Lidl devient acteur de la finance durable avec LCL

L’entreprise de distribution fait son entrée sur le marché du financement durable avec la souscription d’un prêt à impact positif de 60 millions d’euros à 7 ans mis en place avec LCL

Cette forme de prêt a été lancée en 2017. Le principe repose sur un taux d’intérêt qui varie en fonction de l’atteinte ou non d’objectifs annuels de progression réalisés par l’emprunteur en matière de pratique environnementale, sociale ou de gouvernance.

Cette souscription permet à Lidl d’aligner sa stratégie financière sur ses engagements en matière de développement durable. L’entreprise a ainsi choisi de se concentrer sur la :

  • réduction de 50% d’ici 2030 de son intensité carbone en lien avec ses actions en termes de transition énergétique,
  • réduction de 30% d’ici 2030 des déchets non valorisés dans la continuité de la politique plus globale sur la gestion des déchets alimentaires et non alimentaires de l’enseigne.

Jean-Baptiste LEGER, Directeur de la RSE et des Affaires Publiques, Lidl France déclare : « Le fort engagement de Lidl pour se développer durablement amène aujourd’hui naturellement l’enseigne à conjuguer performances financière et extra-financière. Grâce à ce crédit à impact, Lidl débloque des moyens supplémentaires pour intégrer les enjeux RSE dans son activité notamment en termes de transition énergétique et écologique de ses bâtiments. En tant qu’acteur de l’immobilier commercial durable, Lidl poursuit ses investissements pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre en cohérence avec l’Accord de Paris ». 

Pour LCL, cette expertise s’inscrit plus globalement dans l’éco-système dédié à la finance durable et responsable conçu pour sa clientèle Entreprises. La banque est un acteur leader des financements à impact à destination des ETI et des PME. Olivier NICOLAS, Membre du Comex, en charge du Marché des Entreprises, des Institutionnels et de la RSE chez LCL se félicite :  “LCL Banque des Entreprises soutient activement la transition environnementale de ses clients, en leur apportant des financements ad hoc (prêts indexés et prêts verts fléchés) et des solutions d’open-banking orchestrées par le programme LCL Smartbusiness (Innovation, Cyber, Green, RSE). Nos équipes ont été très heureuses d’avoir construit ce crédit indexé au plus près de la stratégie RSE de LIDL »

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

ReBird : le programme d’Arc’teryx pour avancer vers la circularité

La marque de vêtements outdoor Arc’teryx, créée en 1991 au Canada, a initié une démarche RSE ambitieuse, intitulée “ReBird” et construite autour de trois piliers : l’éducation, le recommerce et l’upcycling. Explications.

Pourquoi les entreprises doivent s’emparer du sujet des aidants

Régulièrement, Bayard impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE. 

Bayard lance sa cellule conseil « Bayard Impact »

Le groupe de presse vient de constituer une équipe dédiée au conseil et à la création de projets à impact sociétal. Marie-Anne Decaux, directrice de Bayard Impact, présente cette nouvelle offre à The Good. The...

Positive Workplace met à disposition de tous et gratuitement ses référentiels RSE 

Positive Workplace, le label RSE Made In France met à disposition gratuitement ses référentiels RSE à destination de tous les types de structures (TPE/PME, ETI, Grandes entreprises et ONG). Ils ont vocation à être utilisés par tous pour structurer et guider les actions de démarches RSE.

Raphaëlle Archambeaud (L’OCCITANE Group) : “Nous travaillons avec des producteurs locaux en circuits courts avec une ambition forte de devenir une entreprise régénératrice”

L’OCCITANE est depuis longtemps une entreprise engagée dans une démarche durable et responsable. Lauréate du Grand Prix de la Good Économie 2021 pour son projet des fontaines à vrac, The Good a rencontré Raphaëlle Archambeaud, sustainable development director de L’OCCITANE Group.