« Nous défendons le local, la qualité, la prise en compte de l’impact environnemental », Olivier Remoissonnet (La Brosserie Française)

Notre entreprise a été créée en 1845 : l’activité de brosserie utilisait à l’époque la force hydraulique du Thérain, un affluent de l’Oise.

Après différentes phases de l’industrie en France, elle a fini par s’essouffler sur le modèle mondialiste et c’est une reprise d’activité, en 2012, qui a sauvé ce savoir-faire pour les brosses à dents en France.

Fortement ancrée dans le tissu économique et social local, c’est forcément sous l’angle du développement durable que l’entreprise s’est orientée.

La première phase s’est faite sur le parc industriel et la relocalisation complète en France, à Beauvais, avec le rapatriement des machines, des formations pour les salariés et une optimisation des flux de travail.

La phase suivante s’est concentrée sur l’impact environnemental, avec une réduction des besoins en énergie, via un éclairage 100% LED, un fournisseur en énergie verte dès 2015, une meilleure gestion des stocks, la récupération des cartons en circuit fermé avec nos fournisseurs, et enfin l’investissement dans des machines moins énergivores.

Ces transformations sont allées de pair avec un travail sur nos matières, avec pour objectif de ne pas créer de surconsommation : nous sommes allés chercher des matériaux-rebuts issus d’autres industries, comme le plastique recyclé ou le bois déclassé en scierie.

Ces engagements sont aujourd’hui certifiés par Origine France Garantie, par le label Entreprise du Patrimoine Vivant, par Ecovadis, mais également le label PME +.

Il a fallu innover sur bien des points. Nous avons été pionniers sur beaucoup d’aspects, comme la relocalisation à une date où la notion de Made in France émergeait seulement. La difficulté a donc été d’inventer de nouvelles approches et pratiques, avec peu ou pas de modèles existants.

Par exemple, sur le travail des matières, il a fallu trouver des solutions pour l’organisation des filières d’approvisionnement. Ou encore, se structurer en interne pour répondre à tous nos enjeux de PME.

Nous les avons dépassés grâce à la ténacité et à l’implication de nos équipes. Véritables gardiens d’un savoir-faire alors unique, les salariés ont défendu avec passion leur métier.

Ce qui a changé, c’est que notre exemple a servi d’inspiration à d’autres entreprises, et que nous ne sommes plus si décalés dans notre démarche. À l’heure où nous vivons une crise énergétique, nos transformations anticipées nous placent comme des modèles.

On constate aussi chaque fois plus de sensibilité des clients pour les enjeux que nous défendons : le local, la qualité, la prise en compte de l’impact environnemental.

Le label PME+ est un levier en premier lieu auprès des distributeurs. Il est connu et rassure, il situe notre marque de brosses à dents Les Vertueux dans un périmètre de confiance.

Les distributeurs peuvent ainsi communiquer sur les produits des sociétés labellisées, en les mettant en avant dans leurs PLV.

Au niveau des canaux de distribution encore, le label et la FEEF sont de vrais facilitateurs avec les salons dédiés et des conditions spécifiques.

C’est également un moteur car la FEEF fait un grand travail de communication et offre une belle visibilité !

Au niveau des clients finaux, nous constatons que ce label est parfois encore peu connu ou peu identifiés. Pour les clients plus attentifs en revanche, c’est une vraie caution de confiance et c’est donc très positif.

Dernières publications

“L’entreprise fraternelle, levier du monde complexe”, Marion Darrieutort et Julien Brézun (Entreprises & Progrès)

Ouverture, altruisme, et politique, voilà quels pourraient être les piliers d’une entreprise du XXIe siècle dans laquelle les Français, mais plus largement les Européens ont confiance pour créer du lien.

Palmarès de la 12ème cérémonie des Margaret

Le 11 mars, la JFD et ses partenaires ont révélé les lauréates de la promotion “Championing Women” du Prix les Margaret, au cours d’une cérémonie exceptionnelle chez Bpifrance, réunissant des personnalités incontournables de l’économie et de la tech internationale. 

Le groupe Bel s’engage pour la restauration des tourbières du massif du Jura

Le groupe Bel annonce un partenariat pionnier avec le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) de Franche-Comté et les Établissement Public d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (EPAGE) Haut-Doubs Haute-Loue et Doubs-Dessoubre pour restaurer plus de 40 tourbières du massif du Jura sur les six prochaines années.

Amazon inaugure son premier pôle dédié à l’aide aux victimes de catastrophes naturelles en Europe

Amazon inaugure son premier pôle dédié à l’aide aux victimes de catastrophes naturelles en Europe

Le baromètre Ademe-ObSoCo se penche sur les sobriétés et modes de vie des Français

L’ADEME et l’ObSoCo publient un nouveau baromètre intitulé « Sobriétés et modes de vie », afin de mieux appréhender les pratiques et représentations des Français sur ce sujet, ainsi que les conditions de mise en œuvre de démarches collectives et individuelles de sobriété et les incidences sur les différents publics.