La coopérative sociale à l’italienne, un modèle solidaire et rentable

Développée dans les années 80 pour sanctuariser la culture de la solidarité italienne, la coopérative transalpine est désormais un modèle de gouvernance étudié par ses voisins européens. Sa prouesse : dépasser les antagonismes des approches sociales et commerciales pour forger une économie solidaire et inclusive. Un succès qui a d’ailleurs favorisé leur résilience pendant la pandémie.

Ce contenu est réservé aux abonné.e.s.

Pour accédez aux contenus et événements exclusifs The Good consacrés à la transformation sociale, solidaire et écologique des marques et des entreprises : abonnez-vous et rejoignez la communauté The Good !

 
Déjà abonné.e ? Je me connecte

Romain Salas
Journaliste. Après une licence de droit à la Sorbonne et un master en médias et communication au CELSA, Romain tombe dans les charmes du journalisme et de l'écriture. Avec un tropisme fort pour l’écologie et la justice sociale, il imprègne dans ses choix éditoriaux un parfum d'engagement à la mesure des urgences de notre temps.

Dernières publications

Impulso, l’association engagée pour une économie plus solidaire et inclusive

Impulso est une association de volontariat en France et à l’international. Créée en 2016 par deux amis engagés Cyrille Roquette et Louis-Elie Maillard, elle recrute, forme et déploie des jeunes en quête de sens et d’impact, les “impulseurs” auprès des associations locales des Hauts-de-France et des micro-entrepreneurs en Amérique Latine.

La soif d’horizontalité et d’équité, moteur du succès du modèle coopératif ?

Les coopératives ont le vent en poupe. Dans un récent sondage, 79% des salariés interrogés déclarent vouloir un jour y travailler, deux fois plus qu’en 2020. Une notoriété qui s’explique par leur capacité à proposer une gouvernance partagée et une juste répartition des bénéfices. De quoi inspirer les entreprises plus traditionnelles ?

Le Comité 21 et Des Enjeux et des Hommes livrent les clés d’une meilleure prise en compte des parties prenantes dans la gouvernance des...

Le Comité 21 et Des Enjeux et des Hommes ont publié mardi 28 septembre le troisième et dernier rapport de leur think tank commun "Les entreprises et leurs parties prenantes : nouvelles voies de résilience et de gouvernance".

Face aux mastodontes de l’économie, l’alliance inédite de neuf coopératives

Proposer une alternative solidaire et écologique aux besoins de consommation que préemptent les géants du commerce. C’est l’objectif que se sont fixées des coopératives françaises spécialisées dans des secteurs d’avenir comme le train, la location, le covoiturage ou l’occasion.