Audencia accompagne l’ADEME dans la mise en oeuvre des contrats à impact écologique

Audencia poursuit sa collaboration sur les Contrats à Impact Écologique avec l’agence de transition écologique, qui pilote leur mise en œuvre en démarrant un projet de recherche de 4 ans sur ces derniers . 

Les Contrats à Impact Écologique (CIE) sont destinés à favoriser l’émergence de projets sociaux et environnementaux innovants. Ils reposent sur un partenariat entre le secteur public, des financeurs privés et des innovateurs associatifs.  L’investisseur privé préfinance le projet et prend le risque de l’échec en échange d’une rémunération prévue d’avance en cas de succès. Les pouvoirs publics ne remboursent qu’en fonction des résultats effectivement obtenus et constatés objectivement par un évaluateur indépendant. Cette nouvelle forme de contrat est presque unique au monde, et la France au travers de l’ADEME développe ici un nouvel outil dans un contexte environnemental relativement inédit. 

Pendant 4 ans, la chaire Finance pour l’Innovation, dirigée par Benjamin Le Pendeven, professeur à Audencia, analysera l’évolution des CIE « économie circulaire » et des politiques publiques qui leur sont associées. La Chaire sera épaulée par Maya Tira, doctorante recrutée spécifiquement pour mener à bien ces travaux de recherche qui constitueront le cœur de sa thèse. 

La relation entre Audencia et ADEME ne date pas d’hier. Après avoir participé à l’appel à projets en 2020 en aidant l’agence à définir sa politique et à animer les relations avec les porteurs de CIE, Audencia avait co-organisé en décembre une journée digitale de rencontres entre porteurs de projets de CIE et financeurs à la suite de l’appel à manifestation d’intérêt émis en septembre. Un événement en présence d’Olivia Grégoire, Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, et Arnaud Leroy, Président de l’ADEME. L’appel à manifestation d’intérêt avait permis le dépôt de 27 projets d’innovations sur la thématique de l’économie circulaire. L’ADEME s’était également appuyée sur la Chaire Finance pour l’Innovation d’Audencia pour sélectionner au niveau national les 8 projets retenus et labellisés dans cette catégorie, pour un montant de 27,3 millions d’euros. 

Voici les projets des lauréats : 

  • Envie Autonomie : faciliter l’accès pour tous aux équipements d’aide à l’autonomie
  • Les Ateliers de l’Audace : anticiper et réduire les impacts écologiques d’une filière vélo en pleine expansion 
  • TOOPI Organics : utiliser l’urine humaine comme support de culture pour des micro-organismes d’intérêt agronomique
  • Fédération Léo Lagrange : créer une communauté internationale du changement pour une société plus résiliente et sobre en carbone en mobilisant les décideurs de demain 
  • ANDES : réduire le gaspillage alimentaire en valorisant les invendus alimentaires 
  • Label Vie : mettre en place au sein des crèches des pratiques liées à la protection de l’environnement, en cohérence avec la logique de l’économie circulaire. 
  • ARTICONNEX : structurer une filière de l’économie circulaire du second œuvre du bâtiment 
  • Linkee : systématiser et sécuriser le don alimentaire dans les territoires

Dernières publications

BonaGive, le “leboncoin” des collaborateurs d’entreprises

BonaGive est une application mobile pour échanger des biens de la vie courante sur son lieu de travail entre collaborateurs et développer son réseau autour de la RSE et de l’économie circulaire. L’entreprise lyonnaise donne une bonne occasion de contribuer à la protection de la planète en évitant le gaspillage tout en renforçant le lien social entre collègues.

Showroomprivé et Easy Cash redonnent une seconde chance aux produits tech délaissés

Showroomprivé, avec Easy Cash, offre la possibilité à ses 25 millions de membres de donner une seconde vie à leurs produits électroniques (consoles, tablettes, smartphones, jeux vidéos) grâce à un site dédié sur lequel...

Romain Trébuil (Circle) : ” Il y a deux modèles pour allier économie et écologie, d’un côté la décroissance et de l’autre, l’économie circulaire.”

Circle est la marque française éco-responsable qui bouscule les codes du sportswear. Fondée par Romain Trébuil et Alex Auroux, qui se sont rencontrés sur les bancs de Kedge Business School, Circle opère deux ans après sa création une nouvelle levée de fonds d’un montant de 2.5 millions d’euros. Circle - nommée ainsi en référence à l’économie circulaire et aux anneaux olympiques - est aussi le témoin qu’un cercle vertueux est possible quand il s’agit de combiner économie et écologie. Rencontre avec Romain Trébuil.

Leboncoin et l’Institut Rousseau ont formulé 12 propositions en faveur de l’économie circulaire et de la hausse du pouvoir d’achat des Français

Leboncoin a toujours promu les vertus de l’économie circulaire auprès des Français. Le site de revente de biens de particuliers à particuliers a déjà séduit 29 millions de Français qui se rendent chaque mois...

Catherine Lescure (Enedis) : “ Nous travaillons main dans la main avec la filière électrique pour que nous soyons au rendez-vous de 2050. ”

La mission d’Enedis est d’apporter de l’électricité aux Français tous les jours 24h/24, et ce quel que soit leur fournisseur. Pour accompagner cette mission de service public fondamentale à l’heure où la France s’engage chaque jour un peu plus sur la voie de l’électrique, l’entreprise se transforme avec son ambitieux Projet Industriel et Humain 2020-2025. Rencontre avec Catherine Lescure, Directrice Communication et RSE.