Pernod Ricard sensibilise ses collaborateurs à sa feuille de route RSE

Jeudi dernier, s’est tenue la 10ème édition du Responsib’All Day, une journée réunissant les collaborateurs de Pernod Ricard autour de la feuille de route RSE du Groupe à horizon 2030 Préserver pour partager. Cette journée est le reflet de l’engagement de long terme du n°2 mondial des Vins et Spiritueux auprès des territoires, de ses partenaires et de ses collaborateurs. Conformément à l’ambition énoncée dans sa signature Créateurs de convivialité, Pernod Ricard s’engage pleinement à promouvoir la consommation responsable et la convivialité. Une journée faite pour apprendre, partager les savoirs bénéfiques à la transition et agir significativement auprès des communautés. 

En France, berceau du Groupe, les 2800 collaborateurs se sont engagés au service de la protection et la restauration de la nature et de la biodiversité, thème de cette édition 2022. Dans le détail : 

  • les 700 collaborateurs basés à Paris se sont réunis pour apporter leur aide à la restauration d’une ferme francilienne située en Seine-Saint-Denis aux côtés des Fermes d’Espoir CFDJ (Centres Familiaux de Jeunes). Ils ont rénové des infrastructures, créé des habitats naturels pour les animaux, remis des jardins en état et conçu un espace de convivialité pour les habitants de Villetaneuse et ses alentours. 
  • les 1100 collaborateurs habituellement répartis sur l’ensemble du territoire se sont rassemblés sur l’île Sainte-Marguerite, en face de Cannes pour restaurer ce joyau (entretien des pins et des berges, opération de nettoyage de l’île, aménagement de ganivelles et d’observatoires de la biodiversité, entretien de mobilier et de panneaux signalétiques en bois) et pour fêter plusieurs anniversaires : les 90 ans de Ricard, les 150 ans de Lillet. 
  • les 1000 salariés de la filiale de prestige Champagne et Cognac (Martell Mumm, Perrier-Jouët) se sont engagés sur deux thématiques : la biodiversité et la sécurité. Les collaborateurs charentais ont été sensibilisés à la biodiversité par différents partenaires et aux pollinisateurs naturels avec des experts locaux pour qu’ensuite ils œuvrent pour la protection des terroirs au quotidien. Ils ont également construit des nichoirs à chauve-souris avec l’ONF (Office National des Forêts). Les sparnaciens et rémois ont eux aussi assisté à des ateliers de sensibilisation à la biodiversité, construit des nichoirs à chauve-souris avec un ESAT local et découvert la richesse du terroir champenois avec Biosphères, le partenaire accompagnant la filiale dans sa transition vers l’agriculture régénératrice. 

Pour Alexandre Ricard, Président Directeur-Général de Pernod Ricard, « La mission de notre Groupe est de faire vivre la magie des rapports humains par le partage. Le Responsib’All Day est la parfaite illustration de la manière dont nos collaborateurs du monde entier s’y emploient. Après deux années blanches, nous sommes ravis de pouvoir retourner sur le terrain, auprès de nos communautés et de nos territoires, de nous retrousser les manches et d’œuvrer dans un authentique esprit de convivialité. Nous avons tous un rôle à jouer dans la construction d’un monde plus durable et plus responsable. »

Vanessa Wright, Directrice du développement durable, ajoute : « Tout au long de la pandémie, nous avons continué à accélérer le déploiement de notre feuille de route RSE, pour préserver nos terroirs et leur biodiversité. Tous nos produits sont issus de la nature et nous comptons sur des écosystèmes résilients pour continuer à produire nos marques emblématiques, aujourd’hui et pour les générations futures. C’est pourquoi nous collaborons étroitement avec nos partenaires agriculteurs et fournisseurs pour mettre en œuvre des pratiques durables et régénératrices dans nos terroirs. Le Responsib’All Day est pour nos collaborateurs le moyen de mieux appréhender l’importance de la préservation de la nature, pour l’entreprise comme pour les communautés qui l’entourent. »

Dernières publications

L’association Climate Chance publie le Bilan mondial 2022 de l’action climat par secteur

Le but du rapport : nourrir les négociations et de montrer la puissance d’action des acteurs non-étatiques et l’immensité du chemin qu’il reste à accomplir pour stabiliser les émissions.

Pourquoi Time Magazine créée une filiale dans la compensation carbone

Aux Etats-Unis, le magazine Time vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle activité, “CO2 by Time”. L’ambition ? Permettre aux entreprises de compenser leurs émissions carbone grâce à des projets à l’impact certifiés, mais pas...

La Maison de la Conversation, un tiers-lieu dédié à l’art de la conversation

Tiers-lieu d’innovation sociale situé dans le 18ème arrondissement parisien, à quelques pas de Saint-Ouen, La Maison de la Conversation est un outil d’expérimentations pour la (re)création de lien social au sein du quartier et au-delà.

Comment les industries culturelles écrivent-elles les récits de demain ?

Des séries télévisées sur la fluidité de genre, des œuvres d’art au service de l’imaginaire écologique, des jeux-vidéo qui sensibilisent à la crise environnementale... Par un subtil mélange d’avant-gardisme et d’influence, les industries culturelles sont plus que jamais au cœur des transformations contemporaines. Au point de jouer un rôle majeur dans l’écriture de nos nouveaux récits sociétaux.

Le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D), Entreprises & Médias et Sidièse publient le guide “Transition écologique & communication”

Le Collège des Directeurs du Développement Durable, Entreprises & Médias et Sidièse publient “Transition écologique & communication : Directions Communication et RSE, alliées incontournables pour accélérer la transition écologique”, un guide pratique enrichi des...