L’entreprise à mission, une qualité de plus en plus plébiscitée par les Français

Mercredi 18 mai, BVA et la Communauté des Entreprises à Mission, en partenariat avec The Good, organisaient une matinée de débat autour du modèle d’entreprise à mission en présence d’Olivia Grégoire (désormais porte parole du gouvernement), de Pascal Demurger (MAIF), Corinne Mrejen (Les Echos Le Parisien), Anne Mollet (Communauté des Entreprises à Mission) et Beltrande Bakoula (BVA). Vous pouvez en retrouver le replay ici.

Le statut de société à mission, créé par la loi PACTE il y a 3 ans, permet aux entreprises d’inscrire dans leurs statuts une raison d’être et des engagements sociaux et environnementaux à mettre en œuvre pour concilier performance économique et contribution sociétale. Près 650 entreprises ont déjà franchi le pas. 

Cette matinée fut l’occasion de révéler les principaux résultats d’une grande enquête pour mieux comprendre l’intérêt accordé par l’opinion publique à l’engagement environnemental, social et sociétal des organisations et l’impact de ces engagements sur la perception et les actions des consommateurs, citoyens. 

Tout d’abord, l’étude a souligné que 4 Français sur 10 avaient déjà entendu parler de ce statut et 17% d’entre eux affirment même très bien savoir de quoi il s’agit. 91% des Français interrogés sont favorables à ce que les entreprises s’engagent. Les actions à visée environnementale sont citées comme prioritaires par 43% d’entre eux devant les actions sociales, les actions à visée sanitaire et celles éthiques. 

Ensuite, 86% des Français interrogés indiquaient que l’adoption de ce statut était une bonne chose. Les raisons invoquées par ces derniers sont l’implication des collaborateurs dans le processus (51%), le contrôle par un tiers indépendant (50 %) et la nécessité pour l’entreprise d’apporter continuellement des preuves de ses engagements et de leur impact (47 %). Pour 23% des sondés, c’est même un projet porteur de sens et près du trois-quart d’entre eux juge que ce statut favorise les pratiques vertueuses de demain et est efficace pour fidéliser les collaborateurs. 4 sondés sur 5 estiment que ce modèle est une source de performance pour l’organisation. 

Du côté des entreprises, 88% des chefs interrogés sont favorables à l’adoption de ce statut. Passons du côté des salariés, 77% d’entre eux souhaitent que leur organisation s’engage pour devenir entreprise à mission. En adoptant ce statut, 88% des salariés estiment que leur organisation réussirait à renforcer d’autant plus leur engagement. 

Enfin, pour 79% des Français interrogés, la société à mission est le modèle d’entreprise de demain (ou l’est déjà). 89% des chefs d’entreprises sondés le pensent également. 

« Allier performance économique et contribution sociétale est un mouvement qui anime de très nombreuses sociétés dont la nôtre, devenue entreprise à mission, en ce début d’année. Mais c’est un statut qui oblige et demande aux entreprises qui s’engagent une démarche de sincérité, d’engagement collectif de toutes les parties prenantes de l’organisation et de crédibilité par la production de preuves » précise Eric Singler, Directeur Général de BVA Group.

« La loi PACTE a permis à de nombreuses entreprises de mettre un pied à l’étrier. Trois ans après sa mise en œuvre, ce sont aujourd’hui 640 sociétés qui ont décidé de mettre la contribution sociétale et l’impact positif au cœur de leur modèle d’affaires. Nous nous réjouissons de l’essor de ce modèle innovant qui rassemble non seulement les grandes entreprises et ETI, souvent attendues sur ces sujets, mais aussi les PMEs, micro-entreprises, et peut-être demain les entreprises à actionnariat public, les établissements d’enseignements supérieurs et les associations. » déclare Anne Mollet, Directrice générale de la Communauté des Entreprises à Mission.

Dernières publications

L’engagement comme source de performance au cœur de la conférence organisée ce mercredi 18 mai par BVA Group et la Communauté des Entreprises à...

BVA Group et la Communauté des Entreprises à Mission, en partenariat avec The Good, organisent ce mercredi 18 mai une table ronde sur “l’Entreprise à mission : Pourquoi et comment faire de l'engagement un modèle de la performance de votre organisation ?”. Plusieurs chefs d’entreprises et personnalités politiques, réagiront à une étude exclusive de BVA sur ce nouveau modèle, viendront témoigner de leur expérience et échangeront sur les mesures à mettre en œuvre pour valoriser davantage le modèle et amplifier son impact.

La Banque Postale devient entreprise à mission

Après s’être dotée d’une raison d’être en juin l’année dernière, La Banque Postale franchit une nouvelle étape dans sa transformation en devenant entreprise à mission

Sens Futur publie le Baromètre des Valeurs des Entreprises

Le monde post-covid pousse les entreprises à se réinventer. Entre la redéfinition des priorités liées à la crise sanitaire et les récents mouvements de société (ex : Black Lives Matters, Me Too…), leur rôle...

Sociétés à mission : le boom se poursuit

Le statut d’entreprise à mission créé par la loi Pacte ne cesse de faire des émules. Lors de la présentation de son 3ème baromètre de l’observatoire des Sociétés à Mission à l’occasion du salon...

[Événement] Emery Jacquillat au Club Edouard VII le 1er septembre

Le club Edouard VII réunit chaque mois chefs d’entreprises et cadres dirigeants pour un petit déjeuner débat autour d’invités prestigieux et inspirants. Son petit-déjeuner de rentrée sera consacré à l’entreprise à mission. Emery Jacquillat, président de la Camif et de la Communauté des entreprises à mission, interviendra sur le thème :