chiffre d’affaires avec des produits made in France.

Des convictions parfois radicales (comme le 1er boycott du Black Friday en 2017 – pari osé à l’époque pour un e-commerçant) et des choix forts, qui nécessitent d’être soutenus sur le long terme, pour accélérer le développement d’un modèle qui se veut vertueux pour la planète et ses habitants (1 emploi Camif créé c’est 14 emplois créés sur l’ensemble de la chaîne de valeur). Un modèle en phase également avec les attentes des consommateurs qui veulent consommer moins mais mieux, mais disposant de peu d’alternatives face aux géants du e-commerce. 

Cette montée au capital de l’assureur aux 6 millions de sociétaires, doit permettre à Camif de renforcer ses capacités pour opérer un changement d’échelle. Pour Pascal Demurger (Directeur général du Groupe MAIF), “le groupe MAIF souhaite offrir les moyens aux consommateurs de faire bouger les lignes à ses côtés. Notre soutien va permettre à Camif de poursuivre son développement en faveur d’une économie plus durable, locale, inclusive et circulaire”.

Emery Jacquillat, Président Directeur Général de CAMIF se réjouit « du rapprochement avec MAIF qui nous permettra de changer d’échelle et d’imaginer l’habitat durable de demain. Ensemble, nous allons renforcer et poursuivre notre engagement pour soutenir une consommation plus durable, responsable et locale. Le choix de MAIF pour mener ce projet nous a paru légitime et naturel. Nous partageons la même vision, nous avons une histoire et même une géographie commune. » 

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Dalkia dévoile son site web éco responsable avec Niji

Comment aligner son métier – être un acteur de la transition énergétique – et son expression digitale ? En faisant le choix de la frugalité numérique ! C’est en tout cas le...

Charles de Kervénoaël, Président & CEO de St Hubert : « En tant que leader sur nos marchés, c’est à nous d’ouvrir la voie...

Leader français des matières grasses végétales depuis plus d’un siècle, St Hubert compte parmi les acteurs clés d’une transition alimentaire réussie. Récemment labellisée PME+, l’entreprise poursuit ses actions en faveur des humains, de l’emploi et de l’environnement via une ribambelle d’engagements RSE. Pour mieux comprendre les enjeux qui encadrent son marché, nous rencontrons Charles de Kervénoaël, Président & CEO de St Hubert.

Fondation FACE : Engager les entreprises dans la lutte contre l’exclusion et la discrimination

Au regard de la crise économique liée au Covid-19, il va sans dire que la fracture sociale ne cesse de gagner du terrain. Qu’elle soit sociale, professionnelle ou digitale, l’exclusion touche des milliers de français. Pour aider les plus vulnérables à voir l’égalité des chances pointer le bout de son nez, la Fondation FACE développe depuis près de 30 ans une multitude d’actions. Rencontre avec Laurence Drake, Déléguée Générale de la Fondation Agir Contre l’Exclusion.

Zei

Zei est une plateforme dédiée à l’action écologique et sociale des entreprises, fondée par Noël Bauza il y a près de 6 ans. Véritable boite à outil digital, Zei accompagne les structures qui n’ont pas nécessairement...

Good People de la semaine du 29/06

- Square Management : Franck Amalric nommé Principal et Sponsor du Domaine d’Excellence RSE et Finance durable - FDMC : Alexandra David nommée présidente « Environnement et Développement Durable » - S4M : Jean-François Coutanceau nommé SVP Responsabilité Sociétale des Entreprises