Le Baromètre de la Communication Responsable (MEDIA FIGARO) dévoile ses premiers résultats

MEDIA FIGARO analyse depuis un an les campagnes publicitaires responsables pour accompagner les marques dans leurs prises de paroles RSE. Pour cette première année du Baromètre, plus de 80 campagnes ont intégré la base de données exclusive de la régie et révèlent quelques tendances fortes.

Chaque mois, 10 campagnes sont évaluées auprès d’un panel représentatif des lecteurs print et web sur la base de 5 variables : la découverte d’un engagement de la marque, la proximité du lecteur avec l’enjeu/l’engagement mis en avant, la capacité à convaincre, l’incitation à se renseigner et l’impact sur l’image de marque. Une note sur 500, correspondant au cumul des résultats des 5 variables, offre un indicateur synthétique d’intérêt.

Le Baromètre de la Communication Responsable nous donne les enseignements suivants :

  • La cohérence entre l’engagement présenté et l’activité de la marque : c’est un élément sine qua non pour développer la proximité. Dans le top 10 de l’indicateur d’intérêt, les secteurs de la grande distribution (7 cas) et de l’énergie (2 cas), qui regroupent des marques dont l’activité est au cœur du quotidien des Français, ont traité de sujets proches des intérêts des lecteurs.
  • Des mécaniques d’explication ludiques et pédagogiques : les audiences sont sensibles à la tonalité adoptée par les marques : les mécaniques ludiques et pédagogiques sont ainsi plébiscitées, comme la campagne « Vrai ou Faux » de Nestlé Waters, championne de l’indicateur d’intérêt avec un score de 384 sur 500. La campagne décrit de façon ludique et pédagogique les actions menées par Perrier, Vittel et Contrex pour préserver l’environnement et la biodiversité.
  • La prime au fil rouge et aux prises de parole récurrentes : « Les communications responsables sont accueillies d’autant plus positivement par les audiences qu’elles sont déployées sous forme de fil rouge, avec des prises de parole récurrentes des marques, précise Pauline Lermigeaux, Directrice Marketing et Études de MEDIA FIGARO, en charge de ce Baromètre. À condition, toutefois, de capitaliser sur de mêmes marqueurs, notamment dans l’exécution graphique des créations ». Les campagnes Intermarché Netto en sont un exemple : au fil des différentes exécutions, marquées par un même parti pris créatif, l’indicateur d’intérêt progresse notablement.
  • L’impact du format Manifesto : très utilisé en presse, le format Manifesto démontre son efficacité pour générer l’intérêt des audiences. Parmi le top 10 des campagnes récoltant le plus fort indicateur d’intérêt, 7 campagnes sont basées sur ce format, qui fait la part belle au texte et à l’explication.

Dernières publications

Raphaëlle Archambeaud (L’OCCITANE Group) : “Nous travaillons avec des producteurs locaux en circuits courts avec une ambition forte de devenir une entreprise régénératrice”

L’OCCITANE est depuis longtemps une entreprise engagée dans une démarche durable et responsable. Lauréate du Grand Prix de la Good Économie 2021 pour son projet des fontaines à vrac, The Good a rencontré Raphaëlle Archambeaud, sustainable development director de L’OCCITANE Group.

Rendez-vous le 22 mars pour The Good Forum, les rencontres de la Good Economie

Save the date ! Le 22 mars de 8h30 à 12h30 aura lieu The Good Forum, les rencontres de la Good Economie ! Pour sa 1ère édition physique, The Good Forum sera consacré à la transformation des entreprises du marketing, de la communication et des médias. Secteur à l’écoute des tendances et de la société, disposant d’un fort pouvoir mobilisateur et transformateur, moteur de l’innovation durable.

Bruno Ricard (366) : “Avec Made in Good nous voulons donner de la visibilité aux énergies et aux innovations positives”

366 est la première régie publicitaire labellisée RSE, par Positive Workplace. Une façon de récompenser l’engagement écologique et social des acteurs de la Presse Quotidienne Régionale. Pour aller plus loin, la régie lance « Made In Good »

Nathalie Rozborski (Maisons du Monde) : “ Nous voulons faire la démonstration que la transition, l’engagement, ça peut être divertissant, beau, fun”

Maisons du Monde lance le mouvement Good is Beautiful. Mouvement de marque, mouvement RSE, il se veut universaliste et relève le pari de faire du désirable durable. Nathalie Rozborski, Executive Director Brand et RSE...

FAIRe 2022 le jeudi 17 février : “une matinée pour être en avance de phase sur le marketing et la communication responsables” (Sophie Roosen,...

Le 17 février prochain aura lieu FAIRe, la matinée de la communication et du marketing responsables organisée par l’Union des Marques. De 9h à 11h30, le thème de cette édition sera la réconciliation des nouvelles tensions paradoxales. Comment réconcilier l’humain avec son cerveau primaire, les marques avec la société et la parole avec les actes ? Aura lieu également la remise des prix du challenge REPRESENTe qui récompense les campagnes publicitaires inclusives. Nous retrouvons Sophie Roosen, directrice RSE de l’Union des Marques pour un avant goût de ce qui nous est réservé cette année.