The Good, le manifeste

Sans planète, pas de business

Se transformer ou périr avec le monde : un motto qui s’applique à tous les secteurs, sans exception. De l’urgence climatique aux luttes citoyennes pour la justice sociale en passant par la crise covid-19, les signaux se multiplient et imposent aux entreprises un changement aussi profond que radical de leur intentions comme de leur systèmes de production. Bien que prises dans l’étau d’une logique capitaliste et surproductiviste où la réussite se mesure d’abord au rendement économique, les entreprises sont attendues au tournant par des consommateurs las des prises de paroles opportunistes et sans conséquences, et doivent de porter en étendard une transformation durable des modes production et consommation où Good et Économie se concilient. Mais si parler de RSE, de RSM, de bienveillance, d’utilité sociale, de responsabilité, de confiance ou encore d’engagement, c’est bien, agir, c’est mieux. Passer de la parole aux actes, redéfinir ses objectifs, réorganiser sa structure, repenser son discours de marquer et surtout : être honnête. Assumer ses failles et travailler à les transformer. À la dictature binaire du « ou », qui oppose par exemple écologie et économie, nous croyons à la possibilité du « et ». C’est pour cette raison qu’INfluencia lance TheGood, le média de la transformation écologique, sociale et solidaire des marques.

The Good, le média de la transformation écologique, sociale et solidaire des marques

Avec pour objectif d’accompagner durablement les dirigeants d’entreprises vers un horizon plus responsable et engagé, TheGood développe une offre mêlant points de vues et formats d’expression pour un panorama complet des mutations entrepreneuriales actuelles et à venir. Décryptage aiguisé et critique des initiatives responsables qui chaque jour fleurissent et font leurs preuves -allant de la stratégie d’entreprise aux nouvelles offres (marques, produits, nouveaux business models) en passant par les prises de paroles médiatiques- mise en lumière des bonnes pratiques à adapter en fonction de son business, analyse des études et baromètres proposées de tous bords, interview et prise de parole d’experts et spécialistes sur ces questions. Porte parole du changement, TheGood donnera la parole aux audacieux qui recherchent l’impact positif pour la planète et ses habitants et orientent leur entreprise et leur marque dans une croissance plus saine et durable. Une plateforme globale de prescription qui s’adresse aux dirigeants et aux managers et leur livre les clés pour transformer leur organisation : gouvernance, RSE, RH, marketing et communication, production, achats, innovation.

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Siga ou le pari de faire fléchir les géants de l’agro-industrie

On ne compte plus le nombre d’applications qui prétendent réformer l’industrie agroalimentaire par un simple coup de scan à la méthodologie incertaine. Face à ce constat, la plateforme Siga élabore son propre indice d’évaluation de la transformation des produits, une première en France qui pourrait bien transformer les pratiques du secteur.

Pour une justice sociale et environnementale, Greenpeace propose un ISF climatique

Placer son argent sur un compte offre aux banques la liberté de l’investir dans les énergies fossiles. C’est ainsi qu’en France, les placements financiers des 1% les plus riches ont une empreinte carbone 66 fois supérieure à celle des 10% les plus pauvres. Une inégalité criante qui selon Clément Sénéchal, porte-parole climat à Greenpeace France, pourrait se corriger par l’instauration d’un ISF climatique qui taxerait les plus riches à juste proportion de leurs émissions.

Denis Gancel, fondateur de Contributing Advisory : “Il faut absolument résister à la tentation de l’apocalypse”

Dans la course à la relance, parce qu’elles désirent profondément changer, ou au moins matcher avec les attentes des citoyens : les entreprises s’agitent et promettent toutes ou presque, pas à pas, une transition sociale, écologique et solidaire de leurs modèles.

Mathieu Ménégaux, BrightHouse (BCG) : “la transformation doit conjuguer des efforts volontaristes des entreprises et d’incitation par l’évolution du cadre légal et réglementaire”

Si chaque initiative entrepreneuriale responsable compte, les entreprises du CAC40 pèsent lourd dans la balance d’un écosystème économique et industriel en mal de Good. Ainsi, sonder leurs attitudes et influences est fondamental. En matière d’engagement sociétal et de performance financière, BrightHouse nous éclaire. Pour mesurer le degré d’engagement effectif des entreprises du CAC40 à l’égard de leurs parties prenantes et le lien avec leur performance, l’entité du BCG dédiée à la Raison d’Être des entreprises dévoile son premier rapport d’Indice de l’engagement sociétal. Ce qu’on en retient : + d’engagement est compatible avec + de rendements. Rencontre avec Mathieu Ménégaux, Managing Director de BrightHouse.

Actualités et chiffre de la semaine du 26/01

- Planète OUI s'agrandit - Lancement du site Seconde main by Kiabi - MADE et Emmaüs s’associent pour créer une collection circulaire et solidaire - Uzful lance son offre pour créer des Raisons d’Être engagées - Flowfleurs, des fleurs bio à fumer - Appel à candidatures pour la 3ème édition du Challenge REPRESENTe