Comment le Cambodge lutte contre la déforestation

Au Cambodge, la préservation des forêts, par l’intermédiaire du programme REDD+ des Nations-Unies, est devenue un levier pour atteindre la neutralité carbone à horizon 2050. A la clé, des émissions de gaz à effet de serre réduite, mais aussi des créations d’emploi pour les populations locales.

Le gouvernement cambodgien s’est fixé un objectif ambitieux : atteindre la neutralité carbone en 2050, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans le pays, tout en assurant une croissance économique de 3% et des créations d’emploi… L’un des leviers pour atteindre ces objectifs difficiles à concilier est la préservation des forêts et la lutte contre la déforestation, notamment grâce aux mécanismes mis en place par les Nations Unies.

Dans le cadre du programme REDD+ (pour “Reducing emissions from deforestation and forest degradation” ou “Réduire les émissions de CO2 provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts”), le pays accueille en effet différents projets destinés à préserver les forêts du pays. Ces projets REDD+ permettent aux communautés qui participent à la protection de leurs forêts de recevoir des investissements qui financent des moyens de subsistance durables, afin de ne plus dépendre de la déforestation pour leur survie.

Par exemple, l’ONG Wildlife Alliance emploie en partenariat avec le gouvernement des gardes forestiers formés pour patrouiller dans les zones protégées et assurer l’application des lois anti-déforestation. Grâce à ce dispositif, 2 393 familles, soit 13 289 personnes, bénéficient directement des ventes de crédits carbone et des activités du projet. Ailleurs dans le pays, un autre projet REDD+, mené par la Wildlife Conservation Society (WCS), a permis à la communauté indigène Bunong d’obtenir un droit de propriété sur leurs terres, afin de les protéger et de lutter contre l’accaparement des terres à des fins de déforestation.

En étendant encore le scope de ces différents projets, le gouvernement cambodgien estime avoir le potentiel de réduire les taux de déforestation de 50 % au cours de la décennie. “La stratégie nationale REDD+ est un élément clé pour atteindre nos objectifs, mais il ne peut être atteint que par la participation et la collaboration actives des entreprises privées, des communautés locales et des partenaires”, expliquait S.E. Chuop Paris, le sous-secrétaire d’État au ministère de l’environnement cambodgien, lors d’un webinaire dédié à l’initiative. A noter : pour bénéficier des financements liés au programme REDD+, les projets doivent être intégrés à une stratégie ou à un plan d’action national et avoir prévu des dispositifs de surveillance, de mesure et d’évaluation d’impact. Les financements sont directement liés aux résultats obtenus sur le terrain.

Benoit Zante
Benoit Zante
Journaliste spécialisé dans les sujets de l'innovation, du marketing et de la transformation digitale, Benoit Zante couvre les grands événements technologiques mondiaux pour identifier et analyser les tendances émergentes. Il est aussi l'auteur de "Les défis de la transformation digitale" aux éditions Dunod.

Dernières publications

Mastercard et Nickel : modèles d’inclusion des transgenres et non-binaires

(contenu abonné) Les personnes transgenres et non-binaires peuvent affirmer plus facilement, en sécurité et sans jugement, leur véritable identité à travers l’utilisation de leur prénom choisi sur leur carte bancaire Mastercard chez Nickel, service bancaire pour tous disponible dans les buralistes.

ONG vs Lobbies

ActionAid France, Les Amis de la Terre France, CCFD-Terre Solidaire, FIDH, Éthique Sur l'Étiquette, Sherpa, Notre Affaire à Tous et Oxfam France ont signé communément un communiqué de presse le 23 novembre dernier pour alerter l’opinion sur une prise de position controversée de la France sur le devoir de vigilance des entreprises. Avec les derniers scandales de Teleperformance,

Comment Colgate-Palmolive aborde le handicap en milieu professionnel

(contenu abonné) Soucieuse d’améliorer la diversité et l’inclusion en interne, la filiale française de Colgate-Palmolive multiplie les efforts en faveur des collaborateurs en situation de handicap. Parmi ses enjeux : améliorer la connaissance des handicaps, libérer la parole et accorder les mêmes chances à tous.

Pourquoi Lyon soumet ses emprunts bancaires à des critères éthiques

(contenu abonné) La capitale de la région Rhône-Alpes intègrera désormais des critères sociaux et environnementaux dans ses choix de banques pour effectuer ses futurs emprunts.

Comment The North Face a conçu sa première collection circulaire

(contenu abonné) Pour la première fois de son histoire, The North Face a présenté cet automne une collection “circulaire” : chaque composant a été analysé et choisi par les designers pour limiter leur empreinte environnementale et garantir que ces modèles pourront être facilement recyclés à la fin de leur vie.