Première Édition des Journées Nationales de l’Agriculture les 18,19 et 20 juin 2021

Privée de Salon cette année, l’agriculture française pourra renouer les liens entre les citadins et la terre avec la 1ère édition des Journées Nationales de l’Agriculture. Sur le modèle des journées du patrimoine, il s’agit de valoriser notre patrimoine agricole et alimentaire par l’ouverture au grand public de nombreux sites (exploitations agricoles, établissements d’enseignement et de recherche, lieux de transformation). Au programme : des rencontres, des démonstrations, des ateliers, des dégustations et de la vente de produits. Ces 3 jours ont pour ambition de favoriser “une meilleure compréhension des atouts et des défis de l’agriculture aujourd’hui (circuits-courts, préservation de la biodiversité …)” et l’occasion de rappeler que l’agriculture française est le 1er producteur de l’Union Européenne, en assurant 18% de la production de celle-ci. Cette 1ère édition, soutenue par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, co-organisée avec Make.org Foundation, #AgriDemain et Façon de Penser, est parrainée par Guillaume Gomez, ex-Chef de l’Elysée devenu Ambassadeur de France de la gastronomie. Elle compte parmi ses entreprises partenaires Système U et Bonduelle. Le programme est dense : plus de 1000 lieux seront ouverts aux 300 à 400 000 visiteurs attendus.

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Timberland : la mode à impact positif est-elle possible ?

Dans la même dynamique de passage au “faire” que Patagonia qui s’investit dans l’agriculture régénératrice via la création de son propre label ROC (Regenerative Organic Certified), Timberland dévoile son plan d’attaque. Au menu pour 2030 : 100% de ses produits conçus pour être compatibles avec l’économie circulaire, 100% des matériaux naturels de ses produits issus de l’agriculture régénératrice, le tout pour un impact non pas moins lourd, mais carrément positif. Derrière les coups de com’ qui s’additionnent et nous lassent, l’industrie de la mode pourrait-elle réellement prendre le virage du Good, sans faux semblants ? Rencontre riche en enseignements avec Elisabetta Baronio, directrice RSE EMEA de Timberland.

Good Pouce #12

Proteme, une solution naturelle d’enrobage alimentaire.  Proteme développe une solution d’enrobage alimentaire naturelle pour fruits & légumes qui allonge la durée de vie des denrées protégées. Ce n’est pas...

Où en est-on de la transition agricole ?

L’annonce du report du Salon International de l’Agriculture 2021 donne à penser. Quelles sont les priorités sur ce sujet et les initiatives naissantes ? Un petit état des lieux de la transition agricole s’impose.

Agritechs : la tech au service d’une agriculture plus durable?

Biocontrôle, big data agricole, robotique ou encore biologie végétale : en 2019, les Agritechs selon France Invest constituaient le deuxième secteur le plus attractif pour les investisseurs, avec plus de 257 millions d’euros investis dans 22 start-ups. Mais comment l’apport en technologie peut-il accélérer cette transformation vers une agriculture plus durable ? Les intrants technologiques permettront-ils de diminuer véritablement les intrants chimiques, améliorer le bien-être animal, diminuer l’empreinte carbone des fermes agricoles ? Coup d’oeil sur des projets qui affirment que oui.

Agriculture et alimentation en transition : MiiMOSA fait le point

En 5 ans, MiiMOSA a accompagné 3 500 projets agricoles et agroalimentaires, et ainsi levé plus de 35 millions d'euros. Leader dans le financement participatif de projets dédiés à l’agriculture et l’alimentation durable, cette initiative délivre en cette fin d’année son premier rapport d’impact. L’idée : mieux comprendre les enjeux et impacts des comportements citoyens comme entrepreneurs dans la transition agricole et alimentaire. Rencontre avec Florian Breton, Fondateur de MiiMOSA.