L’art du Good, le Good de l’art

À l’occasion de son lancement, The Caring Gallery, première galerie d’art à impact, annonçait son partenariat avec Art for Change, le programme artistique de ChangeNOW. Une initiative qui nous interroge sur la place de l’art dans la transmission de valeurs plus responsables.

L’art a-t-il un rôle à jouer dans la transition écologique ? Dans l’évolution des normes sociales ?  Est-il un vecteur privilégié pour prendre conscience de ce qui se joue autour de nous ? On aurait tendance à dire oui, évidemment. Mais quand on parle d’impact positif de l’art, de quoi s’agit-il exactement et à qui s’adresse-t-il ? En amont de la Semaine européenne de réduction des déchets qui aura lieu fin novembre, la question de la place de l’art dans les stratégies de sensibilisation environnementale se pose. Heureusement, on se rend vite compte qu’une foule d’initiatives oeuvre déjà activement au changement.  

Dans son tout premier épisode de podcast, The Caring Gallery présente son manifeste, avec la voix de Florence Manuguerra, sa fondatrice. Cette galerie innovante propose de faire de l’art contemporain un levier d’action pour créer ensemble un monde plus juste et plus durable. Au-delà de la simple thématique de ses expositions, The Caring Gallery possède un modèle économique vertueux, reversant une partie de ses revenus à des associations caritatives partenaires. 

Parmi les acteurs de cette révolution, on rencontre aussi notamment Art of Change 21, qui relie l’art et les grands enjeux environnementaux depuis 2014 en mettant en valeur le rôle des artistes et de la créativité comme accélérateurs de la transition écologique. Misant sur la sensibilité, l’esthétique, le “faire ensemble” et les talents de chacun, Art of Change 21 touche et mobilise autrement la jeunesse et les citoyens, par une forte dimension visuelle et des pratiques créatives. L’objectif étant d’éveiller les consciences et de transformer chaque individu en acteur du changement, on retrouve sur leur plateforme tout une ribambelle d’actions solidaires usant de l’art pour parler pollution, réchauffement climatique, déchets, crise sanitaire et j’en passe.  

Dans une démarche plus individuelle, il est aussi important de noter la multiplication croissante des artistes basculant vers des formes d’expression plus éco-politiques et engageantes sur les sujets du Good. Qu’il s’agisse d’architecture, de peinture, d’illustration, de danse, de chant ou de cinéma, il semblerait qu’aucune industrie ne passe à la trappe face au virage vert. Un secteur qui mérite une plus profonde exploration.

Camille Lingre
Journaliste, ex rédac chef de The Good. Diplômée d’un Master en communication et journalisme, elle commence en agence de publicité chez DDB Paris puis intègre la rédaction d’INfluencia en 2017 et passe rédactrice en chef de The Good à son lanncement. Passionnée de littérature et engagée dans les luttes pour la justice sociale et la reconnaissance des minorités, elle est quitte en mai 2021 sa fonction de rédactrice en chef pour se consacrer au lancement de sa librairie.

Dernières publications

HELLO WATT

Hello Watt a été fondée en 2017 par Sylvain Le Fahler et Xavier Coudert, tous deux diplômés de l’Ecole centrale de Paris et par Patrick Rousset, ingénieur en avion civile de formation. Hello Watt se présente comme un conseiller énergie, c’est une plateforme web qui est totalement gratuite pour les utilisateurs. A travers des outils de type comparateur, achats groupés, autoconsommation solaire, rénovation énergétique, la plateforme permet de suivre et de maîtriser ses consommations et ses factures d’énergies

Le Danemark va construire une île énergétique bardée d’éoliennes offshore

Le Danemark s’est engagé à réduire de 70% ses émissions de CO2 d’ici 2030 en comparaison à 1990. Un engagement fort auquel s'ajoute le méga-projet baptisé VindØ vise à accélérer fortement la transition énergétique du royaume. Une idée réaliste et pertinente selon le spécialiste en énergies renouvelables Marc Jedliczka. Coup d'oeil sur cette audacieuse initiative.

Bérangère Abba, la biodiversité semble enfin s’imposer dans l’agenda politique et médiatique

Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, revient pour The Good sur les moments forts et les grands enseignements du Congrès mondial de la Nature de l’UICN qui s’est tenu à Marseille au début du mois de septembre. Après les questions climatiques, les questions du Vivant, de la nature, de la biodiversité s’imposent dans l’agenda médiatique et politique. Et bientôt dans l’agenda économique ?

Jean-Philippe Courtois, Live For Good : “ Il faut savoir faire preuve de résilience face aux montagnes russes de l’entrepreneuriat social”

L’état des lieux est sans appel : un marché du travail ultra saturé, une jeunesse diplômée ambitieuse, une multiplication des innovations digitales, une croissance continue des capacités et de la maîtrise de la data, et une urgence écologique, sociale et solidaire. Partant de ce quadruple constat, Live For Good s’engage depuis 2015 dans l’entrepreneuriat social et l’accélération de la révolution technologique via l’incubation de projets vertueux portés par les moins de 30 ans. Dans un contexte de crise sans précédent, quels impacts sur ces projets florissants ? Rencontre avec Jean-Philippe Courtois, co-fondateur de Live for Good.

Les Jardins Collectifs de l’Ourika : un programme d’expérimentation éthique signé Yves Saint Laurent Beauté

Terre de cœur d’Yves Saint Laurent depuis 1966, le Maroc voit un nouveau projet expérimental naître sur ces sols. Après le Jardin Majorelle et le musée YSL Marrakech, les Jardins Collectifs de l’Ourika. Laboratoire d’observation et d’expérimentation, ces jardins accueillent des plantes cultivées par des femmes de la région, à partir desquelles sont façonnés les produits de la marque. Comment concilier le savoir-faire et l’artisanat ancestral des communautés locales avec les standards d’une marque cosmétique luxe ? Comment cette initiative s’inscrit-elle au cœur de la démarche RSE YSL Beauté ? Les cosmétiques peuvent-ils vraiment aspirer à un avenir responsable ? Comment s’organise la transition écologique sociale et solidaire d’YSL Beauté ? Et du secteur du luxe et de la cosmétique ? Rencontre avec Caroline Nègre, Directrice scientifique d'Yves Saint Laurent Beauté pour faire le point.