Baromètre Wavestone sur la consommation responsable : les Français tiraillés entre convictions et contradictions

Le baromètre Wavestone des tendances de consommation 2024 dévoile ses chiffres sur la consommation responsable (ou non) des Français, avec une mise en exergue des différences entre les générations.        

Dans un contexte économique toujours marqué par l’inflation, les Français doivent composer entre un coût de la vie qui augmente et une conscience écologique de plus en plus ancrée dans les mentalités. Quitte à entrer parfois en contradictions. Les entreprises ne peuvent plus faire l’économie d’avoir une politique RSE volontariste. 

En effet, selon le baromètre Wavestone, les engagements des entreprises sont très scrutés par les consommateurs : 43% des Français affirment privilégier des marques impliquées dans la protection de l’environnement. On constate que cette conscience écologique est encore plus importante chez les jeunes (53%). D’autres engagements sont importants à leurs yeux, avec en tête le bien-être animal : 57% des Français privilégient les marques impliquées dans cette cause et cela grimpe à 67% chez les 18-24 ans ! Les marques engagées pour les droits de l’hommes sont également plébiscitées (51%) et encore plus chez les jeunes (69%).

Consommation responsable : des différences entre la théorie et la pratique 

En ce qui concerne la pratique, les Français sont une large majorité (69%) à privilégier des produits alimentaires responsables. Ils sont moins nombreux à le faire (53%) dans la catégorie des 18-24 ans. La tendance s’inverse pour l’habillement où les jeunes sont 37% à privilégier des produits responsables, là où la moyenne nationale ne dépasse pas les 30%. Concernant cette catégorie, on constate un écart entre l’intention (52% des Français souhaitent acheter des vêtements de manière responsable) et la réalité (seulement 30% le font). Cet écart palpable entre théorie et pratique est-il dû à une offre insuffisante d’alternatives ? La seconde main, de plus en plus démocratisée (notamment pour l’habillement), est plébiscitée par les jeunes qui sont près de 3 sur 4 (71%) à l’avoir pratiquée en 2023, là où la moyenne nationale descend à 60%.

La consommation des Français est donc en théorie très engagée, mais se heurte parfois à des réalités qui rendent la pratique responsable plus compliquée. Au point de faire preuve de contradictions ?

Les voyages en avion : symbole des contradictions écologiques chez les jeunes

Les contradictions des consommateurs sur les sujets environnementaux se font ressentir sur certains usages, et notamment en ce qui concerne les voyages. Sur ce sujet, les 18-24 ans semblent être les plus contradictoires : ils sont 56% à se préoccuper de l’empreinte carbone de leurs voyages, mais sont près d’1 sur 3 (32%) à prendre l’avion 4 fois par an (vs. seulement 12% sur l’ensemble des Français).

Les chiffres clés :

  • 56% des jeunes (18-24 ans) se préoccupent de l’empreinte carbone de leurs voyages, mais sont près d’1 sur 3 (32%) à prendre l’avion 4 fois par an (vs. seulement 12% sur l’ensemble des Français)
  • 69% des Français consomment des produits alimentaires responsables (vs. 53% chez les jeunes)
  • 30% des Français achètent des vêtements de manière responsable (vs. 37% chez les jeunes)
  • La seconde main est plébiscitée par les jeunes qui sont 71% à la pratiquer (vs. 60% sur l’ensemble des Français)

Dernières publications

20ème édition du baromètre Greenflex/Ademe sur la consommation responsable

Parmi les principaux enseignements, le baromètre indique que 70% des consommateurs déclarent aujourd’hui reconnaître le lien direct entre leurs choix de consommation et l’avenir de la planète.

Enquête du C3D : la CSRD, véritable accélérateur de transformation pour les entreprises

Le C3D, première association européenne de directeurs et directrices RSE, a mené une enquête concernant l’application de la CSRD et tire deux enseignements majeurs. Au-delà de l’investissement humain, les entreprises vont faire face à un défi ambitieux pour appréhender les conséquences de cette réglementation qui doit leur permettre d’accélérer leur transformation vers plus de durabilité.

Réseau Entreprendre : découvrez l’entrepreneuriat du futur !

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement, Réseau Entreprendre® a mandaté le cabinet Eranos, spécialisé en sociologie d'entreprise, pour identifier les dynamiques de transformation qui affecteront les entreprises à moyen et long terme. Avec une figure de l’entrepreneur en métamorphose, Réseau Entreprendre® souhaite offrir le meilleur soutien possible aux entrepreneurs de demain et à favoriser leur réussite, à travers ses programmes et parcours. 

Enquête BVA x AFL Diversity sur la diversité et l’inclusion en entreprise

AFL Diversity et BVA People Consulting dévoilent les résultats de l’enquête menée en mars 2024 en France auprès de 1 023 salariés âgés de 18 ans et plus. Cette enquête a été créée avec l’aide du cabinet Bain & Company, partenaire d’AFL Diversity.

Etude Wenabi : l’engagement solidaire de plus en plus plébiscité par les salariés

Wenabi, acteur expert de l'engagement solidaire qui connecte entreprises et associations pour l'intérêt général, a réalisé une étude qui met en lumière les grandes tendances de l’engagement solidaire en entreprise en 2024.