Webconf APCC « Intégrer l’organisation de la mobilité dans la revitalisation des centres villes » le 23 mars de 11h à 12h30

Les programmes de revitalisation des villes moyennes lancés en 2018 par les dispositifs Cœur de Ville et complétés en 2020 par les programmes Petites Villes de Demain, ont permis de définir des projets de territoire clairs pour les communes de petites et moyennes tailles. Ces projets se sont concrétisés par plusieurs préconisations à mettre en œuvre détaillant notamment les moyens d’actions à enclencher par les communes.

Parmi ces actions, l’organisation de la mobilité possède une place importante en s’inscrivant comme un levier pour apaiser les centres-villes. Elle est aussi un vecteur important dans l’évolution des usages, et particulièrement dans les pratiques décarbonées qui sont recherchées aujourd’hui pour les déplacements au quotidien. L’organisation des mobilités au service d’une revitalisation des territoires passe par un travail d’analyse fin et de contextualisation permettant d’allier report modal, réorganisation des espaces publics, place de la voiture en ville et développement des modes actifs tout en conservant et en développant une attractivité résidentielle et économique pour les centres-villes. Nous vous proposons aujourd’hui d’explorer ces leviers de la mobilité et leurs impacts et les limites sur la revitalisation des centres-villes des communes de petites et moyennes tailles.

L’objectif de cette webconférence est de revenir sur la finalité de ces différents dispositifs tout en questionnant leur résultat et les actions qui en ont découlés. La concrétisation des enjeux qui y ont été définis et leur mise en œuvre est au cœur des échanges proposés aujourd’hui.

Intervenant.e.s

  • Corentin Rey, Chargé de mission chez Iter
  • Géraud Acquier, Chef de projets chez Iter
  • Guillaume Baldy, Adjoint à la ville de Figeac

Pour s’inscrire, cliquez ici.

Dernières publications

4 conseils de Frédéric Guiral de Haas (Airplum) pour favoriser le “made in France” en 2024

Le "Made in France" en 2024 est une question d'adaptation stratégique et d'affirmation sur la scène internationale selon Frédéric Guiral de Haas, copropriétaire d’Airplum.

Rapport Orée/CGDD/DGEC sur l’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Ce rapport est le fruit de réflexions menées avec et pour les entreprises afin que la sobriété passe du concept à la mise en œuvre opérationnelle. Il vise à dresser un état des lieux de la sobriété en France, à présenter la place de celle-ci dans les stratégies et les actions des entreprises à l’heure actuelle, à faire état des indicateurs de suivi mobilisés et à dessiner des perspectives pour accélérer sa mise en œuvre concrète.

Votre fonds est “durable”? Voilà comment le justifier, selon le gendarme européen des marchés

L'Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a publié de nouvelles règles pour empêcher l'écoblanchiment dans la finance en imposant des critères pour les fonds se revendiquant durables.

Le collectif “Pour un réveil écologique” en campagne pour mobiliser les jeunes aux élections européennes

Cette campagne du collectif d'étudiants "Pour un réveil écologique" s'associe à une journée de mobilisation le dimanche 26 mai. L’objectif est d’informer les jeunes sur le rôle et l’importance de l’Union Européenne pour accélérer la transition sociale et écologique.

Etude Wenabi : l’engagement solidaire de plus en plus plébiscité par les salariés

Wenabi, acteur expert de l'engagement solidaire qui connecte entreprises et associations pour l'intérêt général, a réalisé une étude qui met en lumière les grandes tendances de l’engagement solidaire en entreprise en 2024.