Santé Publique France : l’Amour vaincra

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, Santé Publique France dévoilait hier une campagne de sensibilisation portée par l’agence Babel. Une prise de parole inédite de la part d’un annonceur public visant à sensibiliser et mobiliser les Français autour des discriminations LGBTphobes encore profondément enracinées dans la culture et responsables de la mort de milliers de citoyens.

Véritable enjeu de santé publique, la lutte contre les discriminations LGBTphobes est encore trop souvent considérée comme un sujet « en marge ». Pourtant, l’identité de genre, l’orientation et la santé sexuelle sont autant de déterminants de santé avérés et constituant du bien-être social. 

Pour en parler et asseoir un discours incisif, Santé Publique France prend pour la première fois la parole via une campagne signéeFace à l’intolérance, à nous de faire la différencenée de la découverte d’une chanson intitulée Nous les amoureux“, interprétée par Jean-Claude Pascal en 1961, qui confirmera des années plus tard le double-sens de ses paroles. Loin d’être une chanson d’amour banale, Nous les amoureux est en fait un hymne à l’amour réprimé des couples homosexuels. Comme un pied de nez à la haine des ignorants, Santé Publique France opte ici pour une approche résolument positive qui vise à propulser l’acceptation des personnes LGBT comme nouvelle norme culturelle. 

Campagne média nationale, déclinée en TV-VOL, affichage, presse, digital et sur les réseaux sociaux, cette ode à l’amour coûte que coûte est accompagnée par une série de  témoignages prenant vie sur les ondes d’un podcast intitulé « Et alors ? », diffusé sur le nouveau site questionsexualité.fr ainsi que sur les plateformes habituelles de podcasts, afin de donner à comprendre quel peut être le cheminement de la part du cercle familial proche vers l’acceptation. Une manière d’accompagner celles et ceux qui, visiblement, ont du mal à sortir des codes officiels.

Aussi, l’opération se poursuit sur les réseaux sociaux via le hashtag #JeFaisLaDifférence, et encourage chacun-e d’entre nous à interroger son propre rapport à la différence et à avancer vers davantage d’acceptation, créant ainsi un véritable phénomène de société.

À l’heure de la transformation du paysage industriel vers des horizons plus responsables, c’est aussi et surtout une transformation globale de société qu’il est urgent d’amorcer. Une radicalité évidente qui implique amour et respect de tous-tes pour et par leurs différences.

Dernières publications

“Pas d’amour censure, que de l’amour sincère”

Parce que les discriminations LGBTQ+ c’est tous les jours, et que la sensibilisation doit suivre, Têtu signe une sublime campagne pour rappeler les fondamentaux aux ignorants. Image, texte, tout est bouleversant, alors il fallait qu’on s’y arrête un instant.