AXA Climate et Blunomy lancent la Net Zero School, une nouvelle formation sur les enjeux de décarbonation

Avec la « Net Zero School », AXA Climate et Blunomy, s’adressent aux entreprises travaillant avec les secteurs les plus émetteurs. Cette nouvelle formation donne aux institutions financières, aux sociétés de conseil, et aux industriels des éléments de compréhension clés sur les principaux enjeux et leviers de décarbonation chez leurs clients et partenaires.

Net Zero School a été créée par plusieurs experts d’AXA Climate et de l’agence de conseil en décarbonation, Blunomy. Le but : que les entreprises comprennent les défis de la décarbonation d’une dizaine des secteurs les plus émetteur en CO2, notamment le pétrole et le gaz, l’agroalimentaire, le transport routier, le secteur pharmaceutique et le ciment. La Net Zero School a été conçue pour aider sociétés de services et industriels à réduire leur empreinte carbone, en identifiant clairement les mesures à prendre dans les secteurs d’activité des clients avec lesquelles ils travaillent.

« La demande est d’abord venue de nos clients. Avec notre première offre de formation (la Climate School), nous abordions la transformation durable « en interne ». Mais beaucoup d’acteurs notamment financiers avaient besoin de comprendre les tendances de la transformation durable de leurs clients, c’est-à-dire de toute l’économie. La tâche était immense c’est pour cela qu’il a nous a semblé nécessaire de nous allier avec Blunomy qui travaille sur différents secteurs de l’économie depuis des années », déclare Antoine Poincaré, Directeur de l’AXA Climate School.

Grâce à des cours interactifs, la Net Zero School mêle concepts théoriques et exemples concrets. Elle détaille les opportunités de la transition, les freins actuels, et prend des exemples d’entreprises, en avance mais aussi en retard sur la transition. Elle examine les bonnes pratiques mais aussi les difficultés que peuvent rencontrer les acteurs sur le chemin de la décarbonation.

« Il est crucial de partager ce savoir et de contribuer à accélérer la transition vers un monde plus décarboné et circulaire », explique Inès Galichon, associée chez Blunomy.

Dernières publications

4 conseils de Frédéric Guiral de Haas (Airplum) pour favoriser le “made in France” en 2024

Le "Made in France" en 2024 est une question d'adaptation stratégique et d'affirmation sur la scène internationale selon Frédéric Guiral de Haas, copropriétaire d’Airplum.

Rapport Orée/CGDD/DGEC sur l’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Ce rapport est le fruit de réflexions menées avec et pour les entreprises afin que la sobriété passe du concept à la mise en œuvre opérationnelle. Il vise à dresser un état des lieux de la sobriété en France, à présenter la place de celle-ci dans les stratégies et les actions des entreprises à l’heure actuelle, à faire état des indicateurs de suivi mobilisés et à dessiner des perspectives pour accélérer sa mise en œuvre concrète.

Votre fonds est “durable”? Voilà comment le justifier, selon le gendarme européen des marchés

L'Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a publié de nouvelles règles pour empêcher l'écoblanchiment dans la finance en imposant des critères pour les fonds se revendiquant durables.

Le collectif “Pour un réveil écologique” en campagne pour mobiliser les jeunes aux élections européennes

Cette campagne du collectif d'étudiants "Pour un réveil écologique" s'associe à une journée de mobilisation le dimanche 26 mai. L’objectif est d’informer les jeunes sur le rôle et l’importance de l’Union Européenne pour accélérer la transition sociale et écologique.

Etude Wenabi : l’engagement solidaire de plus en plus plébiscité par les salariés

Wenabi, acteur expert de l'engagement solidaire qui connecte entreprises et associations pour l'intérêt général, a réalisé une étude qui met en lumière les grandes tendances de l’engagement solidaire en entreprise en 2024.