Haier accompagne des acteurs locaux engagés qui repensent l’habitat avec « hideas »

Haier lance la deuxième édition de son programme “hideas”. Ce dernier accompagne et soutient des acteurs locaux engagés en proposant des solutions innovantes pour une maison plus écologique et économique.

Cette année, l’expert en électroménager est donc parti à la rencontre de nouveaux créateurs qui travaillent pour améliorer le foyer et font écho aux produits et technologies propres à la marque. Pour porter ce programme de partenariats et le mettre en lumière, Haier s’appuie sur une vaste campagne digitale.

Les quatre start up retenues cette année se distinguent par leurs engagements à façonner nos modes de consommation et ainsi les rendre plus justes, plus responsables, mieux informés et connectés. Il s’agit de : 

  • Jow : une application qui permet de faire les courses à notre place tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. Jow recommande un menu et les ingrédients néces­saires à la réalisation de recettes.
  • L’embeillage : afin d’éliminer le film plastique de nos cuisines, l’embeillage a conçu un emballage lavable, réutilisable et compostable, à partir d’ingrédients 100% naturels et biologiques.
  • Ankore : pour lutter contre la pollution plastique des océans, Ankore fabrique des vêtements à partir de plastique marin recyclé et de coton biologique. L’intégralité de leur processus de fabrication a été conçue de manière durable et écologique.
  • Dans ma bouteille : première app qui propose de la transparence sur les additifs et les ingrédients utilisés dans les vins et spiritueux. L’idée est d’offrir aux clients un parcours global et enrichi autour du vin.

Chaque start-up ainsi sélectionnée est liée à un univers du groupe, que ce soit la cuisine, le lavage ou les caves à vin.

Au travers de ce programme, Haier peut ainsi enrichir son application “hOn” qui contrôle l’ensemble des solutions connectées développées par le groupe (Haier, Candy, Hoover, Rosières).

Dernières publications

Cinq prédictions de Forrester sur la transition environnementale en 2023

L’institut d’étude vient de dévoiler ses prévisions pour 2023 en matière de transition environnementale dans le monde. Cinq tendances surprenantes sont mises en avant.

Avec ou sans col roulé

« Vous ne me verrez plus avec une cravate, mais avec un col roulé. Nous ne mettrons pas le chauffage au ministère tant que la température ne sera pas en dessous de 19 °C » a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, sur France Inter le 27 septembre dernier. Tout le monde y va de son petit commentaire sur le col roulé, moins sur les 19°C.

ELABE et LinkUp créent un nouveau modèle de cabinet pour accompagner les entreprises vertueuses

ELABE et LinkUp annoncent leur rapprochement. L’ambition derrière ? Proposer aux acteurs professionnels un accompagnement de leurs démarches d’engagement depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre, en intégrant l’évaluation et la communication, leur...

Solariser la France, une transition en cours

Réduire nos émissions de gaz à effet de serre passe inévitablement par une solarisation massive de nos infrastructures existantes. Des toits de friche, parking et bureau qui ont l’avantage d’exploiter les supports existants et de produire une énergie de proximité. Un photovoltaïsme tactique qui rassemble des acteurs divers comme SNCF Gares & Connexions, le grossiste alimentaire Metro et les métropoles de Nantes, Lyon et Saint-Etienne.

Quand la transformation digitale inspire la RSE 

Si les consommateurs se disent tous concernés et préoccupés par le changement climatique ou la lutte contre les discriminations, un écart fort subsiste quand il s’agit de passer à l’acte. Et si les entreprises s’inspiraient de la transformation digitale pour accompagner la transformation écologique et sociale des comportements ?