La permaentreprise s’ouvre à tous

Sylvain Breuzard, PDG de Norsys, a souhaité ouvrir son modèle de développement d’entreprise inspiré de la permaculture au plus grand nombre en créant officiellement le collectif permaentreprise.

Mercredi 28 septembre fêtera l’inauguration du collectif permaentreprise dans une ferme urbaine qui pratique la permaculture à Paris, avec le soutien de plusieurs réseaux (Centre des jeunes dirigeants d’entreprise, B Lab, APM, Ademe, Fabrique du Futur, Les Entrepreneurs d’avenir, les Dirigeants responsables de l’ouest…). Pourquoi un collectif ? « L’objectif est de faire connaître ce modèle de développement, afin de faciliter le passage à l’action des chefs d’entreprises prêts à se remettre en question pour relever à la fois les défis du climat et de la croissance des inégalités. Le collectif part aussi de l’envie d’ouvrir les échanges sur cette méthode inspirée de la permaculture avec le plus grand nombre : universitaires, étudiants, syndicats, etc. », explique Sylvain Breuzard, PDG de Norsys, entreprise de services numériques créée en 1994, 53 millions de CA et 650 collaborateurs en 2021, certifiée Bcorp et société à mission.

L’entrepreneur détaille tout dans son livre « La permaentreprise, un modèle viable pour un futur vivable », édité aux Editions Eyrolles en 2021. On y lit la pensée mais aussi la méthologie accessible à tous en cinq étapes, dont la première qui consiste justement à partager et comprendre l’ambition du modèle permaentreprise.

Né au sein d’un groupe de travail d’employés de Norsys en 2015, ce nouveau modèle à impact a déjà été déployé dans une dizaine d’entreprises et expérimenté dans une centaine d’autres à travers une méthode, un guide et une formation. Plus de 150 conférences ont été données en 18 mois depuis la sortie de son ouvrage. Et depuis 2022, suite à la demande de plusieurs entreprises, une école de la permaentreprise forme consultants et salariés à cette méthode qui prône l’économie circulaire. « L’ambition aujourd’hui est de  faire plus largement connaître la méthode permaentreprise pour permettre au plus grand nombre de dirigeants d’en faire la base de leur développement d’entreprise, en se fondant sur des synergies avec les réseaux existants et en partageant méthodes et outils, dans un esprit open source », ajoute Sylvain Breuzard qui rappelle ensuite les trois principes de création de valeur selon la méthode permaentreprise : “prendre soin des humains”, “préserver la planète” et enfin “se fixer des limites et partager les surplus”.

Emilie Kovacs
Emilie Kovacs
Rédactrice en chef de The Good, est tombée dans la marmite du développement durable il y a une dizaine d'année. Cette journaliste d'origine hongroise aime mettre en lumière les acteurs et actions à impact, celles et ceux qui font plutôt que celles et ceux qui disent, les solutions plutôt que les critiques. Eternelle optimiste, elle est convaincue que l'être humain pourra se sortir du pétrin écologique dans lequel il s'est fourré. #Team beurre demi-sel, coquillages et crustacés !

Dernières publications

Sylvain Breuzard (créateur de la Permaentreprise) : les entreprises restent les mieux placées pour bouger les lignes

Convaincu que les entreprises sont une force puissante au service du changement, Sylvain Breuzard, entrepreneur engagé, a créé un nouveau modèle de développement : la Permaentreprise. Une méthode inspirée de la permaculture, pragmatique, qui forme un chemin pour les entrepreneurs qui veulent agir. Une vision holistique, nourrie par les multiples casquettes de Sylvain Breuzard, Fondateur de l’Entreprise de Services Numériques Norsys, Président de Greenpeace France et co-créateur et Président du Réseau étincelle, association qui aide les décrocheurs à devenir entrepreneurs de leur vie.