Haier accompagne des acteurs locaux engagés qui repensent l’habitat avec « hideas »

Haier lance la deuxième édition de son programme “hideas”. Ce dernier accompagne et soutient des acteurs locaux engagés en proposant des solutions innovantes pour une maison plus écologique et économique.

Cette année, l’expert en électroménager est donc parti à la rencontre de nouveaux créateurs qui travaillent pour améliorer le foyer et font écho aux produits et technologies propres à la marque. Pour porter ce programme de partenariats et le mettre en lumière, Haier s’appuie sur une vaste campagne digitale.

Les quatre start up retenues cette année se distinguent par leurs engagements à façonner nos modes de consommation et ainsi les rendre plus justes, plus responsables, mieux informés et connectés. Il s’agit de : 

  • Jow : une application qui permet de faire les courses à notre place tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. Jow recommande un menu et les ingrédients néces­saires à la réalisation de recettes.
  • L’embeillage : afin d’éliminer le film plastique de nos cuisines, l’embeillage a conçu un emballage lavable, réutilisable et compostable, à partir d’ingrédients 100% naturels et biologiques.
  • Ankore : pour lutter contre la pollution plastique des océans, Ankore fabrique des vêtements à partir de plastique marin recyclé et de coton biologique. L’intégralité de leur processus de fabrication a été conçue de manière durable et écologique.
  • Dans ma bouteille : première app qui propose de la transparence sur les additifs et les ingrédients utilisés dans les vins et spiritueux. L’idée est d’offrir aux clients un parcours global et enrichi autour du vin.

Chaque start-up ainsi sélectionnée est liée à un univers du groupe, que ce soit la cuisine, le lavage ou les caves à vin.

Au travers de ce programme, Haier peut ainsi enrichir son application “hOn” qui contrôle l’ensemble des solutions connectées développées par le groupe (Haier, Candy, Hoover, Rosières).

Dernières publications

Croc Fork, la start-up des couverts qui se mangent

Croc Fork propose les premiers couverts à usage unique comestibles et compostables à base de fruits et légumes déclassés. A l’origine de ce pari, il y a trois filles : Marie Varin, Victoire Pagès et Léa Maravelle. La start-up toulousaine n’en est qu’à ses premiers crocs !

Intermarché tire un bilan positif de sa relation avec ses producteurs locaux

La démarche “Producteurs d’ICI” d’Intermarché affiche un bilan positif avec plus 7 000 producteurs référencés situés dans un rayon de 70 km autour des 1000 points de vente signataires de la charte d’engagement. Son...

La fermentation, LA solution pour limiter l’impact environnemental de l’alimentation ?

En Europe comme aux Etats-Unis, une nouvelle génération de start-up lève des millions pour créer des alternatives à la viande, au lait et aux œufs, en s’appuyant sur des procédés de fermentation… Une technique prometteuse, avec de nombreux arguments écologiques à la clé.

MGEN réalise son premier investissement à impact avec son fonds Racine² opéré par Serena et makesense

Racine², le fonds à impact de 86 millions d’euros de MGEN opéré par Serena et makesense a été lancé en février. Il vient de réaliser un premier investissement de 3 millions d’euros pour May,...

Leboncoin et l’Institut Rousseau ont formulé 12 propositions en faveur de l’économie circulaire et de la hausse du pouvoir d’achat des Français

Leboncoin a toujours promu les vertus de l’économie circulaire auprès des Français. Le site de revente de biens de particuliers à particuliers a déjà séduit 29 millions de Français qui se rendent chaque mois...