Médias : quelle contribution aux objectifs de développement durable des Nations-Unies

L’ONU a défini 17 objectifs de développement durable à l’échéance 2030 pour sauver le monde face aux enjeux environnementaux et sociaux. La PQR se positionne résolument sur le 17e objectif, dont l’enjeu est de promouvoir les partenariats public/privé et de favoriser la « catalyse territoriale ».

Les Nations-Unies se sont données dix-sept objectifs de développement durable d’ici à 2030 pour « sauver le monde » : éliminer la pauvreté et la faim dans le monde, offrir une éducation de qualité, mais aussi favoriser l’égalité des sexes ou lutte contre le changement climatique. L’objectif n° 17, intitulé « Partenariats pour la réalisation des objectifs », est le seul à être un objectif transversal, dont l’enjeu est de promouvoir les partenariats public/privé et de favoriser la « catalyse territoriale ». Celui-ci est basé sur le développement de liens entre collectivités, entreprises, associations, institutions et citoyens.

Or, Cela rejoint assez précisément le fonctionnement de la presse quotidienne régionale (PQR) qui s’est fixé pour missions d’informer, éduquer, donner à comprendre pour permettre à chaque citoyen d’être éclairé sur les grands enjeux, à l’opposé des fake news qui pullulent sur les réseaux. Parce qu’aucune révolution ne peut prendre forme sans prise de conscience, la PQR s’attache à faire une pédagogie importante auprès des citoyens sur les grands enjeux de la planète.

Touchant chaque jour 20 millions de personnes et chaque mois plus de 80% des Français, employant un journaliste professionnel sur trois en régions, ce média puissant et proche des gens qu’est la PQR est un véritable catalyseur de changement des mentalités. En 2022 selon la régie 366, « plus de 200 000 articles ont ainsi été publiés sur le thème de l’écologie ou de l’environnement. Dans cette thématique majeure, près de 90 000 articles concernent la « biodiversité », 50 000 la « déforestation » et plus de 40 000 le « réchauffement climatique ».

Et cette information approfondit également des concepts hier très éloignés des préoccupations et du vocabulaire des Français. Ainsi, toujours en 2022, « plus de 4 000 articles sont parus dans la PQR pour expliquer cette notion complexe qu’est le « bilan carbone » et plus de 1000 parlaient… des objectifs de développement durable des Nations-Unies ! »

Dernières publications

“L’entreprise fraternelle, levier du monde complexe”, Marion Darrieutort et Julien Brézun (Entreprises & Progrès)

Ouverture, altruisme, et politique, voilà quels pourraient être les piliers d’une entreprise du XXIe siècle dans laquelle les Français, mais plus largement les Européens ont confiance pour créer du lien.

Palmarès de la 12ème cérémonie des Margaret

Le 11 mars, la JFD et ses partenaires ont révélé les lauréates de la promotion “Championing Women” du Prix les Margaret, au cours d’une cérémonie exceptionnelle chez Bpifrance, réunissant des personnalités incontournables de l’économie et de la tech internationale. 

Le groupe Bel s’engage pour la restauration des tourbières du massif du Jura

Le groupe Bel annonce un partenariat pionnier avec le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) de Franche-Comté et les Établissement Public d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (EPAGE) Haut-Doubs Haute-Loue et Doubs-Dessoubre pour restaurer plus de 40 tourbières du massif du Jura sur les six prochaines années.

Amazon inaugure son premier pôle dédié à l’aide aux victimes de catastrophes naturelles en Europe

Amazon inaugure son premier pôle dédié à l’aide aux victimes de catastrophes naturelles en Europe

Le baromètre Ademe-ObSoCo se penche sur les sobriétés et modes de vie des Français

L’ADEME et l’ObSoCo publient un nouveau baromètre intitulé « Sobriétés et modes de vie », afin de mieux appréhender les pratiques et représentations des Français sur ce sujet, ainsi que les conditions de mise en œuvre de démarches collectives et individuelles de sobriété et les incidences sur les différents publics.