La 9ème édition du “Bilan Diversité” de l’association Les entreprises pour la Cité a été publié

Les entreprises pour la Cité a dévoilé sa 9ème édition du “Bilan Diversité” basé sur la Charte de la diversité signée par les organisations membres. Cette dernière permet de mettre en place des politiques concrètes en matière d’inclusion, et d’inscrire les organisations signataires dans une volonté de communiquer sur leurs engagements en matière de diversité. Réalisée en partenariat avec le cabinet Occurrence, cette enquête analyse ainsi les principales tendances et évolutions en matière de diversité dans les organisations membres et mesure l’impact de la signature de la charte au sein de celles-ci. Elle a été menée d’août à novembre 2021, auprès de 1300 signataires, soit 705 organisations répondantes. Le questionnaire a été adressé aux chefs d’entreprise, aux directeurs/responsables RH, et aux référents diversité, sur les actions menées sur le sujet, et a été adapté à la taille de l’entreprise. 

9 principaux enseignements sont à retenir.

  1. Tout d’abord, l’enquête montre que la diversité est devenue un enjeu incontournable pour les signataires. 85% des répondants considèrent la question des discriminations et de la diversité comme « très importante » dans leur organisation, contre 55% en 2019. 
  2. Ensuite, l’enquête a souligné une intégration de plus en plus systématique de la politique diversité dans les démarches RSE. 65% des répondants citent « L’intégration de la diversité dans une démarche globale de RSE » comme la principale raison de l’engagement des organisations dans la diversité, devant les conditions de travail (53%) et les convictions du dirigeant (52%).
  3. Avec la crise sanitaire, le taux d’emploi des jeunes a reculé à l’entrée de la vie active. Les organisations se sont préoccupées de la situation des jeunes de moins de 26 ans, en la plaçant en tête de leurs engagements concrets en matière de diversité. L’âge est désigné par 71% des organisations comme le critère de diversité défini par la loi sur lequel elles s’engagent le plus. Un bond de 24 points par rapport à 2019 qui fait passer ce critère de la 6ème à la 1ère place. D’après l’édition de 2019, les organisations accordaient d’abord de l’importance à l’origine étrangère des personnes ou au handicap.  
  4. L’enquête montre aussi que pour l’ensemble des collaborateurs, la sensibilisation passe par différents canaux. 77% des répondants placent la communication sur l’engagement du dirigeant comme la première action de sensibilisation à la diversité. Viennent ensuite les supports traditionnels internes (70%) et l’affichage de la Charte de la Diversité (69%).
  5. Les organisations ont saisi l’enjeu du recrutement des populations issues des QPV (Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville), notamment envers les jeunes. Une forte progression dans les actions mises en place pour les QPV a ainsi été notée. 34% des organisations ont mis en place des actions pour le recrutement de collaborateurs issus de QPV. Ce chiffre descend à 32% pour les stagiaires issus de ces QPV et 31% pour les apprentis en alternance. 
  6. Une nette progression dans le pilotage des actions et mesures d’impact a également été notée. Le sujet de progression majeur reste la quantification des populations sujettes à des discriminations. Ainsi, 62% des organisations ont quantifié leurs salariés selon le sexe (dont 10% en cours de projet). 57% ont fait de même selon l’âge (dont 10% en cours de projet). 55% ont quantifié leurs salariés en situation de handicap (dont 17% en cours de projet). Cependant il y a une faible progression de la quantification des salariés ayant une adresse en QPV. 
  7. L’enquête a souligné de nombreuses avancées en matière d’égalité femmes-hommes. 68% des organisations désignent les femmes managers comme la population sur laquelle les démarches diversité ont eu le plus d’impact. Les actions de sensibilisation les plus menées au sein des répondants sont celles sur la thématique de l’égalité professionnelle. Enfin, l’écriture inclusive est considérée comme un enjeu important en matière de communication et de promotion de la diversité pour 44% des répondants.  
  8. La pandémie a peu impacté le déploiement des politiques de diversité. Pour 59% des répondants la pandémie n’a pas eu d’impact sur leurs ambitions en matière de diversité. Mieux, 31% d’entre eux considèrent que la crise a renforcé leurs ambitions. Pour près de la moitié des organisations répondantes, le télétravail faciliterait le recrutement des personnels résidant dans de nouvelles zones géographiques. Yann Tanguy, Secrétaire Général de la Charte de la Diversité a déclaré en ce sens « Le Bilan 2021, tout comme le nombre croissant de nouveaux signataires de la Charte de la diversité, confirment que les politiques d’inclusion de la diversité n’ont pas été impactées par la crise sanitaire ; mieux, elles s’imposent comme une composante incontournable de l’ADN des organisations répondantes. »
  9. Enfin, l’enquête a montré une plus grande utilisation de la Charte de la diversité en tant que support de communication. 92% des répondants communiquent sur la signature de la Charte de la diversité ; parmi eux, 68% le font à la fois en interne et en externe. 60% des organisations répondantes considèrent que la signature de la Charte a un impact important sur le développement des politiques diversité au sein de leur organisation. 

Pour conclure les résultats de cette 9ème édition confirment qu’après 16 ans d’existence, la Charte de la diversité reste un vecteur d’engagement et de mobilisation active des signataires.

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications