Last but not least

Cette dernière newsletter est à l’image de cette saison écoulée : donner une place toujours plus importante aux initiatives et actions pour accélérer la transformation écologique et sociale de nos organisations. Un foisonnement salutaire, que nous avons à cœur de vous partager dans ce rendez-vous hebdomadaire, à travers le Grand Prix de la Good Économie, ou lors de nos conférences Good Forum. A vos agendas, le prochain Good Forum consacré à la Tech, aura lieu le 18 octobre prochain! D’ici là, bel été à tous.

Comme beaucoup de nos confrères et consoeurs, il est temps pour nous de laisser reposer nos plumes et nos cerveaux, échauffés par cette année de tous les possibles. 

Le réchauffement climatique s’est immiscé dans le quotidien et dans l’esprit de bon nombre de médias, de politiques, d’entreprises, et bien sûr des Français. Les termes “planification écologique” et “sobriété” deviennent presque mainstream. Linkedin est la nouvelle plateforme où s’insurger de l’inaction écologique et climatique, et où applaudir les étudiants en mal de radicalité qui bifurquent avec fracas des voies toutes tracées. 

Si l’on ne peut que se réjouir de ce mouvement soulevé, les rapports du GIEC et les urgences climatiques – et de fait, humanitaires- nous obligent à l’action. Pour Sir David King*, ce que nous ferons dans les 3 ou 4 prochaines années sera déterminant pour l’avenir de l’humanité. 

Dans cette dernière newsletter de la saison “2021-2022”, nous vous partageons les recommandations de Youmna Ovazza (IPSOS), pour réduire le Say Do Gap et enfin entrer dans “l’actionnabilité” des offres durables. Nous partageons également un article de Romain Salas sur la nécessité de transformer les récits dans l’industrie culturelle pour rendre un futur plus durable désirable. Et nous vous donnons rendez-vous aux Universités d’Été de l’Économie de Demain du Mouvement Impact France pour mieux appréhender la question de la sobriété. 

De sobriété il sera très certainement question aussi lors de notre prochain Good Forum dédié à la Tech, et qui aura lieu le 18 octobre prochain dans les locaux du Monde !

D’ici là nous vous souhaitons de véritables vacances, au sens étymologique du terme : du temps libre, de l’oisiveté et du vide, et ainsi goûter au “moins mais mieux”, mantra par excellence de la sobriété.  

*Founder and chair of the Centre for Climate Repair at Cambridge University

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications