Gouach, le fabricant français de la première batterie éco-conçue et réparable en moins de 10 minutes poursuit son ascension

Gouach, la start-up bordelaise a effectué une première levée de fonds de 3,3 millions d’euros menée par Breega, avec le soutien de business angels, de la région Nouvelle Aquitaine et de Bpifrance. Des fonds qui vont lui permettre de commercialiser son produit auprès des acteurs de la micro-mobilité et d’agrandir son équipe de 15 personnes.

” Les pénuries actuelles le confirment : les modèles économiques basés sur l’obsolescence n’ont aucun avenir dans un monde dont les réserves ne sont pas, in fine, inépuisables. Chez Gouach, notre objectif est de construire et commercialiser à grande échelle, la toute première batterie électrique pour vélos et trottinettes entièrement réparable en moins de 10 minutes. C’est un défi de taille mais nous sommes convaincus de pouvoir y arriver. Pour nous, le soutien de Breega et de nos investisseurs est un signal fort qu’une mutation profonde est en cours.” a annoncé Alexandre Vallette, CEO chez Gouach

Partant d’une étude montrant que près de 80% des composants de batteries en “fin de vie” étaient encore parfaitement fonctionnels, Alexandre Vallette, Maxime Agor et Maël Primet, les trois fondateurs ont développé en 2020 un design de batterie innovant et breveté avec des composants défectueux qui peuvent être remplacés très facilement et en toute sécurité. Après 18 mois de recherche et développement, des premiers essais menés auprès de Pony, le seul acteur français du marché des vélos et trottinettes électriques en libre service haut de gamme. Les retours des premiers utilisateurs ont été très positifs. Deuxième point positif : le secteur a un fort potentiel d’avenir. En effet, la micro-mobilité ne cesse de croître depuis plusieurs années. Selon un rapport de Precedence Research, le marché de la micro-mobilité, aujourd’hui estimé à 41,2 milliards de dollars en 2020, devrait atteindre 198 milliards de dollars d’ici 2030. Résultat, Gouach propose la première batterie électrique éco-conçue, faiblement émettrice en carbone et réparable en moins de 10 minutes à destination des vélos, trottinettes, scooters et petits véhicules électriques. Les batteries sont conçues, fabriquées et assemblées en France.

Pour Maximilien Bacot, Founding Partner chez Breega “ Gouach est la première entreprise européenne à s’attaquer en profondeur au problème de l’obsolescence des batteries du secteur de la micro-mobilité. Sa batterie brevetée, intelligente et réparable est un must have pour les constructeurs et fournisseurs de la micro-mobilité, leur permettant de réduire à la fois coûts et empreinte carbone. Chez Breega, nous sommes donc ravis d’appuyer les talentueux fondateurs de Gouach : Alexandre, Maxime et Maël, et leurs équipes dans leur mission de rendre la mobilité douce à la fois plus efficace et plus respectueuse de l’environnement. ” 

Cette batterie vient avec une application permettant aux usagers d’avoir une vue du cycle de vie du produit en temps réel, afin d’en optimiser l’utilisation. Elle est également dotée d’une connectivité permettant un diagnostic précis en cas de panne. Les avantages en plus de cette batterie ? Elle permet d’initier une économie circulaire du vélo. Réparable localement, elle permet de lutter contre l’obsolescence programmée, de réutiliser des cellules usées et de créer des emplois. Sur le plan purement écologique, elle émet beaucoup moins de CO2 qu’une batterie classique et consomme également beaucoup moins d’eau sans que sa performance soit moindre en se basant sur une étude menée par Magelan.

Dernières publications