MAIF et CAMIF unissent leurs forces au service du Good !

À partir de janvier 2022, MAIF devient actionnaire majoritaire de CAMIF (à hauteur de 82%) pour renforcer les capacités de développement de cette dernière et poursuivre sa dynamique de croissance. C’est le rapprochement de deux entreprises historiquement engagées en faveur d’un impact positif et du bien commun, au service d’une consommation plus responsable et durable. 

Pour les observateurs du Good, c’est une union qui fait éminemment sens. Deux entreprises à mission, deux dirigeants engagés qui portent haut et fort leurs convictions (Emery Jacquillat – Camif –  est à la tête de la Communauté des Entreprises à Mission, Pascal Demurger – Maif – a notamment publié en 2019 “L’entreprise du XXIe siècle sera politique ou ne sera plus”), arrivés à la tête de leurs entreprises au lendemain de la crise de 2008. Sans oublier un même ancrage niortais.

Mais avant tout, deux entreprises qui partagent les mêmes valeurs et des objectifs communs : viser la neutralité carbone, proposer à leurs clients ou sociétaires des solutions de consommation durable, inciter le passage à l’action de leurs écosystèmes. Ainsi l’engagement des deux marques pour une consommation plus locale : Maif a lancé en septembre dernier la plateforme Bien ou Bien avec Ulule, qui regroupe 100 créateurs Made In France / Made in Europe engagés. De son côté Camif a annoncé cet été retirer de son catalogue tous les produits fabriqués en dehors de l’UE, et réalise déjà 77% de son chiffre d’affaires avec des produits made in France.

Des convictions parfois radicales (comme le 1er boycott du Black Friday en 2017 – pari osé à l’époque pour un e-commerçant) et des choix forts, qui nécessitent d’être soutenus sur le long terme, pour accélérer le développement d’un modèle qui se veut vertueux pour la planète et ses habitants (1 emploi Camif créé c’est 14 emplois créés sur l’ensemble de la chaîne de valeur). Un modèle en phase également avec les attentes des consommateurs qui veulent consommer moins mais mieux, mais disposant de peu d’alternatives face aux géants du e-commerce. 

Cette montée au capital de l’assureur aux 6 millions de sociétaires, doit permettre à Camif de renforcer ses capacités pour opérer un changement d’échelle. Pour Pascal Demurger (Directeur général du Groupe MAIF), “le groupe MAIF souhaite offrir les moyens aux consommateurs de faire bouger les lignes à ses côtés. Notre soutien va permettre à Camif de poursuivre son développement en faveur d’une économie plus durable, locale, inclusive et circulaire”.

Emery Jacquillat, Président Directeur Général de CAMIF se réjouit « du rapprochement avec MAIF qui nous permettra de changer d’échelle et d’imaginer l’habitat durable de demain. Ensemble, nous allons renforcer et poursuivre notre engagement pour soutenir une consommation plus durable, responsable et locale. Le choix de MAIF pour mener ce projet nous a paru légitime et naturel. Nous partageons la même vision, nous avons une histoire et même une géographie commune. » 

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Positive Workplace met à disposition de tous et gratuitement ses référentiels RSE 

Positive Workplace, le label RSE Made In France met à disposition gratuitement ses référentiels RSE à destination de tous les types de structures (TPE/PME, ETI, Grandes entreprises et ONG). Ils ont vocation à être utilisés par tous pour structurer et guider les actions de démarches RSE.

Cyrillus propose une collection produite en fonction des besoins des consommateurs

Cyrillus propose une collection écoresponsable en édition limitée où chaque production de vêtement est minutieusement calculée pour éviter tout surplus inutile. Le principe de cette collection : moins, mieux et bon pour la planète....

Les entreprises françaises troisième sur le podium mondial du management RSE selon EcoVadis

Sylvain Guyoton, senior vice-président de EcoVadis et Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises, ont présenté le 8 décembre dernier les résultats de la 4ème édition de l’étude « Performances RSE des entreprises françaises et européennes...

Inaction climatique : les condamnations se multiplient

1 550. C’est le nombre de contentieux climatiques que les Nations Unies estimaient en 2020 dans le monde, soit deux fois plus qu’il y a trois ans. Une masse critique qui entraîne de plus en plus de condamnations d’acteurs publics et privés, tout en marquant chaque année davantage leur responsabilité climatique dans les médias et l’opinion publique.

Dalkia dévoile son site web éco responsable avec Niji

Comment aligner son métier – être un acteur de la transition énergétique – et son expression digitale ? En faisant le choix de la frugalité numérique ! C’est en tout cas le parti pris...