Kronenbourg SAS, Malteries Soufflet et Soufflet Agriculture lancent la première filière responsable pour l’orge

Pour agir en faveur de la transition agroécologique, Kronenbourg SAS lance avec Malteries Soufflet et Soufflet Agriculture la première filière responsable consacrée à l’orge. Cette démarche pionnière inscrit Kronenbourg SAS dans un parcours de transformation massif et engageant en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, de la préservation de l’environnement et des ressources en eau. Elle réunit 45 agriculteurs partenaires, situés dans les régions Grand Est et Bourgogne, principalement sur les départements de l’Aube et de l’Yonne, avec un objectif de production de 900 hectares.

“Nous sommes très heureux de nous engager aux côtés de Kronenbourg SAS dans cette démarche filière, qui valorise les pratiques agroécologiques. Partenaire malteur engagé, Malteries Soufflet a toujours placé les enjeux de tous les acteurs, de l’agriculteur au consommateur, au cœur de son action. Ainsi, nous valorisons les productions des agriculteurs tout en développant des pratiques durables, afin de toujours mieux répondre aux attentes des clients.” explique Guillaume Couture, CEO de Malteries Soufflet.

Les 3 entreprises ont élaboré un cahier des charges garantissant une agriculture de transition par la mise en place de bonnes pratiques agroécologiques et assurant le respect d’un haut niveau de qualité dans les malts. Il permet de : 

  • favoriser la biodiversité via la bonne gestion des zones agroécologiques qui concourt au maintien d’une faune et d’une flore riches et variées, la promotion d’assolements diversifiés ou encore le respect de bonnes pratiques de prédation naturelles et de récoltes respectueuses de la faune.
  • garantir une rémunération équitable des agriculteurs partenaires via une prime récompensant la mise en œuvre des engagements durables. 
  • promettre une qualité optimale en sélectionnant les meilleures variétés d’orges et en respectant de bonnes pratiques durant le maltage. 
  • assurer la transparence sur l’origine française et les conditions de production responsable grâce à la technologie de la blockchain. 

Cette filière s’inscrit dans la démarche “Semons du Sens” portée par le groupe InVivo qui valorise les productions issues des filières durables. Dès 2023, la bière 1664 Blonde sera brassée avec près de 20% de malt en provenance de cette filière. En 2026, la totalité du malt sera concerné. 

Dernières publications

Le sorgho : une céréale d’avenir à l’épreuve du réchauffement climatique

Cinquième céréale la plus produite au monde après le maïs, le riz, le blé et l’orge, le sorgho reste une plante africaine méconnue qui pourrait pourtant devenir un aliment phare de nos assiettes. La raison, de faibles besoins en eau et une résistance aux fortes chaleurs, idéale pour s’adapter à une dérive climatique qui bouscule chaque année davantage l’agriculture conventionnelle.

LFDay, le rendez-vous de l’écosystème agricole et alimentaire innovant revient pour une 6ème édition

Le 14 juin, l’innovation agricole et alimentaire fera son show lors du LFDay. Organisée par La Ferme Digitale au Ground Control dans le 12ème à Paris, cette journée rassemblera le public qui souhaite améliorer...

Crédit Agricole Assurances renforce ses engagements environnementaux et sociétaux

Crédit Agricole Assurances renforce ses engagements en faveur du climat, de l’inclusion, de l’agriculture et de l’agroalimentaire. L’investisseur se mobilise pour permettre à ses clients d’avoir des offres qui respectent les critères ESG.  Côté climat,...

Florian Breton (MiiMOSA) : “Les agriculteurs sont les principaux soldats du climat. Ils changent de modèle, conscients qu’ils ont un rôle à jouer pour...

MiiMOSA a été créée il y a 7 ans pour participer au financement de la transition agricole, en rapprochant les producteurs et les consommateurs. 5 000 projets ont déjà été financés par 70 millions...

MiiMOSA annonce le lancement du 1er fonds de dette en Europe dédié à la transition écologique et alimentaire

La plateforme de financement dédiée à la transition agricole et alimentaire, lance “MiiMOSA transition #1”, un fonds de dette privée qui vise une taille de 50 à 60 millions d’euros. Il interviendra aux côtés...