27 fabricants et 8 distributeurs vont tester le Planet Score d’ici la fin de l’année

Testé prochainement sur 1000 références, l’étiquetage Planet Score informe les consommateurs de manière simple de l’empreinte écologique de chaque produit alimentaire. Elaboré par le consortium ITABSayariVery Good Future, ce dernier étudie 4 critères et attribue une note allant de A à E : 

  • pesticides : indique l’utilisation ou non de pesticides et autres intrants pour produire, ainsi que leurs impacts sur la santé des écosystèmes et celle des hommes.
  • climat : indique les émissions de gaz à effet de serre produites
  • biodiversité : montre si la production de l’aliment a permis ou non de préserver la nature et les êtres vivants
  • bien-être animal : signale le mode d’élevage 

Au printemps 2021, Biocoop et Lidl ont ouvert leurs magasins pour tester l’étiquetage sur tous types de produits. Ce premier essai a permis d’affiner l’étiquette et d’en valider la compréhension et l’influence. En effet, d’après une étude d’UFC – Que Choisir réalisée en septembre, 87% des répondants seraient fortement guidés par le Planet Score dans leurs achats alimentaires. Aujourd’hui ces acteurs et bien d’autres, fabricants et distributeurs comme Naturalia, Monoprix ou Gerblé vont participer au déploiement expérimental du Planet Score. L’objectif du Planet Score est celui de la transition agroécologique à l’échelle européenne, illustrée notamment dans les travaux scientifiques récents de l’IDDRI et du CNRS et dans le rapport « Manger moins mais mieux de viande » des ONG (Réseau Action Climat). Ces rapports démontrent que cette transition réalisable à l’échelle européenne, est souhaitable pour la santé des hommes et de la planète.

Dernières publications

Waitrose lutte contre le gaspillage alimentaire

Les supermarchés britanniques Waitrose ont décidé de retirer les dates de durabilité minimale (“à consommer de préférence avant le”) sur près de 500 produits. Les dates de consommation sont responsables de 10% du gaspillage...

La sobriété au cœur des réflexions des Universités d’Été de l’Économie de Demain

Les Universités d'Été de l'Économie de Demain organisées par le Mouvement Impact France et réunissant les réseaux d’entreprises engagées reviennent le 30 août à la Cité Internationale Universitaire de Paris, pour leur 4ème édition. Le thème choisi cette année est celui de la sobriété.

Quand la transformation digitale inspire la RSE 

Si les consommateurs se disent tous concernés et préoccupés par le changement climatique ou la lutte contre les discriminations, un écart fort subsiste quand il s’agit de passer à l’acte. Et si les entreprises s’inspiraient de la transformation digitale pour accompagner la transformation écologique et sociale des comportements ?

La Vie Claire adopte la consigne avec Rebooteille

La Vie Claire se met à la consigne avec Rebooteille qui propose aux producteurs de boisson et aux acteurs de la distribution du Rhône, de la Loire et de l’Ain, une solution clé en...

Biolait lance son repère des produits laitiers bio vraiment engagés

Les produits en rayon sont saturés de labels et de certifications en tout genre. Les Français ne savent plus à quelles promesses se tenir. Les producteurs Biolait lancent IL LAIT LÀ, le repère pour...