La Mayenne acte des actions de sobriété énergétique

Ce plan de sobriété énergétique du Conseil départemental de la Mayenne compte 53 mesures applicables dans tous les établissements du Département.

Devant l’ampleur de la crise énergétique, le Conseil départemental de la Mayenne a décidé de voter son plan de sobriété énergétique qui entrera en vigueur dès cet automne. Objectif : réduire de 10% la consommation d’énergie du Département d’ici à 2024.

Ce plan de sobriété énergétique du Conseil départemental de la Mayenne compte 53 mesures applicables dans tous les établissements du Département dont la mise en place d’une « Journée pull-over ». Chaque vendredi, la température pourra être abaissée à 18°C et se poursuivra durant le week-end afin d’avoir un réel impact positif sur la baisse de consommation (soit une diminution de 7% de consommation par degrés). 

Par ailleurs, la gestion de l’énergie en situation de crise inclue la possibilité de durcir les mesures les jours de tensions sur le réseau : extinction du 2ème écran d’ordinateur et des écrans télévisuels d’informations, température de chauffe réduite à 19°C et jusqu’à 18°C les jours de surtension dans les bâtiments, optimisation de l’éclairage, déploiement des compteurs intelligents, suppression de l’eau chaude dans les sanitaires, etc.

Autre exemple de mesures : encourager les mobilités durables en favoriser l’utilisation des transports en commun, faciliter le covoiturage, le vélo plutôt que la voiture. Mais aussi incitation au chargement des appareils électriques entre 15h à 17h, moment où la demande d’énergie est la plus basse.

« Certaines mesures de bon sens comme la suppression de l’eau chaude dans les sanitaires ou la diminution de quantité d’eau dans les chasses d’eau seront certainement conservées définitivement à terme », indique Olivier Richefou, président du département de la Mayenne, qui se réjouit du travail collectif qui a abouti à ses 53 mesures comme de l’accueil favorable des publics prêts à jouer le jeu.

Ce plan de sobriété, qui sera soumis au vote le 26 septembre, s’inscrit dans un engagement écologique de longue date du Conseil Départemental,l’un des premiers à se doter d’un Budget Vert en 2020. La Mayenne s’est fixée comme objectif de devenir le premier département bas carbone de France. Elle vise notamment la neutralité carbone d’ici à 2040.

Emilie Kovacs
Emilie Kovacs
Rédactrice en chef de The Good, est tombée dans la marmite du développement durable il y a une quinzaine d'année. Cette journaliste d'origine hongroise aime mettre en lumière les acteurs et actions à impact, celles et ceux qui font plutôt que celles et ceux qui disent, les solutions plutôt que les critiques. Eternelle optimiste, elle est convaincue que l'être humain pourra se sortir du pétrin écologique dans lequel il s'est fourré. #Team beurre demi-sel, coquillages et crustacés !

Dernières publications

Les super pouvoirs de la communication au service de la transition écologique

Les super pouvoirs de la communication au service de la transition écologique

IA et changement climatique au cœur de la 8e édition de VivaTech

Intelligence artificielle et changement climatique seront sur toutes les lèvres au salon VivaTech, plus grand événement européen de la tech, qui aura lieu du 22 au 25 mai à Paris.

Biocoop recrutent… des pollinisateurs humains

Cette campagne de communication des Hameaux Bio du réseau Biocoop vise à sensibiliser sur l'urgence à pallier la disparition alarmante des abeilles et des insectes pollinisateurs, principalement due à l'utilisation massive de pesticides.

Les destinations françaises plébiscitées par les voyageurs éco-responsables en 2024

GreenGo, plateforme de réservation d’hébergements éco-responsables en France, dévoile pour la 3ème année consécutive son classement des départements les plus plébiscités par les voyageurs éco-responsables.

Ulule expérimente la TVA “verte” à 5,5%

Ulule Boutique expérimente la TVA dite "verte" à 5% pour donner un coup de pouce aux entreprises vertueuses.