Midi Pile, l’entreprise du dernier kilomètre responsable

Midi Pile est un transporteur écoresponsable spécialisé dans la gestion du dernier kilomètre. L’entreprise créée par Yasmine Iamarene compte prendre soin de ses clients, de la commande à la réception de leurs produits. Ses mots d’ordre sont écologie, professionnalisme, sécurité et précision.

Partie du constat que le dernier kilomètre faisait débat en raison de son impact – les activités de transport de marchandises sont responsables de 25% des GES -, Yasmine Iamarene propose à travers son entreprise un service de livraison écologique et responsable, effectué par des livreurs professionnels sur des créneaux horaires précis et surtout respectés. Midi Pile a une flotte de camions, vélos-cargos et scooters capables d’assurer tout type de livraison dans le respect des contraintes humaines et planétaires. L’entreprise souhaite assurer une livraison la plus décarbonée possible (optimisation des tournées, hybride, électrique, GNC/GNV…) qui est de plus adaptée aux problématiques personnelles du client comme sa capacité de stockage, ses horaires…

L’entreprise est consciente de : 

  • l’environnement : elle adapte ses tournées et sa flotte pour proposer une livraison la plus propre possible quel que soit la zone géographique
  • l’image de marque de ses clients : l’entreprise garantit une expérience client à la hauteur des exigences, en B-to-B comme en B-to-C
  • des produits de ses clients : les livreurs et livreuses s’assurent de leur bonne arrivée à destination : sans perte, sans vol et en prenant en compte la sensibilité des produits secs ou frais
  • du temps des clients : son outil de dispatch permet de proposer des créneaux de passage choisis et, surtout, respectés. 

Les principaux défis de Midi Pile sont donc le développement d’un modèle vertueux et responsable, la valorisation de la filière à travers la création d’emplois mais aussi et surtout la féminisation des métiers de la logistique urbaine en réponse à la pénurie de main d’œuvre du secteur. Midi Pile est d’ailleurs la seule entreprise du secteur à compter autant de femmes que d’hommes sur les routes !

Dernières publications

Pourquoi les entreprises doivent s’emparer du sujet des aidants

Régulièrement, Bayard impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE. 

Bayard lance sa cellule conseil « Bayard Impact »

Le groupe de presse vient de constituer une équipe dédiée au conseil et à la création de projets à impact sociétal. Marie-Anne Decaux, directrice de Bayard Impact, présente cette nouvelle offre à The Good. The...

Yannick Le Coz (Unilever) : « Nous mesurons l’importance de nos actions par l’impact que l’on génère »

Skip, Omo, Persil, Cajoline, Sun, Cif : ces marques phares du groupe Unilever en France mènent progressivement mais sûrement leur mue environnementale. Comment le groupe mondial s’organise-t-il pour gérer ces transformations ? Quels sont...

8 entreprises certifiées B Corp publient un guide sur les 10 fondamentaux de la RSE

8 entreprises de la communauté B Corp ont publié un guide sur les 10 fondamentaux de la RSE. Vendredi, IDOYA, Grain Blanc, Evaneos, ilek, AIR Coop, EcoTree et altman ont défini les 10 sujets...

Valérie Touchon (EcoVadis) : “On veut montrer que l’impact de notre réseau de clients est aussi important que notre croissance financière”

2022 c’est l’année d’EcoVadis ! Entre l’obtention du statut de licorne avec une levée de fonds de 500 millions de dollars et de celui de société à mission, l’entreprise grandit et son impact avec. Nous revenons avec Valérie Touchon, Chief Impact Officer sur les succès du spécialiste de l'évaluation des performances RSE des entreprises.