Cyrillus propose une collection produite en fonction des besoins des consommateurs

Cyrillus propose une collection écoresponsable en édition limitée où chaque production de vêtement est minutieusement calculée pour éviter tout surplus inutile. Le principe de cette collection : moins, mieux et bon pour la planète. Chaque semaine, sont fabriquées des petites séries en fonction des besoins des consommateurs et chaque vêtement est découpé pièce par pièce à Paris dans un atelier high-tech. Le modèle est ensuite confectionné en Europe grâce à des techniques uniques plus performantes et raisonnées. Cyrillus est accompagné par TEKYN, la solution globale destinée au secteur du textile pour produire des vêtements à la demande, en quelques jours et en circuit court.

Cette édition limitée fait partie de la collection permanente Liberty Fabric qui depuis 1984 développe des tissus de coton raffinés aux motifs floraux uniques. Chaque motif est dessiné ou peint à la main par l’équipe de conception à Londres pour qu’il soit ensuite transposé au tissu dans l’imprimerie italienne de Liberty près du lac de Côme. Dans cette édition limitée seront disponibles tout type de vêtement pour femmes comme des chemises, des robes, des jupes, des tops pour des prix allant de 49 à 159 euros. De plus, elle suit les engagements responsables et solidaires de la marque pour produire et consommer mieux tout en respectant ce qui nous entoure, qui sont les suivants : 

  • privilégier les matières naturelles comme le lin, le coton biologique, la laine, le chanvre 
  • développer des collections suivant le label Oeko-Tex qui garantit l’absence de substances nocives pour la santé et l’environnement.
  • respecter la réglementation européenne REACH
  • nouer des partenariats écoresponsables avec des prestataires, fournisseurs, fabricants et ateliers experts dans leur domaine
  • privilégier exclusivement les productions Made in Europe ou proche import 
  • exiger de tous les partenaires un cahier des charges signé et respecté sur les conditions éthiques, sociales et environnementales
  • mettre en place des actions écoresponsables dans les boutiques, les bureaux et les entrepôts comme l’arrêt de la distribution des sacs en caisse ou des ateliers de sensibilisation aux éco-gestes
  • recycler au maximum grâce à des collectes en boutique, des reventes sur le site de seconde main de la marque SecondeHistoire, des collections en fibres recyclées 
  • organiser des ventes solidaires pour des associations telles que Les Enfants du Soleil ou Marraine&Vous
  • pousser les consommateurs à adopter eux aussi des gestes éco responsables pour l’entretien de leur vêtement Cyrillus

Dernières publications

Aigle suit ses produits à la trace

Les consommateurs veulent connaître ce qu’ils mangent mais pas que ! Ils veulent également savoir ce qu’ils portent. Nous sommes à une époque où les consommateurs ne veulent plus que la vérité soit dissimulée...

IKKS dévoile une collection pour sauver les océans

IKKS, la marque créée par un marin revient aux sources. Après le succès en 2021 de la collection Love of the Ocean, IKKS présente une nouvelle collection du nom de Free the Sea pour...

Les entreprises françaises troisième sur le podium mondial du management RSE selon EcoVadis

Sylvain Guyoton, senior vice-président de EcoVadis et Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises, ont présenté le 8 décembre dernier les résultats de la 4ème édition de l’étude « Performances RSE des entreprises françaises et européennes...

MAIF et CAMIF unissent leurs forces au service du Good !

À partir de janvier 2022, MAIF devient actionnaire majoritaire de CAMIF (à hauteur de 82%) pour renforcer les capacités de développement de cette dernière et poursuivre sa dynamique de croissance. C’est le rapprochement de deux entreprises historiquement engagées en faveur d’un impact positif et du bien commun, au service d’une consommation plus responsable et durable.

Dalkia dévoile son site web éco responsable avec Niji

Comment aligner son métier – être un acteur de la transition énergétique – et son expression digitale ? En faisant le choix de la frugalité numérique ! C’est en tout cas le parti pris...