“Climat, crises : le plan de transformation de l’économie française” par The Shift Project pour tendre vers une économie plus Good

Au printemps 2020, The Shift Project a lancé le Plan de transformation de l’économie française (PTEF) qui vise à proposer des solutions pragmatiques pour décarboner l’économie, secteur par secteur. Deux ans après, ce think tank sort un résumé de ses travaux appelé “Climat, crises : le plan de transformation de l’économie française”.

Alors que les candidats à l’élection présidentielle semblent ne pas vouloir se prononcer sur l’urgence climatique, The Shift Project propose un plan commun pour décarboner l’économie, en favorisant la résilience et l’emploi. Ce livre présente les résultats de ce vaste programme de recherche qu’est le PTEF. Ce plan vise à proposer des solutions pragmatiques pour transformer l’économie, en la rendant moins carbonée, plus résiliente et créatrice d’emplois. L’objectif est de convaincre un maximum de décideurs politiques et économiques de planifier la transition, avec des propositions concrètes et chiffrées.

« La question que nous nous sommes posée peut se résumer ainsi : que faut-il faire pour mettre l’économie française en cohérence avec une baisse des émissions planétaires de 5% par an, compatible avec nos engagements climatiques, tout en permettant à chacun(e) de trouver un emploi ? » déclare Jean-Marc Jancovici, Président du Shift Project

Un site internet pour suivre les actualités sur le Plan de transformation de l’économie française est lancé aussi : ilnousfautunplan.fr. Avec : 

  • des propositions détaillées secteur par secteur 
  • des infographies résumant ces propositions 
  • des vidéos exclusives des chefs de projet 
  • des contenus dédiés à la mise en récit du plan  

Le livre sera notamment présenté à l’occasion d’un live le 7 février à 18h sur Zoom en présence de Laurent Berger (CFDT), Patrick Martin (MEDEF), Estelle Brachlianoff (Veolia), Eva Sadoun (Mouvement Impact France), Jean-Marc Jancovici et de toute l’équipe du Shift Project. 

A propos de The Shift Project. 

The Shift Project est un think tank qui œuvre en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone. Sa principale mission consiste à éclairer et influencer le débat sur la transition énergétique.

Dernières publications

L’Ademe en campagne pour décarboner l’industrie

La dernière campagne de communication de l'Ademe est centrée sur le concept des « Décarboneurs », des industriels qui réconcilient décarbonation et compétitivité grâce au programme PACTE Industrie.

« Nous œuvrons à la sauvegarde des savoir-faire et à la réindustrialisation », Alexandre Garcin (maire de Roubaix)

(contenu abonné) Il y a deux ans, la ville a racheté une ancienne usine textile pour y créer un pôle dédié à l’économie circulaire. Il héberge notamment un incubateur(contenu abonné) Il y a deux ans, la ville a racheté une ancienne usine textile pour y créer un pôle dédié à l’économie circulaire. Il héberge notamment un incubateur(contenu abonné) Il y a deux ans, la ville a racheté une ancienne usine textile pour y créer un pôle dédié à l’économie circulaire. Il héberge notamment un incubateur...

#Goodtribune « Vers un nouvel entrepreneuriat climatique, croisant impératif éthique et opportunité économique », Elisabeth Laville et Arnaud Florentin (UTOPIES) et Anne Thévenet-Abitbol (DANONE)

« La crise climatique est le symptôme, pas le problème ». Selon Satish Kumar, fondateur du Schumacher College, elle vient brutalement nous rappeler le manque d’efficience de notre économie. Ce faisant, elle pose un défi à notre imagination : comment repenser nos modèles économiques pour inventer une nouvelle façon d’entreprendre, réajustée au monde, qui se conçoive dans, et non en dehors, du vivant ?...

Un Sommet pour la Mesure d’Impact

(contenu abonné) L’Impact Tank, think tank dédié à l’économie à impact positif, organise le premier Sommet de la Mesure d’Impact à l’Assemblée Nationale le 13 février prochain.

Comment Le Parapluie de Cherbourg fait tourner l’économie locale

Plus que du made in France, du made in Normandie. C’est la démarche qu’a entrepris Charles Yvon, p-dg de la marque de parapluies haut-de-gamme. Si le fabriqué en France a toujours fait partie de l’ADN de la maison, désormais, le dirigeant veille à favoriser le travail d’acteurs locaux, pour redynamiser le territoire.