Good People de la semaine du 15/09

Dorothée Chapuis est nommée Responsable RSE chez Société Générale

La Société Générale a été parmi les premières banques internationales à s’engager pour l’environnement au début des années 2000. Diplômée de l’école des Mines, Dorothée Chapuis est entrée à la Société Générale il y a dix ans. Nommée responsable RSE de la Société Générale pour Société Générale Private Banking (SGPB) Suisse, Luxembourg et Monaco, elle continuera d’occuper les fonctions de directrice marketing pour SGPB Suisse et de directrice marketing adjointe pour la Banque Privée au Luxembourg et à Monaco. Elle aura en charge l’organisation de la stratégie RSE ainsi que la coordination de projets à valeur ajoutée. 


Claire Andries rejoint le GROUPE SOS, en qualité de directrice générale du secteur culture

Le groupe SOS, organisation française spécialisée dans l’entrepreneuriat social, existe depuis 1984 et emploie aujourd’hui 18 000 collaborateurs. Claire Andries est diplômée d’HEC en économie de la culture. Elle a mené de nombreux projets dans le spectacle vivant mais aussi dirigé le Centre d’Art Contemporain de Bordeaux. Elle a également été directrice de la culture des villes de Cannes et de Bordeaux. Claire Andries rejoint aujourd’hui le groupe SOS pour en assurer la direction générale du secteur culturel. 

Yann Lasnier est nommé Délégué Général de l’Association des Petits Frères des Pauvres

Fondée après la deuxième guerre mondiale, l’association caritative compte aujourd’hui 12 000 bénévoles et 600 salariés. Elle est présente dans plus de 300 lieux d’actions en France. Yann Lasnier, 52 ans, a pris ses fonctions de directeur général de l’association le 1er septembre. Il a commencé sa carrière en occupant des fonctions opérationnelles de directeur de centre social ou de village vacances avant de rejoindre la direction de la Fondation Léo Lagrange en tant qu’adjoint puis en tant que Directeur Général. Désormais il se met au service de l’Association des Petits Frères des Pauvres afin de déployer sa mission principale : combattre l’isolement des personnes vulnérables.

Sophia Djitli
Sophia Djitli
Rédactrice. Diplômée de l’Ehess en gender studies et de Paris 8 en digital studies, Sophia est passionnée par le contemporain, elle a soutenu plusieurs artistes dans des missions de communication et de production.

Dernières publications

« Il faut repasser du désir au besoin » Virginie Raisson-Victor (Giec Pays-de-la-Loire, Grand Défi des entreprises pour la planète)

(contenu abonné) Géopolitologue, prospectiviste, présidente Giec Pays-de-la-Loire et co-fondatrice et porte-parole du Grand Défi des entreprises pour la planète, Virginie Raisson-Victor fait le bilan de cette année 2022 et analyse les futurs défis que l’année prochaine devra affronter.

Désir ou besoin

Comme l’analyse dans The Good Virginie Raisson-Victor, géopolitologue, présidente du Giec Pays-de-la-Loire et co-fondatrice du Grand Défi des entreprises pour la planète, la transition écologique induit un passage d’une économie du désir à une économie du besoin.

#GoodBook : « Entreprendre pour le bien commun » par Hélène Binet et Léa Zaslavsky pour makesense publié aux éditions Vuibert

Ce livre sera le compagnon de voyage de celles et ceux qui débute dans l’aventure de l’entrepreneuriat ou des autres ayant quelques années de vol au compteur.

Découvrez les projets lauréats des Grands Prix de la finance solidaire 2022

La 13ème édition des Grands Prix de la finance solidaire, organisée par FAIR et Le Monde, a récompensé le 8 novembre dernier quatre projets dans quatre catégories : France, International, Epargne solidaire et Coup de cœur du public.

hello RSE lève 1,3 M€ pour accélérer la transition sociale et écologique des achats des collectivités territoriales et des établissements scolaires

La plateforme d’achats en ligne responsable qui cible les commandes de gré à gré (< 40 K€) du secteur public, lève 1,3 M€ auprès de la Banque des Territoires et de BADGE (Business Angels Des Grandes Ecoles) pour accélérer sa croissance et permettre aux collectivités et aux établissements scolaires de placer la RSE au cœur de leurs décisions d’achat.