Time to act #Vol2.

Que l’on soit journaliste ou consultant (dans mon cas c’est un peu des deux), vient souvent le moment de se questionner quant à son action concrète. Rapporteur, inspirateur, instigateur, nous avons souvent le sentiment de dire plutôt que faire. De parler plutôt que d’agir. 

La semaine dernière mon édito s’intitulait “Time to act”. 

Et, je dois l’avouer, l’écrire m’a conduit à réfléchir au sens et à la portée de mes actions. En tant que Directrice de The Good, suis-je dans l’action ou dans la parole? 

Suis-je dans l’action, quand par mes choix éditoriaux (et par le truchement de notre excellente rédaction), je mets en avant ceux qui font, et donne de la visibilité aux actions concrètes des acteurs engagés dans la transformation de leur entreprise/ de leur marque? Suis-je dans l’action quand cette semaine, nous célébrons la culture mutualiste avec Matmut, et donnons voix à Paula Miquelis, entrepreneuse responsable qui casse les codes de l’événement pour embarquer petites et grandes marques, professionnels et grand public, adeptes du Yoga ou passionnés de l’économie circulaire du textile, dans la 1ère édition du Conscious Festival à Paris? Je dirais oui mon capitaine!

Mais y suis-je encore lorsqu’éditos après éditos, je relate l’urgence à agir ou commente les décisions d’actionnaires des groupes du Cac 40? J’aurais tendance à dire non…

Alors, pour éviter d’être trop souvent dans la palabre et être plus dans l’action, j’ai choisi de laisser encore plus de place à ceux qui font, et en dire un peu moins. Assumer que parfois il n’y ait pas d’édito, pour mettre plus d’énergie au service du partage de bonnes pratiques, en créant de nouvelles rubriques ou en nouant de nouveaux partenariats, et cela commencera dès la semaine prochaine… 

Stay tuned … !

PS : envie de partager vos actions? Envoyez-nous vos actus Good à thegoodredac@influencia.net

PS 2 : être dans l’action chez The Good c’est aussi vous accompagner dans le développement de votre stratégie RSE. Pour en savoir plus, contactez-nous thegood@influencia.net

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Good People de la semaine du 17/11

ZENCAP AM : Raphaël Delearde nommé responsable ESG  Raphaël Delearde a étudié le commerce en Suède et en France. Il se spécialise dans la finance éthique et dans la...

Henkel Beauty Care : « Il n’y a pas de consommation responsable sans marketing responsable »

Véritable poids lourd de l’industrie de l’hygiène, le Groupe Henkel qui se déploie sur plus de 150 pays opère une profonde transition de son modèle avec l’ensemble de ses (750!) marques. Une feuille de route RSE ambitieuse et déjà bien amorcée, notamment sur leur branche beauté (Diadermine, Fa, Schwarzkopf, NAE etc), qui nous interroge sur l’évolution du marché de la beauté. Rencontre avec Charlotte Lebuhan, directrice marketing Henkel Beauty Care.

Scientifiques, magistrats, ingénieurs : les nouveaux militants du climat

Des juges qui sensibilisent leur profession au droit de l’environnement, des scientifiques qui sortent de leur réserve en parlant d’effondrement, de jeunes ingénieurs qui refusent de collaborer avec des entreprises polluantes etc. Le militantisme climatique dispose de nouvelles recrues qui pourraient bien renverser le rapport de force.

Assurance et RSE, démonstration de force chez AXA France

En 2021, c’est quoi s’engager dans une démarche sociale et solidaire ? Comment le secteur de l’assurance engage-t-il le changement ? Si les citoyens ont toujours été au cœur de leur démarche d’accompagnement, qu’est-ce que le boom de la RSE leur apporte-t-il ? Questions-réponses avec Catherine Chazal, Directrice RSE & Mécénat AXA France. Une entreprise à la démarche RSE solide désormais labellisée « assurance citoyenne », qui dévoile dans une prise de parole signée Rosapark son investissement sur tous les fronts de la transition sociale, solidaire et écologique.

De l’art de la guerre à l’art du Good

Dans « Conférence sur l’efficacité »*, livre que je recommande à tout manager, le philosophe François Jullien propose une analyse comparée entre l’approche occidentale de la stratégie, visant à tout modéliser, tout anticiper, et l’approche chinoise, visant à s’adapter aux circonstances, en cherchant à en tirer le meilleur profit. François Jullien convoque même Clausewitz et son art de la guerre, où rien ne se passe généralement comme prévu…