Too Good To Go lance “Mon école anti-gaspi”

Depuis 6 ans, Too Good To Go donne les moyens à chacun pour lutter contre le gaspillage. Les enfants, citoyens de demain et consommateurs d’aujourd’hui n’ont pas été oubliés par l’entreprise qui lance son programme éducatif “Mon école anti gaspi”. Destiné aux élèves de primaire, il entend les éduquer au gaspillage alimentaire et leur faire adopter les bons réflexes dès le plus jeune âge. 

Se présentant sous la forme d’un kit, ce programme pédagogique propose aux enseignants et aux professionnels de l’animation périscolaire des fiches pédagogiques et des jeux de société pour sensibiliser les élèves au gaspillage alimentaire. Il est composé très exactement : 

  • d’un kit enseignant pour le cycle 3 (CM1/CM2), dont les séquences ont été élaborées en accord avec les programmes scolaires, co-construites avec des enseignants
  • d’un kit d’animation pour le périscolaire, avec des activités autour des gestes à mettre en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire
  • d’un kit d’actions à mettre en place dans le restaurant scolaire, présenté sous forme de fiches actions ludiques
  • deux vidéos de sensibilisation
  • cinq affiches ludiques pour le restaurant scolaire ou la classe
  • deux jeux de société : un jeu des 7 familles revisité et un bingo anti gaspi pour découvrir des astuces anti gaspi, à l’école ou la maison. 

Déjà testé dans 9 écoles primaires auprès de 600 élèves, tous comptent réutiliser le programme. Les enseignants louent notamment l’aspect ludique, la variété des supports et la complémentarité des activités et le fait que les activités s’intègrent parfaitement au programme scolaire. Ce programme a été élaboré grâce à l’aide de professionnels de l’éducation, des acteurs de la restauration collective ou encore des organismes de formation et est soutenu par le Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. 

Lucie Basch, co-fondatrice de Too Good To Go déclare : “Après 18 mois de travail, c’est avec une immense fierté que nous lançons le programme “Mon école anti gaspi”. Nous sommes aussi très heureux des retours positifs des écoles pilotes qui plébiscitent le côté clé-en-main du programme. Depuis le lancement de la phase pilote en octobre 2021, plus de 640 écoles nous ont contactés pour participer au projet ! Cela démontre un vrai besoin de parler du sujet dans les écoles. Les enfants sont les citoyens de demain : il est crucial de les sensibiliser dès le plus jeune âge à l’importance de lutter contre le gaspillage alimentaire !” 

Olivia Jones, directrice de l’accueil périscolaire de l’école Champfleury, Carrières-sous-Poissy (78), qui a participé à la phase pilote dit de son côté : “C’est un super projet, qui a initié des changements de comportements chez les enfants (et les adultes), avec des jeux et des activités qui ont beaucoup plu et suscité l’intérêt des enfants… et des parents !” 

Dernières publications

Christophe Audouin (Les Prés Rient Bio) : « Notre singularité c’est d’être ancré et d’être dans la proximité »

Les Prés Rient Bio est la filiale bio de Danone qui détient les marques Les 2 Vaches et Faire Bien. “Impact native”, elle a su développer une trajectoire de progrès au-delà du bio, notamment sur le volet de l’équitabilité avec les éleveurs. Cela lui permet aujourd’hui d’obtenir un score B Corp en forte évolution et de faire face sur un marché du bio qui ralentit. Rencontre avec Christophe Audouin, directeur général des Prés Rient Bio.

Aurélie Stewart (Elior) : “Sans démarche inclusive, il n’y a pas de collectif engagé”

Chaque mois, un.e membre du collège des Directeurs du Développement Durable partage avec la communauté de The Good son chemin vers l’impact. Quels ont été ses déclics ? A quels enjeux il/elle est confronté.e dans son quotidien professionnel ? Quelles sont ses fiertés ? Cette semaine, c’est Aurélie Steward, responsable RSE d’Elior qui prend la plume pour nous partager son expérience et sa reconnaissance du collectif et des petits pas.

Antigaspi, le site qui sort les produits des fonds de rayon

Depuis son lancement le 24 février, Antigaspi propose des produits alimentaires et non-alimentaires imparfaits mais encore bons à consommer et proposés jusqu’à moitié prix par rapport à leur prix d’origine. Clément Méry et Jonathan Negrin, les deux fondateurs, apportent ainsi leur contribution à la lutte contre la gaspillage.

Casino lance son baromètre de saisonnalité au rayon fruits et légumes

Dans la continuité logique du programme “Le vrai goût des saisons” les enseignes Casino lancent le tout premier baromètre de saisonnalité au rayon des fruits et légumes. Ce dernier sous forme de demi-sphère de...

Avec Comerso, les invendus ont de la valeur

Comerso est la plateforme digitale dédiée à la valorisation des invendus et des déchets alimentaires et non-alimentaires des industries de l’agroalimentaire et de la distribution. Pionnière dans la lutte contre le gaspillage, l’une des...