Les nouveaux ambassadeurs de la Good Économie

ll y a un peu plus d’un an nous avons eu l’intuition que l’après-Covid entraînerait des mutations profondes de l’économie. Nous avons depuis rencontré et dialogué avec de nombreux acteurs et actrices engagés, qui mettent l’entreprise au service du bien commun. Et nous mesurons l’audace, le courage, la détermination de chacun pour transformer l’ordre établi, mettre fin aux croyances profondément ancrées, lutter contre les stéréotypes et surtout donner envie d’un modèle de consommation plus durable et responsable, plus local, plus respectueux de l’environnement et de la santé, moins générateur de déchets, plus essentiel.

Nous savons que pour entraîner une transformation de l’économie tout entière vers le Good, il faut des rôles modèles. Les décideurs ont besoin d’inspiration, de repères, d’outils, de savoir ce qui fonctionne – ou pas – pour convaincre et engager leur propre transformation avec leur écosystème – collaborateurs, actionnaires, fournisseurs, élus, consommateurs, etc… C’est pour cette raison que The Good a été lancé, et c’est pour cela que nous avons également souhaité distinguer à travers le Grand Prix de la Good Économie, les entreprises engagées sur le chemin de la transformation, les plus grandes et patrimoniales d’entre elles comme les jeunes pousses et les entreprises impact native. 

Parfois elles s’associent, comme Carrefour avec Loop et Too Good To Go pour réduire les déchets, et entraîner ainsi tout le secteur de la grande distribution dans une profonde transformation. D’autres comme Accor mettent leur force de frappe au service de grandes causes, comme les violences faites aux Femmes. Deux géants français, qui par leurs actes engagés ont séduit le jury du 1er Grand Prix de la Good Économie. 

Nous lancerons à partir du mois de Novembre l’Observatoire de la Good Économie, afin de décrypter et mettre en valeur les stratégies gagnantes de la trentaine de lauréats du Grand Prix de la Good Économie. Nous espérons qu’ils vous inspireront autant qu’ils nous ont convaincus. La Good Économie c’est eux, c’est vous. Et The Good en est le marqueur. 

A très vite ! 

Vous pouvez retrouver le palmarès ici, la photo des lauréats qui résume à elle seule l’ambiance 100% positive de la soirée ici et le cas Carrefour « défi zéro plastique » résumé par son Directeur RSE Groupe Bertrand Swiderski .

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Résilience : la solidarité doit aussi régner en 2021 !

Si la tempête Covid-19 tend à se dissiper -encore que-, le besoin des associations, lui, ne cesse de croître. Coup d’œil sur une initiative qui appelle citoyens, entreprises et autres parties prenantes de la société à ne pas oublier les enjeux de la solidarité.

Tous les canaux sont bons pour gagner la guerre de l’attention

Dans un écosystème entrepreneurial ultra concurrentiel, faire la différence n’est pas qu’une affaire de stratégie d’offre produit, mais surtout une affaire de communication. Avec en ligne de mire un consommateur de plus en plus politisé et conscient du potentiel destructeur de certaines industries sur l’environnement, l’offre promo en 4x3 ne suffit plus. Car ce que la société de surconsommation a produit, c’est aussi et surtout un consommateur encapsulé dans un ultra-libéralisme dont il peine à se défaire. En quête de sens et de proximité, c’est une histoire et de l’humain qu’il cherche à saisir plus qu’un produit.

Université d’été « le facteur humain au coeur des transitions » – du 30 août au 3 septembre 2021

L’université d’été du Facteur Humain au cœur des transitions réunira “les acteurs du changement qui se mobilisent pour avoir un impact sur la prochaine évolution des comportements”. Autour d’ateliers, tables rondes, retours...

Agriculture et alimentation en transition : MiiMOSA fait le point

En 5 ans, MiiMOSA a accompagné 3 500 projets agricoles et agroalimentaires, et ainsi levé plus de 35 millions d'euros. Leader dans le financement participatif de projets dédiés à l’agriculture et l’alimentation durable, cette initiative délivre en cette fin d’année son premier rapport d’impact. L’idée : mieux comprendre les enjeux et impacts des comportements citoyens comme entrepreneurs dans la transition agricole et alimentaire. Rencontre avec Florian Breton, Fondateur de MiiMOSA.

L’art du Good, le Good de l’art

À l’occasion de son lancement, The Caring Gallery, première galerie d’art à impact, annonçait son partenariat avec Art for Change, le programme artistique de ChangeNOW. Une initiative qui nous interroge sur la place de l’art dans la transmission de valeurs plus responsables.