Quel travail voulons-nous aujourd’hui et demain ?

(contenu partenaire) Régulièrement, Bayard Impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE.

Réunis le 29 juin dernier à l’initiative du Club Landoy et de la députée Astrid Panosyan-Bouvet, sous le haut patronage de la Présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet, économistes, syndicalistes, chefs d’entreprises et députés apportaient leurs expertises et confrontaient leurs propositions pour tenter de répondre à l’aspiration des citoyens – toutes générations confondues – de réinventer leur rapport au travail tout au long de la vie.
Cette journée a donné lieu à un podcast inédit et à une publication, que nous vous invitons à découvrir.

Pour une nouvelle vision du travail tout au long de la vie

Le Club Landoy regroupe un collectif d’entreprises pionnières et engagées qui agissent pour cette transformation sociale avec une idée simple : quel pacte social souhaitons-nous écrire qui soit économiquement soutenable et socialement souhaitable ? 

Avec l’allongement de la durée de la vie, les tensions nouvelles sur le marché de l’emploi, l’irruption de l’intelligence artificielle, c’est tout le sens et l’acceptabilité du travail au cours de la vie qui est brutalement réinterrogé aujourd’hui. Au cœur des questionnements : la place des seniors dans l’entreprise, leur maintien ou retour dans l’emploi et, plus largement, la reconnaissance de leur importance grandissante et de leurs attentes dans la société, y compris active.

Le travail, oui, mais à quel prix ?

C’est une singularité française en Europe, dont s’accommodent jusqu’ici sans le dire entreprises, pouvoirs publics et même salariés : les seniors sont retranchés du monde du travail très tôt, avec un sur trois seulement encore en activité professionnelle entre 59 et 64 ans. Entre l’emploi et la retraite, chômage, inactivité, engagements personnels ou associatifs sont au rendez-vous. Le modèle est aujourd’hui en bout de course, bousculé par les réalités démographiques, les contraintes économiques et les attentes sociétales.

Réinventer le travail, le rendre à nouveau désirable, sinon acceptable ? Oui, mais comment ? Si la question des salaires, de la juste rétribution des efforts fournis – tout particulièrement dans les métiers dits « invisibles » – et d’un meilleur partage de la valeur reste en haut de la pile des priorités, il apparaît maintenant évident que la façon d’être accompagné tout au long de sa carrière dans les entreprises est un levier crucial de changement de rapport au travail. Dans un monde en pleine évolution, où les connaissances et les compétences deviennent obsolètes sitôt mises en œuvre, dans un monde où la carrière ne se déroulera plus de façon linéaire au sein d’une seule et même entreprise, le « collaborateur » devient une denrée précieuse qu’il faut désormais considérer dans son entièreté, voire son intimité. Maîtres-mots de cette transition nécessaire : écoute, autonomisation, responsabilisation, partage d’expérience, formation au long cours, voisinage dans les moments de la vie, comme l’aidance d’un proche, un accident de santé, des engagements personnels importants…

Le temps du simple échange de services – force de travail vs salaire – est probablement définitivement révolu, ce qu’a résumé de façon éclairante la députée Astrid Panosyan-Bouvet en conclusion de la journée-débat : « Ce qui est en jeu à travers le travail, c’est de pouvoir choisir sa vie. »

Si inciter au maintien des seniors dans l’emploi par des politiques publiques ou des accords entre partenaires sociaux peut permettre de répondre au défi démographique posé à l’économie française, seule une réflexion de fond sur le sens du travail donné par les citoyens est à même de lui redonner toute sa valeur pour demain.

Revivez l’évènement

Pour faire vivre le débat et enrichir les réflexions sur le sujet, le Club Landoy publie les Actes de cet évènement, et décline leur contenu dans son premier podcast, « Les rencontres du Club Landoy ».

– Découvrez le podcast « Les Rencontres du Club Landoy »

« Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé », disait Groucho Marx. Ce qui est vrai à titre individuel, risque de s’avérer cinglant à titre collectif. La France de 2023 compte 26% de personnes de plus de 60 ans, un habitant sur quatre. En 2040, ce sera près d’un sur trois. Le vieillissement de la population est un fait. C’est une révolution démographique qui pose de redoutables équations économiques et sociales. Le problème principal du marché du travail en France est le taux d’emploi des seniors en France qui est inférieur de 10 points à la moyenne européenne.  Rendre le travail attirant et l’entreprise attractive pour tous, sans opposer les générations, sont de véritables défis qu’il est juste de relever pour la santé, le bien-être et la sociabilité des plus âgés, mais aussi pour la cohésion et la performance des entreprises. 

