La Vie Claire adopte la consigne avec Rebooteille

La Vie Claire se met à la consigne avec Rebooteille qui propose aux producteurs de boisson et aux acteurs de la distribution du Rhône, de la Loire et de l’Ain, une solution clé en main incluant la collecte des bouteilles sales, leur lavage et leur mise en circuit. La Vie Claire teste cette solution approuvée par 90% des Français selon une étude de l’IFOP datant de mars 2019 dans 11 de ses magasins du territoire Loire-Rhône-Alpes. 

Les bouteilles identifiables par une vignette “Rapportez-moi” peuvent être rapportées dans n’importe lequel des magasins actuellement partenaires aux vitrines desquelles est apposée une vignette “Ici on suit la consigne”. Seules les bouteilles de 75 et 100 cl sont concernées. Courant 2022, celles de 33cl les rejoindront. Le consommateur est invité à rapporter sa bouteille en respectant de simples préconisations à savoir : la rincer et retirer le bouchon. Le réemploi a un impact majeur pour l’environnement puisqu’il permet d’économiser, selon une étude de l’ADEME, jusqu’à 76% d’énergie, près de 80% d’émissions de gaz à effet de serre et 51% d’eau par rapport au recyclage. 

Ce premier test permettra en fonction de ses résultats de nouer d’autres partenariats régionaux pour adopter la consigne : “ Nous avons un système de suivi des indicateurs qui nous permet d’évaluer la performance de la consigne en magasin. Nous savons que dans les magasins bio comme La Vie Claire, il y a un public sensibilisé. Et nous observons que pour les clients des magasins spécialisés bio, la bouteille consignée devient un critère de choix important. Les premiers résultats que nous avons observés nous montrent que le taux de retour dans les magasins spécialisés est proche de 80%. C’est un résultat que nous espérons pouvoir améliorer à l’avenir. ” selon Michel Emmery, responsable des partenariats magasin chez Rebooteille.

Pour La Vie Claire, c’est aussi le moyen de prouver par cette action son esprit pionnier sur le sujet des enjeux environnementaux. “ La Vie Claire devrait ainsi intégrer prochainement le sociétariat de Rebooteille afin de s’impliquer dans les grandes orientations stratégiques de la filière du réemploi. “ ajoute Hélène Dechamps, responsable RSE de La Vie Claire.

Dernières publications

La sobriété au cœur des réflexions des Universités d’Été de l’Économie de Demain

Les Universités d'Été de l'Économie de Demain organisées par le Mouvement Impact France et réunissant les réseaux d’entreprises engagées reviennent le 30 août à la Cité Internationale Universitaire de Paris, pour leur 4ème édition. Le thème choisi cette année est celui de la sobriété.

Quand la transformation digitale inspire la RSE 

Si les consommateurs se disent tous concernés et préoccupés par le changement climatique ou la lutte contre les discriminations, un écart fort subsiste quand il s’agit de passer à l’acte. Et si les entreprises s’inspiraient de la transformation digitale pour accompagner la transformation écologique et sociale des comportements ?

Biolait lance son repère des produits laitiers bio vraiment engagés

Les produits en rayon sont saturés de labels et de certifications en tout genre. Les Français ne savent plus à quelles promesses se tenir. Les producteurs Biolait lancent IL LAIT LÀ, le repère pour...

Coca-Cola France passe au 100% verre consigné pour les circuits CHR

Coca-Cola France généralise la consigne sur l’ensemble de ses marques vendues dans le circuit des cafés, hôtels et restaurants. D’ici la fin de l’année seule l’étiquette différenciera les bouteilles en verre de Coca-Cola, Fanta,...

Florian Breton (MiiMOSA) : “Les agriculteurs sont les principaux soldats du climat. Ils changent de modèle, conscients qu’ils ont un rôle à jouer pour...

MiiMOSA a été créée il y a 7 ans pour participer au financement de la transition agricole, en rapprochant les producteurs et les consommateurs. 5 000 projets ont déjà été financés par 70 millions...