More

    Finance verte, investissement responsable : le nouveau credo du capital risque

    Dans le flux continu de nouvelles peu réjouissantes qui font de 2020 une année cacophonique, un signal faible retient notre attention. A en croire les annonces d’investissements faramineux en cascade, il semblerait qu’un marché luxuriant obtienne de plus en plus les faveurs des gros portefeuilles. Lequel est-il ? Le Good, assurément. 

    Après Marie Ekland, figure de proue du capital-risque français spécialisée dans le financement de start-up, cofondatrice du fonds d’investissement Daphni et désormais à la tête du projet 2050, c’est au tour de Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari d’annoncer la création de 2MX Organic, une société qui réalisera des acquisitions dans la production et la distribution de biens de consommations durables. L’ambition est de devenir leader européen de la consommation responsable en inventant le marché de la distribution de demain. Pour ce faire, une levée de fonds de 250 millions est envisagée avec une clause d’extension à 300 millions.

    Au regard du parcours de Marie Ekland, rien de surprenant. L’entrepreneuse de la French Tech a toujours 

    eu l’intention d’investir son temps comme son argent dans des projets porteurs de sens. 

    Mais quand on voit Arthur Auboeuf et ses 5 cofondateurs lever 1 milliard d’euros pour sauver la planète en lançant Time For The Planet, on se réjouit. Pourquoi ? Parce que cela montre bien que les curseurs du rentable se déplacent et répondent positivement à la question que la rédaction se pose depuis un moment : le capitalisme responsable est-il possible ? 

    Loin d’être les mécènes d’un nouveau monde, ces investisseurs agiles et stratégiques savent où capitaliser : là où l’avenir est. Après la conquête du numérique et de l’espace, celle du Good ? 

    Camille Lingre
    Rédactrice en Chef The Good. Diplômée d’un Master en communication et journalisme, elle commence en agence de publicité chez DDB Paris puis intègre la rédaction d’INfluencia en 2017 et passe rédactrice en chef adjointe en 2020. Passionnée de littérature et engagée dans les luttes pour la justice sociale et la reconnaissance des minorités, elle est co-fondatrice d’une club de lecture et podcast féministe et membre de l’association de journalistes AJL.

    Dernières publications

    Sophie Vannier, co-directrice de La Ruche : “ l’impact n’est pas un concept mais le bon sens dans un monde qui ne tourne plus...

    Mêlant impact investing, incubation et capital-risque pour un soutien concret et durable aux jeunes pousses de la Good Economie, Alliance For Impact déboule sur le marché de l’entrepreneuriat social, et attire notre attention. Porté par La Ruche, Aviva et Ventech, ce premier fond d’amorçage de l’impact, pose la question des moyens d’arriver à conjuguer impact et croissance économique. Pour mieux comprendre ces enjeux et réfléchir à la notion d’impact au sens large, rencontre avec Sophie Vannier, co-directrice de La Ruche, premier réseau national d’incubation dédié à l’entrepreneuriat social.

    Les crypto-monnaies locales, une solution pour revitaliser les territoires ?

    Et si les monnaies locales reprenaient les principes des crypto-monnaies pour accélérer leur développement ? En Suisse, le Léman, la monnaie “complémentaire, locale, citoyenne, durable et solidaire du bassin lémanique transfrontalier” s’est doublée dès 2018 d’un e-Leman, basé sur la blockchain. De quoi inspirer d’autres initiatives ?

    2021 : après les voeux, parlons des enjeux

    Dans la poursuite d’une démarche d’accompagnement des marques et entreprises vers un horizon plus vert, The Good a réfléchi aux enjeux que l’année semble leur réserver. Actrices du changement au même titre que les institutions dirigeantes officielles de notre société, elles ne sont plus seulement “encouragées” au virage vert dans l’idée de garder la cote auprès d’un public citoyen engagé et soucieux de l’environnement, mais bien sommées d’y prendre part sous peine de lourdes représailles. Coup d'œil sur un programme du Good à sens unique.

    Fersen, une nouvelle expertise dédiée au « Fair Corporate », par L’Agence Marie-Antoinette

    L’Agence Marie-Antoinette, qui fête ses dix années d’existence, s’est choisie un cadeau d’anniversaire original : lancer une nouvelle expertise autour du Fair Corporate, baptisée Fersen. Interview croisée avec Céline Angelini, Présidente et Co-Fondatrice de L’Agence Marie-Antoinette et Elodie Balsamo, Directrice de Fersen.

    Good Pouce #3

    ViewPay : la Good publicité est possible !  ViewPay se préoccupe du climat et prend à cœur le rôle de la publicité dans la transition écologique. L’entreprise propose des...