Good Pouce : quand les petits inspirent les grands

Au même titre que les parents apprennent beaucoup de leurs enfants, les grandes entreprises ont tout intérêt à s’arrêter un instant devant le génie des jeunes pousses en ébullition. Nées dans un contexte socio-environnemental en panique, leur modèle se veut Good, from scratch, et leurs succès prouvent à tous et toutes que business et green sont loin d’être des notions antinomiques.

Selon le proverbe danois : “les grandes choses ont quelquefois de petits commencements”. Étant donné leur incontestable longueur d’avance sur la qualité de vie pour les humains comme la nature, il serait dommage de les contredire. D’autant plus que les start-up et autres projets qui défilent sous nos yeux depuis quelques années semblent bien leur donner raison. Depuis quelques temps, c’est la déferlante d’initiatives du Good. Que ce soit dans l’alimentaire, la tech, le business, l’ameublement, le tourisme, le luxe ou le prêt-à-porter, on ne compte plus les marques qui s’installent avec pour ambition de casser les codes obsolètes de production et de consommation et conquérir les foules en brandissant les mots “éthique”, “durable”, et “responsable”. 

Avec en point de départ une stratégie globale de production, de vente et de communication ultra green, elles nous charment par leur capacité à vendre au prix fort et détrôner les marques emblématiques sans pour autant lésiner sur le prix. Leurs atouts : elles sont nées du Good. Pas de réputation à déconstruire, ni de scandale à faire oublier, et encore moins de circuit d’approvisionnement à complètement repenser. Malgré une offre toujours plus abondante, elles sortent leur épingle du jeu et leur succès en dit beaucoup sur la marche à suivre pour survivre dans un univers de consommation de plus en plus exigeant. Entre les attentes des consommateurs et celles des agents de régulation officiels, la course à la bonne note n’est pas aisée. 

Pour toutes ces raisons et parce que l’inspiration est toujours la bienvenue, The Good proposera chaque semaine Good Pouce : une jeune pousse du Good qui, pour son concept, sa stratégie business ou communication, mérite votre attention. Par ici la première !

Dernières publications

PME+ passe le cap des 200 entreprises labellisées

Le label RSE des entreprises françaises indépendantes fabriquant les produits de consommation du quotidien alimentaires et non alimentaires continue de faire des adeptes. La communauté PME+ compte désormais 200 entreprises françaises indépendantes soit 40 000 produits, 23 000 emplois,...

RSE : Marcel relève ses manches

Remis en cause par certains experts de la responsabilité sociétale des entreprises, l’agence créative du groupe Publicis explique son nouveau positionnement plus responsable.

ReBird : le programme d’Arc’teryx pour avancer vers la circularité

La marque de vêtements outdoor Arc’teryx, créée en 1991 au Canada, a initié une démarche RSE ambitieuse, intitulée “ReBird” et construite autour de trois piliers : l’éducation, le recommerce et l’upcycling. Explications.

Pourquoi les entreprises doivent s’emparer du sujet des aidants

Régulièrement, Bayard impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE. 

Bayard lance sa cellule conseil « Bayard Impact »

Le groupe de presse vient de constituer une équipe dédiée au conseil et à la création de projets à impact sociétal. Marie-Anne Decaux, directrice de Bayard Impact, présente cette nouvelle offre à The Good. The...