Henkel, L’Oréal, LVMH, Natura et Unilever s’allient pour calculer l’empreinte environnementale de leurs produits

Les cinq géants de la cosmétique ont annoncé la création d’un consortium international dans le but de développer un système d’informations “comparables, transparentes et claires” reposant sur “une méthodologie scientifique commune”, et non sur des systèmes propres aux marques. 

Toutes les marques de cosmétique intéressées pourront rejoindre ce consortium, qui travaillera avec Quantis (cabinet de conseil) pour développer et structurer la méthode. 

C’est une réponse aux demandes de transparence formulées par les consommateurs au sujet des produits cosmétiques et de leur impact environnemental et les accompagner vers des achats plus durables.

Le consortium aura pour mission de développer une méthodologie de mesure de l’empreinte environnementale de l’ensemble du cycle de vie des produits (reposant sur la méthodologie du Product Environmental Footprint de l’Union Européenne) et la création d’une base de données commune de ces impacts (des ingrédients sourcés, aux formules et aux packagings, jusqu’à l’utilisation des produits). Ces travaux permettront à chacun de calculer l’impact de ses produits et participeront à la mise en place d’un score objectif reposant sur des informations et notations harmonisées pour faciliter la comparaison entre produits.

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

LVMH : circularité, éco-conception et traçabilité au programme de Vivatech

Présent en bonne place au cœur du salon Vivatech 2021, LVMH et ses différentes maisons présentaient leurs innovations ainsi qu’une sélection de startups liées à leurs métiers. Parmi les grands thèmes de l’année pour le leader mondial du luxe : la circularité, l'éco-conception et la biodiversité, mais aussi la réalité augmentée et la 3D.