Au programme de podcast ? 5 tables rondes que nous vous proposons de découvrir (ou de redécouvrir) : 

● le travail pour tous, place des jeunes et des séniors en entreprise ; 

● permettre à chacun de vivre dignement de son travail ; 

● la santé et la sécurité au travail ; 

● les aidants en entreprise ; 

● l’Intelligence Artificielle et travail, la nouvelle donne

Un podcast produit par Bababam, à partir des enregistrements sonores d’un événement organisé par l’équipe du Club Landoy : Marie-Anne Decaux, Monelle Barthélemy et Lisa Gnaedig, avec la collaboration des équipes de la député Astrid Panosyan-Bouvet.  

Avec la participation de : Yaël Braun-Pivet (Présidente de l’Assemblée Nationale), Astrid Panosyan-Bouvet (députée Renaissance), Sibylle Le Maire (Fondatrice du Club Landoy), Anne-Laure Thomas (l’Oréal), Marc Ferracci (député Renaissance), Alexandre Viros (The Adecco Group), Dimitris Mavridis (OCDE), Guillaume Desnoës (Alenvi), Anne Griffon (Châteauform’), Mathieu Hervé-Barrouyer (CFE-CGC), Arthur Delaporte (Député Parti Socialiste), Amélie Watelet (AXA), Alexis Harmel (Groupe Action Logement), Stéphane Viry (député Les Républicains), Frédéric Goetz (Veolia), François Cochet (FIRPS), Morgane Hiron (Collectif Je t’Aide), Jean-François Rimoux (KLESIA), Marie-Anne Montchamp (OCIRP), Florence Verzelen (Dassault Systèmes), Boris Walbaum (Forward College), Julien Malaurent (ESSEC Business School). Et l’animation de François-Xavier Albouy (économiste), Valérie Lion (ViveS Média), Myriam Encaoua (LCP), Séverin Husson (La Croix), Nicolas Senèze (la Croix).

Suivez le Club Landoy sur
LinkedIn pour être tenus au courant de la sortie des épisodes !

– Lisez aussi les Actes de la journée-débat  

Pour accéder sans attendre à la transcription de l’ensemble des tables-rondes de cette journée, vous pouvez télécharger gratuitement les Actes de la journée-débat« Préparer les transitions : Quel travail vous-nous aujourd’hui et demain ? » ICI.  


Le Club Landoy est un collectif d’acteurs publics et privés engagés, unis pour faire de la transition démographique un levier d’accélération de l’innovation sociale.
Il produit des réflexions et des travaux à la fois prospectifs et prédictifs. Rassemblant un collectif d’entreprises et de structures engagées, le Club Landoy ambitionne de faire émerger de nouvelles approches et des solutions innovantes afin de mener des actions concrètes pour le progrès social.
Les membres du Club Landoy veulent faire du vieillissement de la population – 50 % de la population mondiale aura plus de 45 ans en 2035 – une chance civilisationnelle.

Les membres du Club Landoy sont : Action Logement, The Adecco Group, Amundi, AXA, BNP Paribas, le Groupe Caisse des Dépôts, le Groupe Casino, Dassault Systèmes, DomusVi Group, EDF, Generali, KLESIA, le Groupe La Poste, L’Oréal, l’OCIRP, Orange, le Groupe VYV.

Bayard Impact
Bayard Impact
Développée aux côtés du Club Landoy, Bayard Impact est la cellule conseil du Groupe Bayard. Structure de conseil agile accélératrice des transformations sociales des entreprises, elle accompagne ces dernières dans la mise en œuvre de leurs projets RSE en lien avec les enjeux posés par la transition démographique. Bayard Impact assiste les dirigeants, managers et collaborateurs dans la prise de conscience de ces enjeux : ses programmes d’activation pour une mise en action collective s’appuient sur une information éclairée et la puissance des nouveaux récits pour sensibiliser et mobiliser.

Dernières publications

Mary-Lou Mauricio : le défi climatique en noir et blanc

Déjà 3000 photos diffusées sur les réseaux sociaux. Le projet Born in PPM ne cesse de faire parler de lui. Ces photos en noir et blanc de scientifiques, d’experts ou de particuliers qui affichent...

Etude Teelt : tendances RH pour 2024

Teelt, plateforme RH dédiée à l’onboarding et au pré-boarding des collaborateurs, décrypte trois tendances RH pour 2024.

13e promo du programme Start Up Your Brand de l’Union des marques

Start-up your brand est un programme d’accélération unique qui a pour ambition d’identifier les start-ups répondant au mieux aux besoins des marques et de faciliter les conditions de rencontre entre les deux.

2ème édition du Grand Défi Ecologique de l’ADEME du 3 au 6 avril au Havre

C’est au Havre que se tiendra cette année Le Grand Défi Écologique, organisé par l’ADEME du 3 au 6 avril.

Lancement du Parcours Nouveaux Imaginaires de la Convention des Entreprises pour le Climat

La Convention des Entreprises pour le Climat lance, dès le mois d’avril, un parcours Nouveaux Imaginaires destiné aux acteurs des médias, de la communication, de la culture, de l’édition, de l’éducation, aux sociétés de production et aux annonceurs..