#EtudeSouthPole 87% des entreprises se sont fixées un objectif zéro émission nette selon Science Based Targets

L’objectif est de comprendre leurs motivations à atteindre le net zéro (aligné sur les directives de la science climatique fixant des objectifs de court et de moyen terme en accord avec l’objectif de 1,5°C), d’identifier les risques que le changement climatique pose sur leurs opérations mais aussi leurs leviers et solutions privilégiés.

Pour la 3ème année consécutive, South Pole analyse dans son dernier rapport “En route vers le Net Zéro”, les stratégies de communication de 1200 organisations de plus de 1000 employés (à l’exception de Singapour, où les organisations avec plus de 250 employés ont également été interrogées) issues des secteurs public et privé dans 12 pays du monde (États-Unis, Colombie, Royaume-Uni, France, Belgique, Pays-Bas, la région DACH (pays germanophones d’Europe), Suède, Espagne, Australie, Singapour et Japon) et engagées dans la lutte contre le changement climatique. L’objectif est de comprendre leurs motivations à atteindre le net zéro (aligné sur les directives de la science climatique fixant des objectifs de court et de moyen terme en accord avec l’objectif de 1,5°C), d’identifier les risques que le changement climatique pose sur leurs opérations mais aussi leurs leviers et solutions privilégiés.

Les trois grandes tendances du rapport

Trois grandes tendances émanent de ce rapport. Tout d’abord, les entreprises leaders du développement durable donnent le ton. Malgré les mauvaises perspectives économiques, près des 3/4 des entreprises interrogées (74 %) investissent davantage pour le climat, même si 29 % d’entre elles trouvent la mise en œuvre de leur stratégie net zéro plus difficile que prévu : changement de culture, investissement humain et financier, lignes rouges à ne pas franchir (pas d’investissements fossiles ni de déforestation, impossibilité de se contenter de couper son robinet d’émissions le plus accessible : c’est toute la chaîne de valeur de l’entreprise qui doit être décarbonée…). Au total, 78 % des entreprises interrogées et considérées comme grandes émettrices de gaz à effet de serre s’engagent dans la démarche.

Par ailleurs, malgré des objectifs ambitieux annoncés, près d’1/4 des entreprises interrogées (23 %) décident de ne pas publier leurs plans d’action et leurs progrès. Le rapport met en évidence une nouvelle pratique émergente au sein du secteur privé : le “green-hushing ” (“écosilence”, en français). Or, une communication transparente sur les progrès et difficultés rencontrées peut rassurer le grand public, les investisseurs et autres parties prenantes sur la solidité du plan d’action des entreprises, et contribuer au partage de connaissances et de solutions intersectorielles pour arriver à une décarbonation globale de leurs activités.

Enfin, la demande commerciale et la nécessité de renforcer la résilience des activités sont les principaux moteurs d’action climatique des entreprises sondées. Ce sont 44% d’entre elles qui considèrent l’atteinte du zéro émission nette comme une opportunité de répondre aux demandes des parties prenantes. Par ailleurs, 43% pensent que cet objectif est un enjeu majeur de leadership, permettant de définir le cadre de l’action climatique d’entreprise, tout en positionnant leur marque de manière forte et inspirante.

Le leadership climatique doit se renforcer

Combien d’entreprises leaders en durabilité ont un objectif zéro émission nette ? Selon le rapport, 87% des entreprises interrogées se sont fixé un objectif zéro émission nette (vs 7% des grandes entreprises cotées en bourse issues de la base de données South Pole. De plus, 40% n’ont pas cet objectif mais prévoient d’en fixer un d’ici à la fin de l’année 2023. Par ailleurs, 77% ont à la fois un objectif zéro émission nette et un plan de réduction des émissions fondé sur des données scientifiques (SBT).

En conclusion, le rapport met en lumière que le leadership climatique doit se renforcer pour atteindre collectivement l’objectif net zéro, lorsque le rapport stipule que moins de la moitié des entreprises sondées (46 %) déclarent que leurs équipes sont impliquées dans la mise en œuvre de la trajectoire du zéro émission nette. Et surtout, les progrès ne doivent pas se faire en silence. “Près d’¼ des entreprises pionnières sur la question climatique ne prévoient pas de publier leur plan d’action au-delà du strict minimum. Ce constat est préoccupant car plus que jamais, nous avons besoin que ceux qui progressent dans leur parcours de transition prennent la parole pour inspirer et engager leurs pairs”, explique Mathieu Cribellier, directeur régional South Pole France.

Dernières publications

En Egypte, les start-ups vertes s’attaquent au fléau du plastique

(contenu abonné) En Egypte, premier pollueur au plastique du Moyen-Orient et d'Afrique, de jeunes entrepreneurs tentent de transformer les millions de tonnes de plastique qui inondent le Nil, la Méditerranée et les décharges à ciel ouvert.

#GoodBook La fin des haricots ? Le réveil écologique c’est maintenant” de Thomas Guénolé publié le 2 février 2023 aux éditions Plon.

L’auteur est politologue et conseiller politique. Intellectuel engagé, il enseigne le changement climatique à l’IÉSEG School of Management.

CMA CGM cherche des start-up pour décarboner le transport maritime

L'armateur CMA CGM a annoncé lundi le lancement d'un appel à projets destiné aux "start-up et entreprises développant des solutions concrètes" et doté de 200 millions d'euros, pour accélérer la décarbonation de la filière maritime française.

Pour réussir la transition énergétique, plus de 60 milliards supplémentaires par an sont nécessaires (Bruno Le Maire)

Pour réussir la transition énergétique, "60 à 70 milliards d'euros supplémentaires par an" sont nécessaires, a chiffré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans une interview au Journal du Dimanche (JDD).

Châteauform’ et Green Evénements proposent un livre blanc sur les « 13 mesures pour un événement LEAD à ambition durable »

Ce livre blanc est à destination des organisateurs d’événements qui donne des conseils concrets et mesurables pour créer des événements véritablement responsables.