Hydrogène vert: première pierre d’une usine de piles à combustible à Blanquefort (33)

Hydrogène de France (HDF Energy) a démarré vendredi 24 février la construction de la première usine au monde de piles à combustible de forte puissance, destinées à produire de l’électricité à partir d’hydrogène vert, sur un site symbole de la désindustrialisation, l’ancienne usine Ford de Blanquefort près de Bordeaux.

La livraison de l’usine “est prévue pour novembre ou décembre 2023, et elle doit être opérationnelle au printemps 2024“, a indiqué Damien Havard, PDG et fondateur d’HDF Energy, en marge de la cérémonie de la pose de la première pierre à Blanquefort (33) près de Bordeaux. La construction de la première usine au monde de piles à combustible de forte puissance, destinées à produire de l’électricité à partir d’hydrogène vert représente un investissement de 20 millions d’euros, et un investissement global de 200 millions d’euros d’ici 2030. La PME HDF Energy est en train de recruter une centaine de personnes.

La première pile à combustible de grand calibre (de 1,5 à 10 MW) devrait sortir des chaînes en mai ou juin 2024, a précisé M. Havard. Les piles à combustible serviront à produire de l’électricité pour décarboner le secteur de la mobilité lourde: locomotives de fret à hydrogène et navires, trop gros pour utiliser des batteries. Reliées à des sources d’électricité éolienne ou solaire, elles serviront aussi à alimenter les réseaux électriques, en remplacement d’anciennes centrales au charbon ou au fuel, notamment en Guyane, où un projet est en cours, ainsi qu’en Afrique du Sud.

Au total, HDF Energy a “une quarantaine de projets dans le monde”, représentant “plus de 5 milliards d’euros d’investissement”, a indiqué M. Havard. HDF Energy a été sélectionné par les Projets importants d’intérêt européen commun (PIIEC), l’outil de la Commission européenne pour subventionner les secteurs industriels émergents liés à la transition énergétique et climatique en cours, destinés à favoriser la sortie des énergies fossiles.

Les premiers clients

L’industriel est parti d’une technologie mature, acquise auprès du groupe canadien Ballard, qu’il industrialise et prévoit de développer avec de la recherche et développement. Ses deux clients de lancement sont ABB Marine international, spécialiste de la propulsion des navires, et Captrain, filiale de la SNCF. La société a des contrats en Indonésie, Afrique du sud, Mexique, aux Philippines et au Cambodge notamment.

Vendredi dernier, HDF Energy a aussi annoncé un accord avec le distributeur énergétique du sud-ouest Terega Solutions et la société de taxis hydrogène Hype pour “développer la mobilité hydrogène dans la métropole de Bordeaux”. L’usine de 7.000 mètres carrés sera bâtie sur le modèle des sites industriels anciens avec des toits en “shed” alignés. Elle est installée sur le site de l’usine Ford fermée en 2019 par le constructeur automobile américain qui y fabriquait des boîtes de vitesse pour voitures à essence depuis 1973.

Article réalisé avec l’AFP.

Dernières publications

4 conseils de Frédéric Guiral de Haas (Airplum) pour favoriser le “made in France” en 2024

Le "Made in France" en 2024 est une question d'adaptation stratégique et d'affirmation sur la scène internationale selon Frédéric Guiral de Haas, copropriétaire d’Airplum.

Rapport Orée/CGDD/DGEC sur l’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Ce rapport est le fruit de réflexions menées avec et pour les entreprises afin que la sobriété passe du concept à la mise en œuvre opérationnelle. Il vise à dresser un état des lieux de la sobriété en France, à présenter la place de celle-ci dans les stratégies et les actions des entreprises à l’heure actuelle, à faire état des indicateurs de suivi mobilisés et à dessiner des perspectives pour accélérer sa mise en œuvre concrète.

Votre fonds est “durable”? Voilà comment le justifier, selon le gendarme européen des marchés

L'Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a publié de nouvelles règles pour empêcher l'écoblanchiment dans la finance en imposant des critères pour les fonds se revendiquant durables.

Le collectif “Pour un réveil écologique” en campagne pour mobiliser les jeunes aux élections européennes

Cette campagne du collectif d'étudiants "Pour un réveil écologique" s'associe à une journée de mobilisation le dimanche 26 mai. L’objectif est d’informer les jeunes sur le rôle et l’importance de l’Union Européenne pour accélérer la transition sociale et écologique.

Etude Wenabi : l’engagement solidaire de plus en plus plébiscité par les salariés

Wenabi, acteur expert de l'engagement solidaire qui connecte entreprises et associations pour l'intérêt général, a réalisé une étude qui met en lumière les grandes tendances de l’engagement solidaire en entreprise en 2024.