L’Occitane en Provence fait le pari d’une filière karité durable

Le Burkina Faso est une terre de karité où l’Occitane se fournit chaque année depuis plus de 30 ans, et en quantité (plusieurs centaines de tonnes). Depuis 2009, la marque a établi des contrats de certification équitables pluriannuels garantissant un prix d’achat juste, réévalué chaque année.

En 2018, la marque décide d’aller plus loin que le cadre du partenariat commercial et lance RESIST, un programme triennal doté de 2 millions de dollars.  

Le programme RESIST (Résilience, Écologie, Renforcement, Indépendance, Structuration et Formation) pose 3 objectifs :

  • la protection des ressources naturelles et de la biodiversité́ (noix biologiques, parcs forestiers gérés durablement)
  • le perfectionnement de la durabilité́ du processus de production du beurre de karité (conditions de travail des femmes et préservation d’un savoir-faire ancestral)
  • le renforcement de l’autonomie des femmes (gouvernance des coopératives, développement de leur accès aux marchés).

3 années après la mise en place du programme RESIST, L’Occitane souhaite pérenniser le dispositif. Et pour cause, les résultats sont plus que probants, permettant notamment la résilience de 10 000 productrices burkinabées face aux aléas économiques et climatiques, la création de 33 parcs à Karité et la formation de plus de 8 500 cueilleuses aux techniques d’agroforesterie. Par ailleurs, les coopératives ont vu leur clientèle se diversifier, ainsi que leurs revenus et leurs membres augmenter.

Pour l’Occitane, « la fin de ce programme marque le passage d’une approche holistique à un accompagnement pérenne ». La marque s’engage à poursuivre son action en maintenant des volumes d’achat auprès de ces productrices partenaires, à un prix augmenté de 20% (2,5 fois supérieur à celui du marché) en beurre de karité biologique et équitable directement transformé par ces femmes. Ces financements permettent de poursuivre les investissements en matière de mécanisation et alimentent un fonds biodiversité

Enfin, trois personnes expertes sur les problématiques de foresterie, de traçabilité et d’accompagnement à la gouvernance accompagneront les productrices.

L’Occitane a annoncé, à l’issue de ce bilan, la mise en place d’un autre partenariat au Ghana.

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

“La révolution B Corp : Changer l’entreprise pour changer le monde”, le guide pour tout savoir sur la démarche B Corp

L’ouvrage “La révolution B Corp : Changer l’entreprise pour changer le monde” a été écrit par Elisabeth Laville et enrichi par une trentaine d’interviews de dirigeants d’entreprises labellisées grandes ou petites, B2B ou B2C, françaises ou étrangères. Ce dernier permet d’appréhender la richesse et la diversité du mouvement B Corp en plein essor, en s’inspirant des meilleures pratiques. S’y cachent également les résultats d’une étude exclusive sur la progression des entreprises certifiées.

“Écologie, le choix des mots : quel langage commun pour comprendre et agir?” 

Le 5 juillet de 18h30 à 20h à la Maison de l’Europe aura lieu un débat pour mieux envisager l’importance des mots dans les discours RSE. Il s’inscrit dans la série “Cultural Evenings” une série de débats trimestriels consacrés à la place de la communication dans les problématiques sociétales contemporaines en partenariat avec ViaVoice et Influencia.

WWF, Genesis, Rémy Cointreau et Moët Hennessy s’engagent pour la santé des sols

L’agence de notation de la santé des sols Genesis, les groupes de Vins et Spiritueux Rémy Cointreau et Moët Hennessy, et l’ONG environnementale WWF développent l’initiative “crédit environnemental” pour accompagner la filière agricole dans...

Day One publie son baromètre de l’engagement solidaire en entreprise avec l‘IÉSEG School of Management

Day One, start-up de la Tech for Good sort son baromètre sur l’engagement solidaire en entreprise avec Félix Burtman de l‘IÉSEG School of Management. Ce dernier mesure l'alignement entre les attentes des collaborateurs et...

Jérôme Cohen : “Le Grand Défi est une aventure démocratique et participative appliquée au monde économique. C’est ce qui fait sa force”

Inspiré de la Convention Citoyenne pour le Climat, le Grand Défi veut mobiliser les entreprises par l’intelligence collective pour créer un nouveau modèle économique afin de répondre au défi environnemental. Rencontre avec Jérome Cohen, président d’Engage et co-fondateur du Grand Défi avec Virginie Raisson-Victor, Présidente du Giec Pays-de-la-Loire.