Les start-up engagées ont désormais leur label.

Le 16 novembre dernier, KeekOff, studio d’entrepreneurs engagés, a présenté son label permettant aux jeunes entreprises de tous secteurs, de mettre en avant leurs engagements sociaux, environnementaux mais aussi en termes de gouvernance.

Reposant sur les références mondiales, notamment les critères ESG – Environnement, Social et Gouvernance – et les Objectifs de Développement Durable de l’ONU, le label propose une méthodologie adaptée aux structures jeunes en forte croissance.

KeekOff a développé ce label en collaboration avec un comité d’experts composé de spécialistes de la notation extra-financière des entreprises et des ESG, des professionnels du digital, de l’événementiel, du climat et des enjeux écologiques ainsi que de l’anti-greenwashing.

Après le passage d’un quiz d’éligibilité, la start-up répond à un questionnaire complet couvrant 3 grands critères :

– La gouvernance

– L’impact social

– L’impact environnemental

KeekOff analyse les résultats obtenus et vérifie auprès de la start-up ses déclarations dans un délai de 90 jours. Cette dernière devra lui fournir tous les justificatifs demandés.

L’audit de vérification valide formellement l’obtention de l’échelon correspondant : 1, 2 ou 3. Plus on obtient d’étoiles, meilleur est le résultat. KeekOff leur fournit un livret récapitulatif des résultats pour leur permettre de se situer et leur indique des axes sur lesquels centrer leurs efforts pour performer plus durablement.

Dernières publications

Le palmarès de la 17ème édition du Prix Jeunes pour l’Environnement EPE-TF1/LCI est sorti

L’ EPE (Entreprises pour l'environnement) et TF1/LCI ont lancé la 17ème édition du Prix Jeunes pour l’Environnement en ce début d’année en s’adressant aux moins de 30 ans. Le thème de cette année était...

Croc Fork, la start-up des couverts qui se mangent

Croc Fork propose les premiers couverts à usage unique comestibles et compostables à base de fruits et légumes déclassés. A l’origine de ce pari, il y a trois filles : Marie Varin, Victoire Pagès et Léa Maravelle. La start-up toulousaine n’en est qu’à ses premiers crocs !

La fermentation, LA solution pour limiter l’impact environnemental de l’alimentation ?

En Europe comme aux Etats-Unis, une nouvelle génération de start-up lève des millions pour créer des alternatives à la viande, au lait et aux œufs, en s’appuyant sur des procédés de fermentation… Une technique prometteuse, avec de nombreux arguments écologiques à la clé.

Le rapport du GIEC débarque dans le métro

Le collectif d’étudiants et jeunes diplômés “Pour un réveil écologique” lance une campagne d’affichage dans le métro parisien (grâce à la régie publicitaire Médiatransports) pour offrir au dernier rapport du GIEC la visibilité et...

MGEN réalise son premier investissement à impact avec son fonds Racine² opéré par Serena et makesense

Racine², le fonds à impact de 86 millions d’euros de MGEN opéré par Serena et makesense a été lancé en février. Il vient de réaliser un premier investissement de 3 millions d’euros pour May,...