The Good lance le Grand Prix de la Good Economie

Dans la poursuite de sa vocation de marqueur de la Good Économie, et dans une démarche positive d’émergence de nouveaux modèles d’affaires plus respectueux du bien commun, The Good lance le Grand Prix de la Good Economie. 

À force de travail, de résilience, de collaboration et d’engagement, la transition opère. Tandis que certains parlent, d’autres font, et pas qu’un peu. En quelques années, les initiatives, projets, innovations et entreprises dédiées à la mise en place d’une économie durable et responsable n’ont cessé de se multiplier. 

Au même titre que les outils de mesures d’impact de ces nouvelles pépites sont capitaux, leurs récompenses et encouragements le sont aussi. 

Accompagnés par Prache Media Event, The Good et INfluencia sont heureux de vous présenter la 1ère édition du Grand Prix de la Good Économie. Soutenu par la Communauté des entreprises à mission et le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D), le Grand Prix de la Good Économie récompensera les meilleures initiatives d’entreprises de tous types et tous secteurs, engagées pour une transformation écologique, sociale et solidaire de leurs activités. 

Petite ou grande entreprise, start-up, PME, tous les acteurs du changement sont conviés à prendre part à la compétition. Avec des catégories comme la lutte contre le réchauffement climatique, la préservation des ressources naturelles et la biodiversité, l’organisation d’une gouvernance responsable et éthique, l’encouragement à une consommation responsable, l’inclusion et la diversité, l’accès aux produits et services durables ou encore la qualité de vie au travail, le Grand Prix de la Good Économie récompensera des entreprises et marques BtoC comme BtoB, grand public comme prestataire.

Parce que la Good Économie doit recouvrir l’ensemble des marchés et parties prenantes, nous nous intéressons à toutes les grandes fonctions de l’entreprise : achats, production, logistique, RH, finance, communication, marketing, vente, IT. Nous croyons que chacun, à son niveau, a la capacité d’agir pour changer.

Un jury de professionnels et d’experts du Good, du développement durable, de la RSE, de l’ESS se réunira ainsi cet été pour sélectionner les meilleures initiatives et récompenser le 19 octobre 2021 les acteurs qui oeuvrent à la préservation du Bien Commun.

Retrouvez l’ensemble des informations liées au Grand Prix de la Good Économie ici : gpgoodeconomie.fr 

A vous de jouer !

Dernières publications

Bayard lance sa cellule conseil « Bayard Impact »

Le groupe de presse vient de constituer une équipe dédiée au conseil et à la création de projets à impact sociétal. Marie-Anne Decaux, directrice de Bayard Impact, présente cette nouvelle offre à The Good. The...

Positive Workplace met à disposition de tous et gratuitement ses référentiels RSE 

Positive Workplace, le label RSE Made In France met à disposition gratuitement ses référentiels RSE à destination de tous les types de structures (TPE/PME, ETI, Grandes entreprises et ONG). Ils ont vocation à être utilisés par tous pour structurer et guider les actions de démarches RSE.

The Big Green, le rendez-vous d’affaires de l’économie solidaire et innovante

Du 12 au 14 octobre à l’Hôtel Royal Barrière situé à Deauville, le Groupe Meet&Com organise la seconde édition du salon The Big Green qui rassemble les acteurs B to B de la Responsabilité Sociale et Environnementale. Pendant 48 heures, 150 directeurs RSE, DRH de grands groupes, Office managers et CHO parleront solutions, retours d’expériences et bonnes pratiques pour faire bouger les lignes ! The Good est partenaire média de l’événement.

3 scénarios pour l’avenir économique des PME

Les TPE/PME/ETI indépendantes fabriquant les produits de grande consommation sont recherchées et privilégiées par les consommateurs et les citoyens. Ces PME des Territoires, locales (250 000 emplois directs) et industrielles (33 000 sites de production en France), sont aussi garantes de la souveraineté économique et alimentaire et de la transition écologique de l’Hexagone. Toutefois, en dépit de leur dynamisme, leur développement est aujourd’hui entravé par une réglementation pensée pour les multinationales. Un combat de David contre Goliath qui met à mal leur compétitivité et leur pérennité. Fort heureusement, il est encore temps d’agir ! Le quinquennat qui s’ouvre est décisif pour ces entreprises et donc pour l’avenir de la France.

Le palmarès de la 17ème édition du Prix Jeunes pour l’Environnement EPE-TF1/LCI est sorti

L’ EPE (Entreprises pour l'environnement) et TF1/LCI ont lancé la 17ème édition du Prix Jeunes pour l’Environnement en ce début d’année en s’adressant aux moins de 30 ans. Le thème de cette année était...