21 Posts
0 Comments

Laurent Lafite

Expert en transformation digitale et environnementale depuis 20 ans. Spécialiste du marketing de rupture, des GreenTech et du développement durable, il est le fondateur de TransfoGreen et accompagne les entreprises dans leur transformation RSE.

Antoine Hubert, Président et CEO d’Ÿnsect : « l’activité d’Ÿnsect est l’une des premières à être carbone négative en France »

Ÿnsect, startup spécialisée dans l’élevage et la transformation d’insectes pour l’alimentation animale est une championne de l’Impact. Après des levées de fonds spectaculaires atteignant 357 millions d'euros, Ÿnsectest en pleine phase de croissance et se place dans les starting-block pour produire des protéines à base d’insectes pour l’alimentation humaine. The Good rencontre le visionnaire Antoine Hubert, Président et CEO d’Ÿnsect, qui nous explique sa stratégie de développement et son engagement pour protéger l’environnement et la santé.

Hervé Gbego (Président de Compta Durable et membre du Groupe SFC) : « Les capitaux naturels et humains sont « avancés » à l’entreprise...

Face à la montée de la finance ESG, les normes comptables actuelles sont inaptes à rendre compte de l’état du monde. La comptabilité doit s’engager elle aussi sur le chemin de la transformation parce qu’elle ne répond plus à la demande de la société. Pour parler de ces enjeux, The Good rencontre Hervé Gbego, DG de Comptabilité Durable, membre du CSOEC et ardent défenseur de la méthode CARE - un modèle comptable pour préserver les capitaux humains et naturels.

Time for the Planet mise sur les citoyens et les entreprises pour reprendre le pouvoir sur le dérèglement climatique

Lancé il y a un an, Time for the Planet est un fonds à but non lucratif qui veut créer et financer 100 entreprises «open source» pour lutter contre les gaz à effet de serre. Ce projet fou hybride entre start up studio, fonds d’investissement et mouvement citoyen prévoit d'atteindre le milliard d'euros d'ici cinq à dix ans. Rencontre avec Coline Debayle, co-fondatrice de Time for the Planet, qui veut donner du sens à ses actions entrepreneuriales, sauver le climat et changer le monde avec bienveillance.

Nadia Auclair, PDG de Carbiolice : « Nous faisons le pari de la compostabilité du plastique en effaçant son impact environnemental »

Selon les dernières données de l’ADEME, le tri des biodéchets à la source permettrait de réduire le poids des poubelles de 30%. Bonne nouvelle, l’entreprise auvergnate Carbiolice développe depuis 2016 une solution révolutionnaire pour accélérer la biodégradation complète des plastiques et qui permet de faire rentrer enfin le plastique dans l’économie circulaire. Rencontre avec Nadia Auclair, sa PDG visionnaire, et Laura Perrin, Responsable de la Communication chez Carbiolice.

Entreprises à Mission : une communauté qui fait boom !

En 6 mois, le nombre des Sociétés à Mission a été multiplié par 3. Anne Mollet, Directrice de l’association, nous éclaire sur le phénomène en interview.

Léa Nature : récit d’une ETI à mission “impact native”

Première ETI à mission et fabricant français bio, Léa Nature entend démocratiser l’accès aux produits biologiques et naturels qui respectent les écosystèmes, la biodiversité, les ressources naturelles et le climat. C’est quoi au juste une entreprise « impact native » ? Pour en savoir plus, The Good rencontre Mireille Lizot Directrice des Engagements et Communication Institutionnelle chez Groupe Léa Nature.

Articles récents

1001 fontaines

Partant du constat que 1 personne sur 3 dans le monde est privée d’eau potable, Chay Lo, François Jacquenoud et Virginie Legrand, tous trois ingénieurs de formation, fondent en 2004 l’entreprise 1001 fontaines. L’objectif est de développer un prototype de micro-usine de purification de l’eau (Water Kiosk) qui s’appuie sur les eaux récoltées avant d’être purifiées via une technique de stérilisation par ultraviolet. Après plusieurs phases de tests au Cambodge et à Madagascar, le projet passe à l’échelle : en 2017, on compte dans ces 2 pays près de 200 Water Kiosks, et 1001fontaines s’installe au Vietnam et au Myanmar.

Climat : doit-on revenir aux forfaits internet limités ?

Avec l’essor du smartphone, de la vidéo et de la 5G, le secteur du numérique risque de représenter 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici à 2025. Une explosion de la pollution numérique notamment due aux smartphones qui pose la question du retour aux bons vieux forfaits limités des années 2000, le langage SMS en moins.

Cahier de vacances

Certains découvriront cette ultime missive de la saison #1 de The Good dans le train direction Le Pont, d’autres encore au bureau,...