Mon Petit Placement lance le premier placement labellisé GREENFIN

64% des Français qui souhaitent investir de manière plus responsable, cherchent à donner un sens à la gestion de leurs finances personnelles. Le green semble être la solution la plus appréciée. La fintech lyonnaise Mon Petit Placement a observé une demande croissante d’investissement responsable des 25-35 ans depuis ces 6 derniers mois. Pour répondre à leur demande, elle lance le premier placement responsable 100% labellisé GREENFIN et dédié à la transition énergétique et écologique. 

Ce placement permet aux épargnants Français, en plus d’investir au service de la transition écologique de secteurs précis comme l’énergie, le bâtiment, la gestion des déchets, le contrôle de la pollution ou encore le transport propre, de s’assurer une bonne performance potentielle annuelle. Labellisé GREENFIN, label créé par le Ministère à la suite de la COP 21 pour assurer plus de transparence aux épargnants et qui exclut aussi certaines activités économiques comme les énergies fossiles et le nucléaire, il sera disponible à partir d’aujourd’hui. Il est composé de 5 fonds. 

Mon Petit Placement souhaite avant tout que les investisseurs engagés puissent suivre l’impact réel de leur investissement. 
« Chez Mon Petit Placement, nous ne nous revendiquons pas militant écologique. Mais doit-on absolument l’être pour participer à un meilleur demain ? Au vue du contexte environnemental dans lequel nous évoluons, nous sommes partis du postulat que les critères ESG sont aujourd’hui la base de la finance. Et le serons encore plus demain. Lancer un portefeuille 100% labellisé GREENFIN, nous permet alors d’aller un cran plus loin, toujours en sélectionnant minutieusement nos fonds partenaires comme nous l’avons toujours fait, mais aussi en permettant aux Français de donner du sens à leur épargne en s’engageant autrement pour la planète. J’ai la certitude que la finance est et sera une vraie solution aux préoccupations de notre environnement. » explique Thomas Perret, Président et fondateur de Mon Petit Placement.

Dernières publications

Numérique et transition énergétique : alerte sur les limites de l’industrie minière

Lors de la conférence USI, Aurore Stéphant, ingénieure géologue minier spécialisée dans les risques sanitaires et environnementaux des filières minérales, a fait une intervention remarquée. Elle a pointé du doigt les coûts humains et environnementaux des matières premières utilisées pour les technologies numériques ainsi que dans le développement des énergies dites “vertes”... Son message : les limites ne pourront pas être éternellement repoussées, un changement de modèle s’impose.

Noam Leandri (Ademe) : « Aujourd’hui les trois quarts de nos aides vont vers les entreprises »

L’Ademe, l’agence de la transition écologique, est plus que jamais incontournable à un moment où particuliers, collectivités et entreprises cherchent à développer leurs bonnes pratiques en matière d’écologie. Tour à tour financeur, formateur, accompagnateur, l’agence voit ses missions - tout comme son budget- s'accroître. Tour d’horizon avec son Secrétaire Général, Noam Leandri.

PicForChange : pour des images justes, et pas juste, des images

Pic&Pick lance avec B Lab France un appel à projets photographiques pour déconstruire les représentations souvent stéréotypées des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux dans la communication. Quatre sujets inspirés des 17 ODD de l’ONU sont à l’honneur : la finance durable, le handicap, la diversité et la protection de l’environnement. Du 22 novembre 2021 au 14 février 2022 jusqu’à minuit, les photographes désirant participer pourront déposer leurs portfolios. The Good est partenaire du challenge.

Transition énergétique : quels scénarios pour quels futurs ?

Doit-on sortir du nucléaire ? Parier exclusivement sur le renouvelable ? Bannir les énergies fossiles dès 2030 ? Autant de questions cruciales auxquelles des scientifiques de négaWatt, The Shift Project et RTE tentent de répondre en élaborant des scénarios énergétiques. Des projections certes hypothétiques, mais déterminantes pour dessiner le paysage de demain.

Enercoop et transition énergétique : “Il est impératif d’associer citoyens et collectivités au développement des projets”

Que doit-on attendre de l’énergie verte ? Comment les offres actuelles infusent-elle le marché et sont-elles toutes bonnes à prendre ? Quelle conscience citoyenne sur la consommation ? Comment transformer durablement nos modes de consommation en s’affranchissant d’un vert nucléaire pas si Good ? Suite à un sondage réalisé avec Opinionway, Enercoop délivre quelques clés pour mieux comprendre les enjeux de cette transformation nécessaire de l’énergie. Rencontre avec Amandine Albizzati, PDG d’Enercoop, une coopérative militante qui nous séduit.