Les salariés mobilisés mais critiques en matière d’engagement RSE de leur entreprise (CEGOS)

L’organisme de formation professionnelle CEGOS a publié le 22 septembre dernier son premier baromètre RSE intitulé « Responsabilité Sociétale des Entreprises : mobiliser les équipes et développer les compétences pour passer à l’action ». Il s’articule autour de 3 volets : compréhension des enjeux RSE au sein des organisations, attentes des collaborateurs et besoins en formation / information. 

Les enseignements tirés de ce 1er baromètre sont riches. Si les collaborateurs ont majoritairement connaissance de la notion de RSE (70% des personnes interrogées), moins d’un tiers (29%) sait de quoi il s’agit précisément. La bonne nouvelle est qu’une majorité des collaborateurs sont supporters de la RSE : 45% en sont promoteurs, et 10% militants. Mais 30% restent indifférents. Les engagements des entreprises en matière de RSE est par ailleurs une source de motivation professionnelle pour plus de la moitié des collaborateurs (59%). 

Forts de cet engagement, ils sont d’autant plus en attente d’actions et d’efficacité de la part de leur entreprise. Une majorité voit encore la RSE comme une démarche de communication (57%) contre 43 % qui y voient un engagement sincère. Seuls 35% des collaborateurs interrogés estiment que les actions RSE mises en place par leur entreprise sont efficaces. Là encore une bonne nouvelle : ils sont volontaires pour s’engager plus sur le sujet, puisque 72% des collaborateurs pensent que l’entreprise devrait associer davantage les collaborateurs à ses réflexions sur la RSE et ses enjeux.

Un décalage subsiste entre les actions engagées par les entreprises et ce que les collaborateurs en perçoivent. Ainsi, si 26 % des responsables RSE considèrent que leur entreprise est fortement engagée, c’est le cas pour seulement 9 % des collaborateurs. Par ailleurs, 74% des responsables RSE affirment que leur organisation propose des formations sur le sujet… alors que la moitié des collaborateurs déclarent ne pas le savoir.

Retrouvez l’étude complète ici.

Emilie Thiry
Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Lancement du Parcours Nouveaux Imaginaires de la Convention des Entreprises pour le Climat

La Convention des Entreprises pour le Climat lance, dès le mois d’avril, un parcours Nouveaux Imaginaires destiné aux acteurs des médias, de la communication, de la culture, de l’édition, de l’éducation, aux sociétés de production et aux annonceurs..

« Nous voulons dépasser les clivages et inspirer », Stéphanie Clément-Grandcourt, Gildas Bonnel et François Gemenne (Fondation pour la Nature et l’Homme)

(contenu abonné) À la tête de la Fondation pour la Nature et l’Homme, un trio : Stéphanie Clément-Grandcourt, Gildas Bonnel et François Gemenne. Leur ambition : dépasser les clivages, inspirer les courages pour faire des solutions écologiques la chance de tous...

366 renouvelle sa labellisation RSE en 2023 et obtient la deuxième étoile 

(contenu partenaire) 366, la régie publicitaire de la Presse Quotidienne Régionale (PQR), annonce l'obtention du  label Positive Company® pour la troisième année consécutive...

Etude & Index RSE Universum 2023 : quels sont les employeurs perçus comme étant les plus engagés en matière de RSE ?

Depuis trois ans, Universum interroge étudiants et jeunes diplômés des grandes écoles et universités, en France, pour mieux comprendre leur perception de la RSE ...

Comment AXA s’attaque aux stéréotypes pesant sur les 50 ans et + 

Régulièrement, Bayard Impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE. La place des collaborateurs de 50 ans et plus : un enjeu d’inclusion essentiel à l’aune de la transition démographique...