La Banque Postale devient entreprise à mission

Après s’être dotée d’une raison d’être en juin l’année dernière, La Banque Postale franchit une nouvelle étape dans sa transformation en devenant entreprise à mission pour exprimer la contribution qu’elle souhaite apporter à la société, au-delà du plan économique.

En se dotant de cette qualité, l’entreprise souhaite œuvrer pour une transition juste en intégrant au cœur de sa gouvernance plusieurs objectifs en matière d’impact environnemental et social. Cette décision fut prise lors de l’Assemblée Générale des actionnaires de la banque qui s’est tenue le 23 février. 

« La Banque Postale veut faire de l’engagement citoyen un levier clé de sa performance. Elle inscrit désormais cette ambition dans la durée en adoptant le statut d’entreprise à mission. Ce nouveau mode de gouvernance, au service de la transition juste, nous engage. Notre ambition est de transformer notre modèle de bancassureur européen par la culture de l’impact et de contribuer à faire progresser les meilleurs standards internationaux en la matière. » déclare Philippe Heim, Président du Directoire de La Banque Postale.

Elle engage donc formellement les dirigeants et les actionnaires à déployer tous les moyens nécessaires. Son exécution est suivie par un comité de mission nommé en accord avec la loi PACTE et chargé de s’assurer de l’adéquation des actions mises en place par l’entreprise avec les objectifs sociaux, environnementaux et territoriaux qu’elle s’est fixée. Ce comité est composé de 17 membres experts issus du monde économique, du milieu académique et de la société civile. Il intègre également des représentants de La Banque Postale, du Groupe La Poste et de la Caisse des Dépôts

Les objectifs que La Banque Postale s’est fixés sont par ailleurs les suivants : 

  • Intégrer au cœur de la feuille de route de la gouvernance et dans toutes les activités de la banque la mesure de l’impact.
  • Faire preuve de transparence vis-à-vis des clients de la banque sur l’impact de leurs décisions d’épargne, de financement ou d’assurance afin de les rendre acteurs de la transition juste.
  • Développer au sein de tous les métiers la culture de l’impact grâce à la formation et au management. 
  • Augmenter l’écosystème d’innovation à impact de la banque.
  • Innover pour accélérer la transition écologique, en finançant la transition énergétique, en investissant dans les solutions décarbonées, en donnant accès à la consommation responsable et en protégeant la biodiversité.
  • Proposer des réponses efficaces aux clients en situation de fragilité de la banque, qu’elles soient liées à la situation financière, sociale, familiale ou géographique, à la santé, à l’âge ou au numérique. 
  • Œuvrer à la vitalité du tissu économique et social des territoires, en soutenant le développement des PME et des ETI, en étant toujours le partenaire privilégié du secteur public local et du secteur associatif, et en maintenant un ancrage territorial fort et une proximité physique partout en France. 
  • Prendre des engagements pionniers en faveur d’une transition juste, positive pour les Hommes, l’environnement et les territoires.
  • Garantir l’égalité des chances en agissant pour l’inclusion de tous les publics. 
  • Donner à tous les collaborateurs les moyens de s’engager au cœur de leur métier, et faciliter leur engagement au-delà de la banque. 
  • Être un contributeur actif au sein des instances de place et des discussions avec les régulateurs publics.

Dernières publications

L’entreprise à mission, une qualité de plus en plus plébiscitée par les Français

Mercredi 18 mai, BVA et la Communauté des Entreprises à Mission, en partenariat avec The Good, organisaient une matinée de débat autour du modèle d’entreprise à mission en présence d’Olivia Grégoire (désormais porte parole...

L’engagement comme source de performance au cœur de la conférence organisée ce mercredi 18 mai par BVA Group et la Communauté des Entreprises à...

BVA Group et la Communauté des Entreprises à Mission, en partenariat avec The Good, organisent ce mercredi 18 mai une table ronde sur “l’Entreprise à mission : Pourquoi et comment faire de l'engagement un modèle de la performance de votre organisation ?”. Plusieurs chefs d’entreprises et personnalités politiques, réagiront à une étude exclusive de BVA sur ce nouveau modèle, viendront témoigner de leur expérience et échangeront sur les mesures à mettre en œuvre pour valoriser davantage le modèle et amplifier son impact.

Sens Futur publie le Baromètre des Valeurs des Entreprises

Le monde post-covid pousse les entreprises à se réinventer. Entre la redéfinition des priorités liées à la crise sanitaire et les récents mouvements de société (ex : Black Lives Matters, Me Too…), leur rôle...

Sociétés à mission : le boom se poursuit

Le statut d’entreprise à mission créé par la loi Pacte ne cesse de faire des émules. Lors de la présentation de son 3ème baromètre de l’observatoire des Sociétés à Mission à l’occasion du salon...

[Événement] Emery Jacquillat au Club Edouard VII le 1er septembre

Le club Edouard VII réunit chaque mois chefs d’entreprises et cadres dirigeants pour un petit déjeuner débat autour d’invités prestigieux et inspirants. Son petit-déjeuner de rentrée sera consacré à l’entreprise à mission. Emery Jacquillat, président de la Camif et de la Communauté des entreprises à mission, interviendra sur le thème :