Expériences

1001 fontaines

Partant du constat que 1 personne sur 3 dans le monde est privée d’eau potable, Chay Lo, François Jacquenoud et Virginie Legrand, tous trois ingénieurs de formation, fondent en 2004 l’entreprise 1001 fontaines. L’objectif est de développer un prototype de micro-usine de purification de l’eau (Water Kiosk) qui s’appuie sur les eaux récoltées avant d’être purifiées via une technique de stérilisation par ultraviolet. Après plusieurs phases de tests au Cambodge et à Madagascar, le projet passe à l’échelle : en 2017, on compte dans ces 2 pays près de 200 Water Kiosks, et 1001fontaines s’installe au Vietnam et au Myanmar.

Savéol : 40 ans de RSE dans les champs de tomates

Engagée depuis 40 ans dans une agriculture responsable et durable, la marque de Coopérative maraîchère de l’Ouest Savéol nous surprend de ces mille initiatives.

Performance durable : 10 questions à vous poser pour revenir à l’essentiel

Loi Pacte, pression réglementaire, traités internationaux, données extra-financières, neutralité carbone, analyse de matérialité, normalisation, ODD, scoring, labels… La notion de développement durable existe depuis 1987 suite au rapport de commission Bruntland à l’ONU mais nous nous sommes appliqués à la complexifier via la RSE depuis 34 ans jusqu’à désintéresser l’entreprise de sa propre performance durable. Comment alors revenir à l’essentiel? Voici 10 points à observer pour se recentrer sur sa performance.

L’objet utile, meilleur vaccin contre le greenwashing

Tzvetan Todorov, en 2009, insistait sur l’exemplarité et l’hygiène morale dont doit se prévaloir tout responsable politique. Aujourd’hui, cette exigence concerne aussi les marques, car parler et communiquer n’ont jamais créé autant...

Objets publicitaires : Besight et Veolia en quête d’utile et de durable

Le spécialiste des objets éco-responsables Besight s’associe avec la direction de l'écoconception de Veolia pour développer des objets publicitaires BUD : Beaux, Utiles et Durables®. Rencontre avec Wilfrid De Conti, fondateur de Besight.

Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market : « Il faut encore que l’on arrive à fermer la boucle de l’économie circulaire »

Présente dans 13 pays, dont les Etats-Unis, la start-up française Back Market - qui vient de signer une augmentation de capital de 276 millions d’euros pour devenir la 14ème licorne française, se positionne en leader de l’économie circulaire dans le domaine de l’électronique et du reconditionnement. Malgré cette effervescence, une menace sans précédent décryptée par la marque en tribune s’impose pour la plupart de ses partenaires historiques : la redevance sur la copie privée. Vianney Vaute, le cofondateur et Chief Creative Officer de l’entreprise, a répondu aux questions de The Good.

Derniers articles

1001 fontaines

Partant du constat que 1 personne sur 3 dans le monde est privée d’eau potable, Chay Lo, François Jacquenoud et Virginie Legrand, tous trois ingénieurs de formation, fondent en 2004 l’entreprise 1001 fontaines. L’objectif est de développer un prototype de micro-usine de purification de l’eau (Water Kiosk) qui s’appuie sur les eaux récoltées avant d’être purifiées via une technique de stérilisation par ultraviolet. Après plusieurs phases de tests au Cambodge et à Madagascar, le projet passe à l’échelle : en 2017, on compte dans ces 2 pays près de 200 Water Kiosks, et 1001fontaines s’installe au Vietnam et au Myanmar.

Climat : doit-on revenir aux forfaits internet limités ?

Avec l’essor du smartphone, de la vidéo et de la 5G, le secteur du numérique risque de représenter 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici à 2025. Une explosion de la pollution numérique notamment due aux smartphones qui pose la question du retour aux bons vieux forfaits limités des années 2000, le langage SMS en moins.

Cahier de vacances

Certains découvriront cette ultime missive de la saison #1 de The Good dans le train direction Le Pont, d’autres encore au bureau,...

Inscrivez-vous à la newsletter THE GOOD d’INfluencia et soyez informé.e de l’essentiel de l’actualité et des transformations économiques et écologiques conciliant Good et Economie.