Saint-Gervais (74) obtient deux flocons verts

Après plus d’un an de processus de certification, Saint-Gervais a reçu deux « flocons verts ».

L’obtention de deux « Flocons Verts » permet à Saint-Gervais (74) de mieux formaliser ses objectifs, de savoir quels sont ses points forts et les points d’amélioration sur lesquels travailler. Elle permet aussi à la commune de fédérer l’ensemble de ses acteurs et de les intégrer activement dans une stratégie globale de développement durable (remontées mécaniques, établissement thermal, hôteliers, restaurateurs, commerçants, etc.).

Créé en 2011 par l’association Mountain Riders, « Le Flocon Vert » est à la fois un label et une démarche de progrès. Il a pour objectif d’engager et de structurer la transition écologique des stations de montagne en impliquant les parties prenantes du territoire. Enfin, il donne au grand public une vision claire des destinations touristiques de montagne engagées. Mobilités douces, gestion de l’eau et des énergies, accessibilités et handicap, économie, aménagements … Ce ne sont pas moins de 20 critères, répartis en 4 thématiques (économie locale / gouvernance et destination / social et culturel / ressources naturelles & écologie) qui doivent être validés par la destination pour obtenir le label.

Une fois le label « Flocon Vert » obtenu, l’association Mountain Riders continuera à accompagner Saint-Gervais et à suivre les actions mises en place. Tous les trois ans, la commune sera de nouveau auditée et aura pour objectif de s’engager sur des actions de plus en plus exigeantes.

Des actions multiples

Saint-Gervais soutient l’agriculture, via l’acquisition de foncier mais également via le label APICITÉ (obtention de deux abeilles/ démarche remarquable en 2022).  Ce label récompense des villes qui agissent pour préserver les abeilles et les pollinisateurs sauvages. Dans ce sens, la commune a banni l’usage des produits phytosanitaires et plante régulièrement des espèces florales locales. Toute l’année durant, des actions de sensibilisation et d’éducation à la transition écologique sont menées dans les écoles de la commune. Les restaurants collectifs de ces dernières se fournissent quasi exclusivement en circuits courts et en produits frais (environ 30% de produits locaux et 20% de produits bio).

D’autre part de nombreux évènements « éco-responsables » sont organisés tout au long de l’année, dont une collecte annuelle des déchets sauvages qui a récolté en 2022 pas moins d’une demi-tonne de détritus divers en l’espace de deux jours (23 avril et 7 mai 2022). Transports urbains à 0% d’émissions de CO2, arrêté pour la protection des habitats naturels du Mont-Blanc (APHN), réhabilitation d’espaces naturels, réduction du bilan carbone des évènements de la commune, réduction de la sur-fréquentation de l’accès au sommet du Mont-Blanc…

« La Montagne à l’Etat Pur » est un crédo porté fièrement par Saint-Gervais, qui s’engage toujours plus sur le chemin du développement durable. Un combat de longue haleine mené depuis plus de 20 ans par son maire, Jean-Marc Peillex : « Le développement d’actions concrètes pour la protection de l’environnement a toujours été un leit-motiv, ici à Saint-Gervais. Pourquoi ? Pas pour le plaisir, mais pour préserver l’avenir et pour faire en sorte que les générations futures puissent en profiter ». 

Dernières publications

En Egypte, les start-ups vertes s’attaquent au fléau du plastique

(contenu abonné) En Egypte, premier pollueur au plastique du Moyen-Orient et d'Afrique, de jeunes entrepreneurs tentent de transformer les millions de tonnes de plastique qui inondent le Nil, la Méditerranée et les décharges à ciel ouvert.

#GoodBook La fin des haricots ? Le réveil écologique c’est maintenant” de Thomas Guénolé publié le 2 février 2023 aux éditions Plon.

L’auteur est politologue et conseiller politique. Intellectuel engagé, il enseigne le changement climatique à l’IÉSEG School of Management.

CMA CGM cherche des start-up pour décarboner le transport maritime

L'armateur CMA CGM a annoncé lundi le lancement d'un appel à projets destiné aux "start-up et entreprises développant des solutions concrètes" et doté de 200 millions d'euros, pour accélérer la décarbonation de la filière maritime française.

Pour réussir la transition énergétique, plus de 60 milliards supplémentaires par an sont nécessaires (Bruno Le Maire)

Pour réussir la transition énergétique, "60 à 70 milliards d'euros supplémentaires par an" sont nécessaires, a chiffré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans une interview au Journal du Dimanche (JDD).

Châteauform’ et Green Evénements proposent un livre blanc sur les « 13 mesures pour un événement LEAD à ambition durable »

Ce livre blanc est à destination des organisateurs d’événements qui donne des conseils concrets et mesurables pour créer des événements véritablement responsables.