[Lectures] Médias : que disent-ils de l’exclusion sociale ?

S’il ne fait aucun doute qu’en 2021 l’économie rime désormais avec écologie, qu’en est-il du social ? En marge du brouhaha de la loi Climat, des innovations à impact et solutions énergétiques écologiques en cascade, l’inclusion sociale et la solidarité doivent aussi se faire entrendre. Pour en parler, faire l’état des lieux et semer des graines, l’historienne spécialiste en questions de journalisme et communication Josette Brun met en page un récit aux voix multiples intitulé « De l’exclusion à la solidarité – Regards intersectionnels sur les médias ». 

« L’intersectionnalité, telle qu’élaborée par les féministes noires dans les années 1980, permet de réfléchir aux rapports de pouvoir dans leur complexe enchevêtrement. Au-delà d’un certain effet de mode, cette éthique est plus que jamais nécessaire pour comprendre le monde, à l’aube d’une décennie marquée par un virus ayant partout exacerbé la violence et les inégalités, et mis en évidence les systèmes de privilèges ». Transposée sur les médias, la notion d’intersectionnalité permet d’explorer les questions de l’inclusion et de l’exclusion médiatiques pour cerner au mieux les attitudes et normes sociétales. 

Dans cet ouvrage, on y décode notamment le traitement réservé au port du hijab dans le sport, aux agressions sexuelles à l’endroit des femmes noires et autochtones, ou encore, de la place de la surdité et des transidentités dans l’espace public. Un recueil qui amène son lot de réponses éclairantes et douloureuses, une rareté dans le paysage des études culturelles et médiatiques francophones.

Au menu, les textes de Alexandra Barbeau et Stéphanie Defoy-Robitaille, Kenza Bennis, Célia Bensiali et Emory Shaw, Karine Bertrand, Nathalie Bissonnette, Gabrielle Caron, Adèle Clapperton-Richard et Catherine Laplante, Geneviève Gagné, Véronique Walsh, Charles Ouellet et Anne-Sophie Gobeil, Laurence Parent et Véro Leduc, Kharoll-Ann Souffrant et Ingrid Guesdon, Marilou St-Pierre, Bochra Manaï et Christopher Lavie Mienandy, ainsi que Valérie Yanick.

Pourquoi le lire ? Que les médias reflètent nos sociétés, ou que la société reflète les médias, les deux sont sans aucun doute intimement liés. Une lecture analytique plurielle du paysage médiatique ne peut que renforcer nos capacités à le faire évoluer. En tant qu’entreprise, il est fondamental de connaître les biais sociaux qui régissent les cerveaux des citoyens consommateurs. Foncez donc en librairie pour vous armer de ces savoirs ! 

Dernières publications

The Big Green, le rendez-vous d’affaires de l’économie solidaire et innovante

Du 12 au 14 octobre à l’Hôtel Royal Barrière situé à Deauville, le Groupe Meet&Com organise la seconde édition du salon The Big Green qui rassemble les acteurs B to B de la Responsabilité Sociale et Environnementale. Pendant 48 heures, 150 directeurs RSE, DRH de grands groupes, Office managers et CHO parleront solutions, retours d’expériences et bonnes pratiques pour faire bouger les lignes ! The Good est partenaire média de l’événement.

Matthieu Gerber (Les Opticiens Mobiles) : “ Nous avons redoré l’image du métier en répondant aux besoins muets et insatisfaits des personnes en perte...

Lauréat de notre Grand Prix de la Good Économie 2021 dans la catégorie “Préserver une santé durable”, Les Opticiens Mobiles s’engagent et développent une nouvelle vision du métier, plus humaine et plus experte. The Good interroge le fondateur du réseau, Matthieu Gerber, pour qu’il nous explique comment son entreprise continue sa transformation positive.

Pierre-Édouard Batard (Crédit Mutuel) : “Nous nous inscrivons dans un mutualisme de la preuve”

Le Crédit Mutuel remporte la deuxième édition du Grand Prix de la Good Économie. Le jury a souhaité distinguer son initiative à impact social fort : la fin du questionnaire santé pour ses clients emprunteurs, un enjeu important dans sa lutte contre les discriminations et pour plus d’inclusion. L’occasion pour The Good de donner la parole au Directeur Général de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel, Pierre-Édouard Batard et de revenir sur les opportunités du modèle mutualiste dans la transformation écologique et sociale des acteurs économiques.

La RSE, un levier d’innovation pour les entreprises

Profiter de la RSE pour repenser ses produits ou ses services ! De plus en plus d’entreprises s’y essaient. A la clé : des innovations durables et une image de marque décuplée auprès des consommateurs.

Day One publie son baromètre de l’engagement solidaire en entreprise avec l‘IÉSEG School of Management

Day One, start-up de la Tech for Good sort son baromètre sur l’engagement solidaire en entreprise avec Félix Burtman de l‘IÉSEG School of Management. Ce dernier mesure l'alignement entre les attentes des collaborateurs et...