Maker Week, la semaine du numérique au service de l’impact signée Digital Campus

Depuis hier et jusqu’à vendredi, Digital Campus lance la première édition de sa Maker Week. Cette semaine vise à célébrer les « makers du digital » en rassemblant 350 étudiants autour de 30 projets à impact, confiés par des associations ou des entreprises incubées ou accompagnées par Singa, Ashoka et Créatis.

L’école créative des métiers du digital s’est donnée pour ambition de former des expert.e.s capables d’appréhender n’importe quel enjeu du digital tout en participant consciemment à l’évolution du monde.

Dans un monde en constante évolution, les entreprises sont en quête de professionnels du digital compétents, conscients des enjeux et agiles pour accélérer leur transformation” explique David Prud’homme, directeur du campus Paris. “Cette première édition de “maker week” est l’incarnation des valeurs de Digital Campus :  l’art d’apprendre en faisant, l’empathie, la collaboration et le prototypage itératif sur des projets qui font sens”.

Pendant cette semaine, par binôme, les étudiants travailleront sur des projets comme Kulturelia qui propose de mettre en place des projets de création d’œuvres d’art picturales avec le public qui devient artiste le temps d’un projet. Ils devront numériser les œuvres de Kulturelia. Ils pourront aussi concevoir en impression 3D un masque, un costume et un bâton inspirés de l’éléphant d’Afrique pour équiper un futur personnage d’un programme d’histoires autour du folklore africain réalisé par Fun Africa Films. Tous les projets reflètent la pluridisciplinarité des formations proposées par Digital Campus et la polyvalence des étudiants. Ils pourront utiliser les technologies des partenaires tech de Digital Campus :  Adobe, IBM, Autodesk, Salesforce, Tableau, Nocode for good, Sarbacane, et Ausha.

Vendredi pour clôturer en beauté, la journée sera consacrée à la présentation des réalisations en mode « concours de science ». Des conférences et diverses animations nt cette journée également en présence de :

  • Mathilde Berchon, fondatrice de FuturFab qui parlera du mouvement Maker, de ses origines, de ses figures emblématiques et de ses solutions.
  • Ariel Kyrou, qui racontera tout ce qui a contribué à faire naître l’esprit, l’esthétique et la démarche de ce même mouvement.
  • François Taddei qui abordera les leviers de la tech pour relever les défis du XXIe siècle.

Cette première édition de la Maker Week est un prototype en soi, une version béta. Son cahier des charges est minimaliste : démontrer que le digital peut répondre au besoin de sens des jeunes aujourd’hui. Cette ambition passe par l’engagement de tout l’écosystème de Digital Campus : les 1500 entreprises en France qui accueillent les élèves en alternance, les centaines d’encadrants, les nombreux partenaires qui nous font confiance, porteurs de projet et éditeurs et bien sûr, tous les étudiants qui, du développeur à l’UX en passant par le graphiste incarnent la grande diversité des talents créatifs du secteur” conclut David Prud’homme, directeur Digital Campus à Paris.

Dernières publications

La majorité des cadres dirigeants perçoit le développement durable comme une obligation coûteuse et non comme un investissement dans l’avenir, selon Capgemini

Les cadres dirigeants ont pleinement conscience de l’urgence climatique mais Capgemini constate dans son étude peu d’impact sur le terrain jusqu’ici, du fait d’un manque de stratégie globale, de compréhension sur le retour sur investissement, et de coordination dans la mise en œuvre.

Pourquoi les entreprises doivent s’emparer du sujet des aidants

Régulièrement, Bayard impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE. 

Bayard lance sa cellule conseil « Bayard Impact »

Le groupe de presse vient de constituer une équipe dédiée au conseil et à la création de projets à impact sociétal. Marie-Anne Decaux, directrice de Bayard Impact, présente cette nouvelle offre à The Good. The...

Yannick Le Coz (Unilever) : « Nous mesurons l’importance de nos actions par l’impact que l’on génère »

Skip, Omo, Persil, Cajoline, Sun, Cif : ces marques phares du groupe Unilever en France mènent progressivement mais sûrement leur mue environnementale. Comment le groupe mondial s’organise-t-il pour gérer ces transformations ? Quels sont...

Valérie Touchon (EcoVadis) : “On veut montrer que l’impact de notre réseau de clients est aussi important que notre croissance financière”

2022 c’est l’année d’EcoVadis ! Entre l’obtention du statut de licorne avec une levée de fonds de 500 millions de dollars et de celui de société à mission, l’entreprise grandit et son impact avec. Nous revenons avec Valérie Touchon, Chief Impact Officer sur les succès du spécialiste de l'évaluation des performances RSE des entreprises.